Phenomenal Wrestling Federation

Fédération de lutte simulée sur le Web
 
Site PWFSite PWF  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Show No Limits!!!!

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Show No Limits!!!!   Dim 3 Déc 2006 - 17:13

No Limits
3 Décembre 2006
Madison Square Garden, New York

(On voit un long passage blanc avec des reflets de lumières intenses frappant sur chacune de ses surfaces et revenant vers la camera en un état d’aveuglement total! Le blanc passe à la couleur alors que le tout est d’abord flou mais tout devient soudainement très clair quand nous voyons un homme au volant d’une porshe 911 noire. Ce dernier semble dans une ville quelconque et s’arrête en plein milieu de l’autoroute avant de redémarrer mais vraiment en fou là!!! La voiture fait du 0-100km/hre en quelques secondes et que le conducteur fassent un virage sec avec ses roues arrière, ce qui a pour effet de faire faire un 360 degré en plein milieu de l’autoroute! Le voilà qui fonce en sens inverse sur l’autoroute et au moment ou il va frapper, face à face, une autre voiture, on se retrouve à nouveau dans le long couloir blanc! Cette-fois ci, peinturé en rouge directement sur le mur est inscrit ceci….

***La limite a-t-elle vraiment une limite?***

....

Le long couloir passe maintenant au noir et toujours avec un effet de brouillement, l’image devient plus clair et nous appercevons maintenant quelqu’un au guichet automatique! On voit l’écran du guichet qui nous indique que le client vient de choisir de faire un retrait de 1 million de dollars et l’argent coule maintenant à flos devant l’homme qui ne sait plus ou foutre son argent! Un autre client se prépare à entrer et voit le riche homme retirant son million. Il ne réfléchit pas très longtemps et saisit la plus grosse brique présente dans le parterre de fleurs d’à côté, entre dans l’isoloir et vient assèner un méchant coup à l’homme qui ne s’attendait à rien! L’image coupe…revenant encore au couloir blanc qui à cependant un nouveau message…

***Quand la limite est dépassée, plus rien n’a vraiment de sens.****

On se retrouve dans la maison d’un jeune collégien, recevant son courrier directement à sa résidence! Il ouvre une de ses lettres, envoit immédiat de l’administration, concernant sa demande à l’université de Harvard aux USA! Le jeune homme se met à lire le message à voix haute…

Cher Mr. Carlson

Nous sommes dans le regret de vous annoncer que vous n’avez été choisit pour le troisième tour dans le programme très contingenté de maître du barreau! Laissez-moi vous faire une suggestion…vous avez pas ce qui faut pour être accepté dans ce programme à notre université alors abandonner et cesser de rêver!!! Soyons réaliste, vos notes au cégep sont bien trop pourrites! Recommencez le cégep et tâcher d’avoir mieux que la simple moyenne et après vous aurez peut-être plus de chance mais encore…

Bonne continuité et pour l’amour du bon dieu, soyez raisonnable, cesser de nous écrire.
Merci
Tom Friyer

L’homme tombe à genoux en braillant de désespoir mais le fameux couloir nous épargne ses pleurs lamentatifs et nous donne une autre lecture sur ses bords…

***Quand on donne moins que le maximum par contre, on peut vite se retrouver avec de petites surprises.***

Ensuite on voit plusieurs lutteurs de la PWF, les uns à la file des autres, des segments sur PWF TV, à l’entraîenement ou des séquences des premiers et derniers combats de ceux-ci depuis leur arrivée! On voit la reformation de l’Anarchy par Bomb et Dom, l’arrivée de Jeff Draven, Rayer, Craig Simmons, Messiah, Orval Ménard et le Docteur Zitomaris qui a eu pour effet de changer le visage de la PWF! Ensuite, la belle Maria Sanchez apparaît, l’air un peu triste alors que l’image laisse maintenant place à la structure du Monster Glass match, accroché au plafond du Madison Square Garden alors que le mémorable amphithéâtre est vide et dans le noir! Une image du championnat de la PWF défile ainsi que celle du championnat hardcore qui seront mis en jeu pour la première fois ce soir! Toutes ces images se mettent à défiler très rapidement, les une à la suite des autres alors que le tout tourne maintenant au fameux blanc du couloir et plutôt au rouge du message inscrit au plafond, dégouttant sur le plancher…

***La limite à ne pas dépasser est souvent le point de non-retour.***

Le plancher dégouttant, inscrit un autre message sur le plancher…)

***NO LIMITS***

Le sigle de la PWF apparaît et disparaît, laissant place à une ambiance de fou à l’intérieur du Madison Square Garden qui est plein à craquer pour cet évènement payant de la PWF qui démarre sous la toune!!! L’anticipation pour cette soirée est frappante alors que les spectateurs sont en feu!!! Des milliers de pancartes à l’effigie des Superstars de la PWFsont branlées dans l’assitance alors que les cris et les tentatives de se faire voir par la caméra sont omni-présentes! Incroyable! On a rarement vu une ambiance si erruptive et ce même pendant une partie des Rangers!!! La caméra balaie la foule et des spots de couleurs se promènent parmis les fans alors que nous retrouvons à la table des commentateurs, Sex Bomb, Mike Gunner et Luc Savoie, tous, assient confortablement!


Mike: My GOD!!! Quelle soirée ça va être!!!

Bomb: Ca y’a pas de doute la dessus car je serai à la table des commentateurs!

Luc: Y’a plus que ça Sex Bomb!

Bomb: Plus que ma présence? Ca se peut ça?

Mike: Non mais ce soir les gars, on dévoile les 2 premiers champions de la PWF! Le premier champion hardcore dans un STAIR match, du jamais vu dans cette buiseness!!!

Luc: Oh oui, j’ai bien hâte de voir ça moi! Ca va sûrement être très compétitif comme premier championant à la PWF mais n’oublions pas le Monster Glass match, le main event qui déterminera le tout premier champion mondial de la fédération! Ca aussi c’est du jamais vu! Tu as vu la structure de malade?

Bomb : Comment voulez-vous que j’oublis ça, je devrais faire partit de ce match!

Luc : Peut-être mais tu es blessé et ta place est avec nous maintenant!

Bomb : Wow, trop content moi là.

Mike : Le combat entre le Dr. Zitomaris qui sera accompagné par Orval Ménard contre Jeff Draven, ça aussi ça devrait être toute qu’une bagarre! Les 2 hommes se déteste à mourir et en plus on ne sait toujours pas le choix des 2 présidents concernant ce combat!

Luc : C’est vrai ça!!! Bah, on va finir par le savoir car Wild et Martin n’ont sûrement pas oublié ce petit détail!

Bomb : Moi ce que j’ai hâte de voir c’est le 10 minutes warning entre Dom et ce vieux rabougrit de Ménard! Vous voulez de l’action ce soir, regardez bien ce segment du PPV car je vous jures que vous allez en avoir pour votre argent!

Mike : Ah oui moi aussi j’ai hâte de voir cela! Que dire des 3 petit nouveau qui s’en prendront dans un triple threat match pour ouvrir le PPV! Quelle chance pour ces 3 gars qui ont une chance de se faire voir pour la première fois, sur PPV! C’est quand même une chance à saisir non?

Luc : Certainement! Shelley, Single H et Iceman ont tout à prouver alors ce combat sera leur fâçon de faire voir à Wild et Martin, qu’ils ont fait le bon choix en les signant! Quelle ambiance dans le Garden ce soir, c’est fou, j’en suis tout ému!

Bomb : Ouin bien garde ton braillage pour toi car nous, ont veut rien savoir!

Mike : Ouais Bomb, tu as raison!

Bomb : J’ai toujours raison!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show No Limits!!!!   Dim 3 Déc 2006 - 17:14

(SingleH fait son entrée sous une musique entraînante et monte dans le ring avant de grimper dans un coin et saluer la foule qui l’accueil assez bien!)

Alicia : Veuillez accueillir…SSSSIIIINNNNGGGGLLLEEE HHHHH!!!!!!!!

(Les feux pyrothechniques bleus explosent des 4 coins du ring et Lloyd Banks – Iceman commence. Il se rend sur la rampe, donne la main à quelques fans et se dirige vers le ring avant d’entrer dans ce dernier et venir dire quelques mots à SingleH qui ne se laisse pas impressionner et réplique à Iceman!)

Alicia : Nous venant de Montr/al, Québec, Canada, mesurant 6 pieds 3 pouces pour un poids de 220 livres…..THA IIIIIIICCCCEEEEMMMMAAAAAANNNNNNNNNNN!!!!

(Take The Lead de Akon , Sean Biggs et Topic commence et après 23 secondes , il arrive en marchant tranquillement , il donne quelques tappes dans la main des fans et recommence à marcher , il s'arrête devant le ring puis pointe la foule avec sa main gauche. L'index et le majeur sont collés. Il saute sur le rebord du ring et des pyros explosent de chaque coin du ring.
Il enlève ses lunettes puis entre dans le ring ensuite il enlève son manteau de fourrure en regardant ses 2 adversaires sarcastiquement.)

Alicia : Et leur adversaire nous venant de Boston aux States, mesurant 5 pieds et 11 pouces pour 180 livres à la pesée…CCCHHRIIISSS SSSSSHHHHHEEEEELLLLLLEEEEYYY!!!!

*Triple threat match*
Single H Vs Tha Iceman Vs Chris Shelley
(Booker par Dom)

(Les 3 pugiliste sont dans le ring et se tournent l’un autour de l’autre avant que Iceman saute sur SingleH avec un crossbody alors que Shelley attaque Iceman de dos avant de le retourner vers lui et y aller d’un european uppercut à la gorge de son adversaire qui tombe à genoux! Shelley se donne élan sur les câbles et revient vers Iceman avec un coup de pied mais voilà que SingleH interfère et d’un flying leglock takedown, attrape Shelley qui tombe face première au tapis!)

Mike : Bon début de combat pour les 3 recrues!

Bomb : Bah ouais, je peux pas dire le contraire!

Luc : Ca débute tout juste!

(SingleH attrape maintenant Shelley d’un crossface modifié mais Shelley donne 3 coups de coude qui atteignent SingleH qui finit par lâcher prise mais dès que Shelley se relève, Iceman le terrasse d’une corde à linge dévastatrice!!! Quel impact! Iceman s’envoit dans les cordes et revient avec un bas dropkick, directement aux genoux de Shelley qui voulait se relever mais qui est à nouveau terasser par l’homme de glace! Il lève ses bras dans les airs mais se fait retourner et saisir bien vite par la tete et SWINNING NECK BREAKER DE LA PART DE SINGLE H!!!)

Luc : On peut dire que ces 3 jeunes lisent bien le jeu et le ring!

Bomb : Ouais bien en tout cas, le meilleur l’emportera.

Mike : Ca, c’est sûr Bomb!

(Single H ne perds pas de temps et se laisse tomber sur Iceman…..

…………..1


…………..2



NOOOOOOOO WAYYYYYYY!!! Iceman lève l’épaule et Shelley vient frapper dans le dos de SingleH pour briser le compte! Il relève SingleH et y va d’une série de droite au visage avant de l’irishwhipper dans les câbles et revenir avec un tour de terre et un backbreaker pour terminer alors que Shelley se laisse tomber rapidement sur SingleH qui se tord de douleur en se pognant le dos….

…………..1


…………..2



……….DEGAGEMENT INEXTREMIS DE SINGLE H!!!)

Luc : En tout cas, Single H démontre une bonne résistance mais pour combien de temps encore?

Mike : Ca personne ne le sait!

Bomb : Quand il se fera frapper assez fort hehe.

(Iceman se relève à l’aide des câbles alors que Shelley le voit aller et court vers lui pour une corde à linge mais Iceman se penche et soulève Shelley dans les airs pour un surpassement alors que ce dernier passe par-dessus les cordes et tombe à 4 pattes à l’extérieur! Wow!!! Tout un risque prit par Iceman mais dont payant!!! L’homme de glace reprend son souffle quelques instants et voit SingleH lui foncer desus à son tour! Il feinte l’assaut une première fois mais SingleH le saisit et le soulève sur ses épaules mais Iceman se tortille avant de se retrouver derrière Single H qu’il saisit par le cou avant de l’écraser au tapis très viollement et très concluamment….

…………..1

(Shelley se rend compte qu’il y a tombé dans le ring et par à la course vers le ring…)

…………..2

(Shelley saute sur les abords du ring et s’apprêtre même à se servir des câbles comme tremplin pour une guillotine legdrop. Le voici dans les airs….)

…………...3!!! NON!!! OUI!!! OUI!!! L’arbitre fait signe que Shelley est arrivé à temps et qu’il a briser le compte mais voilà que Iceman se relève mais Shelley en fait autant et TWIST OF FATE RAPIDO- PRESTO SUR ICEMAN!!!)

………….1


………….2


………….3!!!! Christopher Shelley remporte ce triple menace!!!!

Alicia : Le gagnant de ce combat triple menace d’ouverture de ce PPV, CHRIS SSSHHHEEELLLEYYY!!!


Luc: Wow!!! Ils ont bien prouvés qu’ils pouvaient compétitionner avec quiconque! Belle agilité de la part de ces lutteurs en début de carrière à la PWF!

Mike : Ouais, bien mettons que j’aime bien Chris Shelley!Il a le profil d’un gagnant!

Bomb : Tes critères pour définir un gagnant sont pas les mêmes que moi!

Luc : En tout cas, il a gagné! On peut pas y enlever, le gars a gagné!

Bomb: Bon je dois y aller, je reviens tout à l’heure!

Mike: Tu vas oû?

Bomb: Tu verras bien.

(Bomb quitte la table des commentateurs et en béquilles, monte vers les backstages du Madison Square Garden!)

Luc: Laisse-le faire Mike, il sait ce qu’il a à faire!

Mike: Ouin! C’est louche mais en tout cas! J’ai pas le droit de faire ça moi quitter mon poste quand je veux et m’en aller!

Luc: Ouais mais toi épais, t’es-tu Sex Bomb?

Mike : Non c’est sûr là! Je ne suis pas Sex Bomb mais ce gars à le droit à des privilèges.

Luc : Justement, car ce n’est pas n’importe qui comme toi ou moi! C’est une Superstar de la PWF!!!

Mike : Moi aussi je suis une star pourtant!

Luc : On est connus depuis pas mal moins longtemps que Sex Bomb!

Mike : Ok ok c’est beau. J’ai compris le message!

Luc: Ca commençait à être le temps que tu comprennes!!!

Mike : Grrrrrrrr….
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show No Limits!!!!   Dim 3 Déc 2006 - 17:15

(Nous sommes à l'arrière scène du show No Limits. Plusieurs lutteurs passent sans vraiment porter attention à quoi que se soit. Le caméraman commence à dézoomer et tourner en même temps pour arriver devant Sex Bomb et Dom qui jasent un peu.)

Bomb: Excuse-moi si ça été long, mais me déplacer en béquille c'est pas la chose la plus facile au monde hé hé!!

Dom: Pas de trouble! De toute façon je venais tout juste d'arriver.

Bomb: D'accord! Nerveux?

Dom: Oui et non!

Bomb: Explique...

Dom: Eh bien je suis nerveux, mais dans le bon sens. Enfin je vais avoir la chance d'avoir Orval Ménard devant moi après tous ce qu'il m'a fait avec les gentlemen. Je lui en dois une et ce soir sera le bon soir!!

Bomb: Good! L'Anarchy est de retour et nous commencerons avec Orval Ménard.

Dom: Bien d'accord avec toi!

Bomb: On a quand même un petit problème...

Dom: Lequel?

Bomb: Eh bien il va avoir une dizaine d'agents de sécurité sur le ring et
ils feront tout pour protéger.

Dom: Écoute, je ne m'en fais pas avec ça! Ce n’est pas pour rien que je
vais te faire monter sur le ring. À deux ont devrait être correctes, surtout que tu as toujours une béquille pour éloigner les agents de sécurité. Et s'il faut aller jusqu'à sortir une masse ou une chaise d'en dessous du ring ont va le faire! Y va payer le sacrament!!!

Bomb: Oh oui.....Y'en a un qui va payer ce soir certain!!! Écoute, je dois
retourner à la table des commentateurs pour le prochain combat!

Dom: Ça tombe bien, je dois aller me préparer.

Bomb: À plus chummy!

Dom: Ouais à tantôt!!!

(Sur ce, les deux hommes partent en direction contraire avec un gros sourire sur leurs lèvres et un taux de confiance qui dépasse Michel Bergeron et Jean Perron avec leurs 110%!)

Mike : Oh oh, Dom et Dom tâme quelque chose pour Orval !

Luc : Je trouves que ça sent pas bon cette histoire !

Mike : Bien voyons, Bomb est quand même intelligent

Luc : Quand on parle du loup…

(Entre temps, Sex Bomb revient à la table des commentateurs…)

Bomb : Vous vous demandez ce que je manigance pas vrai ?

Mike : Bah moi je sais que je vais finir par tout savoir en temps et en lieux alors, non c’est plus Luc qui se posaient des questions !

Luc : Je veux pas interférer dans tes affaires Sex Bomb ! Promis !

Bomb : Non je le sais mais Mike a raison. Vous saurez tout en temps et en lieux voilà tout !

Mike : C’est ce que je disais !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show No Limits!!!!   Dim 3 Déc 2006 - 17:18

(Juste avant le combat pour le championnat hardcore, Wild et Martin ont demandé à voir Kamikaz, Danger, PKG et John Dough ! Les 3 lutteurs sont devant les 2 présidents à quelques minutes de leurs combats de championnats ! Les regards de feu se font voir alors que Wild prend la parole…)

Wild : Bon là les boys, je dois vous donner un avertissement ! Vous m’en donner pas assez ! On vous voit pas assez sur les ondes de PWF TV ! Come on ! Réveillez-vous ! On a besoin de jeune talent tel que vous! Vous êtes la base de notre industrie! C’est clair, si je me retenais pas, vous participeriez même pas au match et Spaz l’emporterait par défaut mais non! Je vais vous laisser vous entretuer, ce sera votre punitence à tous mais la prochaine fois, poussez-vous dans le cul car la prochaine fois, si c’est moi qui doit le faire, ce sera pour vous botter le cul en dehors de la PWF! Vous avez un contrat, respectez-le! Vous ne voulez pas suvire les règles, vous ne ferez pas long feu ici je vous le jures! Asteur, sacrez votre camp de mon bureau et si je dois vous revoir pour cela la prochaine fois, ce sera sûrement pour la dernière fois! Réfléchissez dont à vos obligations un peu! Merci de votre attention!

(Martin accompagne les 4 lutteurs jusqu’à la sortie alors qu’il ferme la porte derrière eux! L’image coupe et revient aux commentateurs…)

Mike : Un avertissement, ça remet les idées en place parfois!

Bomb : Ah bien çca, pour remettre les idées en place, y’a pas meilleur que moi!

Luc : Non mais Wild a été clair et précis! Le message est passé et tout le monde est heureux!

*Stair Match*
- PWF Hardcore Championship –
John Dough Vs PKG Vs Justin Danger Vs Spaz Vs Kamikaz
(Booker par Thunder Storm)

(On voit Jon Dough dans sa loge en train de regarder les commentateurs dans sa télévision. Suivi de PKG qui fait de même, Justin Danger, Kamikaz. et Spaz. Les cinq compétiteurs sont attentifs aux règlements qui seront donné par Alicia Jones au centre du ring)

Savoie : Les spéculations sont allé de bon train à savoir quel était un Stair Match, certains fans ont envoyé des lettres pour le savoir, mais les employés ont tenu leur langue jusqu’à ce jour.

Gunner : J’ai bien failli m’échapper une couple de fois moi ouf !

Bomb : Bon laisse la plantureuse Alicia parler au lieu de dire des niaiseries.

(Le titan tron est divisé en 5 pour filmer les réactions à la spéculation expliquée par Alicia Jones dans le ring. Elle prend un micro et de sa voix aussi claire que sensuelle, elle prend la parole.)

Alicia : Mesdames et messieurs, il est maintenant venu le moment d’annoncer la fameuse stipulation qui a tant fait jasé. Elle est plutôt simple en fait.

(Les cinq gars sont sur le bout de leur siège et attendent de moins en moins patiemment

Alicia : Lorsque la cloche sonnera, les cinq concurrents se battront dans une lutte acharnée pour aller chercher la ceinture hardcore au sous-sol du Madison Square Garden, d’ici là, tout est permis. Mais attendez… le combat ne se termine pas là, en fait c’est là que le fun commenceé. Il faut que celui qui réussit à prendre la ceinture hardcore remonte les escaliers jusqu’ici même et sonne lui-même la cloche pour signifier la fin du combat, et du même fait, le début de son règne comme champion hardcore de la PWF.

(Sur ces dernières paroles, les 5 arbitres ouvrent en même temps les 5 portes des 5 loges des 5 lutteurs en compétition dans ce combat, curieusement ils se retrouvent tous les 5 au même endroit, c’est à dire, devait une pancarte avec « Sous-sol » d’écrit dessus avec une flèche vers la droite. Jon Dough part tout de suite à courir dans cette direction là mais est tout de suite arrêté par un violent coup de matraque de Pier-Karl Gauthier, les autres le piétine et parte à la poursuite de PKG dans les couloirs du Madison Square Garden.)

Bomb : Tiens, c’est ça que ça donne quand tu veux aller trop vite ! Ben bon pour toi le cave.

Savoie : C’est une stratégie comme une autre. Sauf que maintenant, Dough traîne de la patte.

(Nos combattants sont maintenant rendu à la porte donne sur l’escalier qui mène au sous-sol de l’établissement. Un gros brawl éclate alors que Jon Dough saute dans la mêlée déjà existante entre les 4 autres lutteurs. Spaz semble sortir gagnant de la bataille. Les quatre autres sont étendus au sol ayant été assommés sur le mur par Spaz. Spaz est le premier à se diriger vers le sous-sol.)

Savoie : Hoho ça sent la victoire de Spaz !

Gunner : Relaxe le grand, yé pas remonté encore.

Savoie : T’as ben raison.

Bomb : Moi tant que je le revoie pas ici, tu me verra pas dire le mot victoire.

(Spaz est rendu au sous-sol, une véritable Mecque du hardcore aménagé spécialement pour eux. Néons, Barbelés, Singapore Cane, sacs de punaise, et par-dessus tout, la ceinture hardcore, accroché au plafond, à 8 ou 9 pieds du sol. Spaz, plutôt que de prendre la ceinture, attends la venue de ses adversaires avec impatience avec la porte ouverte prêt à les étamper aussitôt qu’ils arriveraient.)

Bomb : Je dois avouer que c’est assez intelligent ça.

Savoie : Assez ouais !!

( C’est Kamikaz qui se présente le premier mais il tombe tête première par terre résultat d’un surpassement de Justin Danger dans les escaliers. Spaz ne voit rien de l’incident et envoie la porte directement contre le crâne de Kamikaz.)

Gunner : No way, il a le front en sang le pauvre.

( Spaz se prépare à recevoir Danger mais ce dernier le bat de rapidité avec un coup de pied à l’abdomen, PKG le suit et l’assiste dans son assaut sur Spaz. Les deux le prenne en position de souplesse arrière, et l’envoient directement dans un tas de néon.)

Gunner : Ouch, ouch et RE-ouch !

Bomb : Ces néons là ça te rentre dans la peau pis ça reste là bâtard. C’est pas juste fatigant ça fait mal à chaque coup que tu donnes.

Savoie : L’expérience vient de parler ici.

Bomb : Tu peux le dire

(Danger et PKG se dirigent vers la ceinture. PKG saute dans les airs et la décroche. Mais Danger lui envoie un coup de Singapore Cane dans l’abdomen ce qui désarme Gauthier de sa ceinture. Danger s’en va tout bonnement vers l’extérieur il monte l’escalier et se retrouve dans l’allée les lutteurs)

Savoie : Holy shit, regarde moi ça !

Bomb : No way !!

( Jon Dough saute du somment du titan tron sur Danger. Les deux lutteurs sont inanimés au tapis)

Savoie : Quel saut ! J’en revient pas. C’est incroyable !

(Pendant ce temps, Spaz et PKG se bagarrent en montant l’escalier et se ramassent à côté des deux véritables loques sous le titan tron. Les deux sont sur le bord de l’allée et menacent de tomber dans les installations d’effets pyrotechniques situées en bas. PKG s’élance pour un spear mais Spaz se baisse pour un surpassement directement dans les effets pyrotechniques en bas de l’allée)

Bomb : Ça croyez-moi, ça fait foutrement mal !

(Spaz se dirige en boitant, ceinture en main, saignant encore de ces néons, vers la table des commentateurs où se situe la cloche. Il prend le marteau et tape la fin du match sur la cloche avant de lever sa ceinture hardcore à bout de bras.)

Alicia: Et le vainqueur de ce combat, ainsi que le tout premier champion Hardcore de la PWF.............SPAZ!!!!!!!

Savoie : Notre champion hardcore est un vrai mes amis, y a pas de doute là-dessus.

Gunner : Y a pas de doute à l’effet que les autres le sont aussi, sauf qu’ils n’ont pas calculé leur risque.

Bomb : Le plus bright a gagné, un point c’est tout.

Savoie : C’est comme ça que ça a commencé pour plusieurs grands lutteurs, et ce n’est que le début pour Spaz nous l’espérons.

Luc: Mais regardez le champion lors de son retour vers l'arrière scène!!!

Bomb: Il va voir Justin Danger et commence à lui donner plusieurs coup de pied au côtes avant de retourner en backstage!

Mike: That's it Spaz!

Bomb: Je crois que c'est deux là auront quelques mot à ce dire cette semaine!

Luc: On me dit à l'instant que nous retournons en backstage
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show No Limits!!!!   Dim 3 Déc 2006 - 17:19

(On se retrouve encore une fois dans le bureau de la Présidence alors que seulement Jason Wild s’y trouve! Tout à coup, entrant sans cogner, Maria Sanchez apparaît devant le Président…)

Wild : Ahhhh Maria! Assis-toi!!!

(La jeune femme s’éxécute…)

Maria : Vous vouliez me voir à propos de quelque chose en particulier?

Wild : Non plus pour quelqu’un en particulier! Je sais que tu es ici depuis plusieurs semaines et tu n’as toujours pas eu d’offre ey bien moi, je t’ai trouvé un lutteur à manager!

Maria : Ah oui? Qui?

(Au même moment, voilà que le géant Soul entre dans la pièce et alors que Maria se lève de sa chaise de peur, Soul se tient, avec sa chaîne en main, devant la jeune femme effrayée!)

Wild : Lui!

Maria : Ce monstre là? Hum j’en sais trop rien là! J’ai tu du temps pour y réfléchir?

Soul : Tu as tout le temps d’y réfléchir!

Wild : Non elle a jusqu’à TNT 4 pour réfléchir à cette offre et si elle décline, elle devra trouver quelqu’un et rapidement car on garde pas ça à la PWF du corps mort!!!

Maria : Je vais y réfléchir! C’est tout ce que je peux vous dire pour le moment.

(Maria contourne Soul avant de quitter la pièce rapidement.)

Mike : Ahhh, Soul et Maria comme manager? J’aime bien cette idée moi!

Bomb : Hum j’en sait trop rien! Soul est bien compréhensif mais de là à être manager par une belle femme comme Maria. Elle devrait plutôt venir me voir à la place!

Luc: Mettons!

Bomb : Y’a pas de mettons bon!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show No Limits!!!!   Dim 3 Déc 2006 - 17:19

Luc : Le prochain face à face sera d’une intensité hors du commun croyez-moi car Dom prend sa clause du contrat afin d’avoir un 10 minutes un contre un avec Ménard!!!

(On voit des dizaines d’agents de sécurité descendrent l’allée centrale!)

Mike: Un contre un mon oeil ouais! Regarde les agents de sécurité qui s’amènent et dis-moi si c’est toujours du un contre un!

Bomb: Ouais c’est de la pure traitrise de la part de Ménard! Une fâçon d’outrepasser les plans de Dom ça c’est sûr! J’ai une petite surprise pour lui moi!

Mike : Let’s go Sex Bomb, va faire le trouble fête!

Luc : Ca va se transformer en bagarre générale cette histoire là, je le sens!

Bomb : Take it easy mon Luc! Tu vas voir, tout vas très bien se dérouler!

Mike : Moi je suis pas inquiet!

(Alicia Jones monte dans le ring qui contient une table et 2 chaises face à face!)

Alicia: La suite de l’action de ce PPV sera un 10 minutes warning entre Dom et Orval Ménard! Les règles sont simples, Dom et Orval Ménard, dans ce ring, assient un en face de l’autre! C’est tout ce que Dom a demander mais il ne doit pas toucher à Mr.Ménard car les agents de sécurité qui entourent le ring, interviendront bien assez vite pour empêcher une suite dévastatrice pour Orval! PWF fans, let’s roll the actionnnnnnnnnnn!!!!!!

Bomb : Désoler mais moi j’y vais.

Mike : Ca y est, encore une fois Bomb, quitte sa place!

Luc : Il veut égaliser les choses, c’est pas compliqué!

(Bomb se lève de la table et avec ses béquilles, s’approchent des agents de sécurité qui lui font place près du ring. Les agents ne semblent pas trop savoir comment réagir alors que Bomb s’accôte sur une de ses béquilles et un sourire aux lèvres, il regardent les agents qui l’entoure!)

(Voilà que sans musique et avec un dégoût de ce moment, Orval Ménard sort des backstages et descend vers le ring en criant après les fans qui lui rendrent la pareille! Ménard semblent s’en foutre royalement et monte dans le ring, non sans avertir quelques agents de sécurité auparavant! Le milliardaire regarde ensuite le Tron et se mets à crier comme un dingue en injuriant Dom dans le vide en l’attendant!)

Alicia : Nous venant de , mesurant et pesant , l’homme le plus riche de la PWF et le manager du Dr.Zitomaris….accueillez chaleureusement…..ORVALLLLL MMMÉÉÉÉNNNNAAAAARRRRRRDDD!!!

(La foule hue Ménard à tout rompre mais celui qui à les papiers pour le provuer ne bronche pas et sait vivre avec cette pression de la part du public présent continuant d’attendre Dom impatiemment! Il se permet même quelques mots en direction de Bomb qui se contente de le regarder avec un sourire!)

(Helena de My Chemical Romance retentit dans le Garden de New-York alors que la foule se lève pour accueillir Dom qui saute et qui hurle alors que la légende semble dans une forme superbe!!! Il court vers le ring et alors qu’un des agents de sécurité veut lui bloquer le passage, il lui fait une corde à linge qui le propulse au tapis violemment! Dom embarque immédiatement dans le ring alors que les agents préfèrent ne pas interfèrer dans cet incident allant plutôt voir l’état de leur collègue! Dom arrive et se penche pour se mettre nez à nez avec le richissisme individu! Les 2 se regardent très intensément alors que Ménard qui commence à crier après Dom, voit la légende reculer et pointer Alicia Jones, prête et son micro en main…)

Alicia : Son adversaire ce soir dans ce 10 minutes d’avertissements, un lutteur qu’on a plus besoin de présenter, une légende, un gars qui a accompli de bien belles choses pour ce buiseness et qui veut maintenant rétribution du temps des Gentlemens à l’ALNF….mesdames et messieurs, accueillez le membre de l’Anarchy avec Sex Bomb………DDDDDDDDDOOOOOOOOOMMMMMMMMMM!!!!

(La foule préfère vraiment Dom dans ce duel ça c’est certain et elle le démontre en encourageant la légende qui va chercher le micro des mains de la jeune commentatrice de la PWF! Dom invite Ménard à s’asseoir alors que sans crainte, le génie s’asseoit et fait même signe à Dom de lui lancer ce qu’il a à lui dire et ce, sans hésiter! La cloche sonne et un compte à rebourds de 10 minutes décolle sur le Tron!)

*10 minutes Warning*
Dom Vs Orval Ménard
(Booker par Dom)

(9min55s…)

Dom : Tu sais pourquoi on se retrouvent ici Orval? Ah oui tu le sais et je te jures que ce temps là est terminé!

Premièrement, les Gentlemens, c’est terminé, l’ALNF, c’est aussi terminé et que dire de ton génie et de tes papiers pour le prouver? Non mais peux-tu me dire si quelqu’un les a déjà vus ces ostis de papiers là? Tu n’as plus rien à prouver alors quand vas-tu cesser d’être aussi innocent et simpliste de paroles comme tu l’es depuis toujours? On le sait que tu as tout cequi faut pour réussir dans ce buiseness et faire ton maître mais moi, tu ne m’impressionnes pas, tu me fais même vomir de dégoût depuis que tu as fait la pire erreure de ta vie, me jouer dans le dos!

(8min46s…)

Deuxièmement, t’es tu vraiment obligé de beugler comme un attardé afin qu’on te comprennent? On est pas sourds comme toi nous autres Orval, on entend très bien alors baisse le ton c’est clair! Je sais pas comment techniquement, à crier comme un dingue à chaque fois que tu ouvres la bouche, que ton ralynx ne soit pas en feu, enflé et que tu n’est pas la cancer de la gorge car oui Orval, on le sait…TU CRIES FORT!!! Reviens-en et fait comme je te l’ai conseillé, y’a de ça une semaine, ferme ta grande gueule! Tu vois, tu ne m’a pas réadresser la parole et nous voici à converser sur ce que tu es et devrait-être!

(6min36s…)

Troisièmement, je te le concède, je prend du vieux, j’ai beaucoup d’expérience mais les jeunes louveteaux de la PWF en veulent beaucoup alors suis-je un lutteur fini pour autant? Demande à Sex Bomb ici présent, voir si lui, croit que je suis un winner ou un looser? Sexy One, grimpe ici, je te veux à mes côtés pour la suite des choses, dans le ring…

(Bomb fait signe que c’est ok et monte dans le ring, ses béquilles avant lui alors que d’une roulade, il passe à travers des agents de sécurité, se retrouvant près de Dom et donc près de Ménard! Sex Bomb s’approche de Ménard qui s’était levé de sa chaise demandant aux agents de veiller au gré si quelque violence devait se produire contre lui!)

(4min12s)

Sex Bomb : Ouais Ménard, dis-moi le dont, pourquoi Dom est un looser?

(Bomb tend le micro vers Ménard alors que Dom sourit de cette circonstance! Orval va pour dire un mot mais Bomb recule le micro laissant le richissisme génie sans son pour le public! Il est maintenant rouge et alors que Dom rit de touts ses éclats, Bomb revient parler à Ménard!)

Sex Bomb : Je vais te le dire pourquoi Dom est un looser!

(Le visage de Dom change radicalement mais tout vient si rapidement parfois…)

Sexy:C….A…..R….I…..L…….N……..E……..V…….O…….I……..T……J……A….M…..A…..I…..S…….V……E……N……I……R…….L…..E……D…..A……N…..G…..E…..R!!!!

(Bomb se tourne et va pour frapper Ménard mais se retourne et vient atteindre Dom d’un solide coup de béquille directement sur le côté du crâne et Dom n’ a que d’autre choix de se coucher, KO!!! La foule hue maintenant Bomb, ainsi que Ménard qui semble surprit lui-même par les évènements qui viennent de se passer sous ses yeux! Sex Bomb descend du ring et demande même à Orval de tenir Dom debout alors qu’il revient avec un sledgehammer!!! Bomb y va de son sourire le plus machiavélique avant de courir vers Dom et OOOOHHHHH NNNNNNNOOOOO, SLEDGEHAMMER SHOT DIRECTEMENT DANS LE FRONT DE DOM!!! Ce dernier demeure debout aprèes l’impact mais s’écroule aussitôt pour ne plus se relever! Il est au sol et à même quelques convulsions suite au violent coup de la part de Sex Bomb sur son ancien ami! Sex Bomb vient de se retourner contre son vieux tchum Dom alors que le Sexy One se contente de jeter la masse au sol et quitter le ring vers les backstages et que Orval descend immédiatement après, le sourire aux lèvre et la satisfaction au visage! La foule est outrée et encore sous le choc de ce qui vient vraiment de se produire! Même les agents de sécurité viennent voir l’état de la légende apres le départ de Orval et de celui qui vient de briser une amitié, d’un simple coup de béquille, Sex Bomb! But…Why?)

(Le décompte est maintenant terminé et arrive à 1min0s)

Mike: Là je vous avouerai les boys, que j’ai perdu un bout de l’histoire! On vient bien de voir Bomb se retourner contre Dom c’est bien ça? Tout qu’un 10 minutes d’avertissements pour Dom ça!

Luc: Ah oui c’est tout à fait ce qu’on vient de voir et croyez-moi que Orval était ravit!

Mike: En tout cas Bomb a raison, le pauvre Dom n’a rien venu venir, ni même lui, ni même moi et ni même personne mais pourquoi dont? Ils avaient de l’air a bien s’entendrent pourtant!

Luc: Ca je crois bien que seulement Bomb lui-même pourrait te répondre et on va peut-être le savoir ce soir car Bomb viendra nous rejoindre dans pas long c’est sûr!

(On voit Dom couché sur une civière, se faire monter en coulisse par les ambulanciers de New-York!)


*HONOR RULES MATCH*
Jeff Draven Vs Dr. Benjamin Zitomaris
(Booker par Max)

Gunner : Nous sommes maintenant rendu au combat opposant Jeff Draven au Docteur Zitomaris accompagné d’Orval Ménard!

Savoie : Effectivement…….Mais je peux toujours pas croire que Sex Bomb à trahi Dom!

Gunner : Tu lui diras, il est justement de retour à notre table!

(Sex Bomb se met en place à la table des commentateurs)

Bomb : Bon nous pouvons enfin continuer ce show sans être préoccupé par des petites merdes.

Savoie : Pourquoi Bomb?

Bomb : Vous saurez tous ça au prochain show. Jeff Draven à dans son contrat une clause d’avoir un show à chaque TNT……..Eh bien j’annonce en grande primeur que je serai le premier invité à ce show et vous saurez tous les motifs de mes attaques.

Gunner : Wow, sa va fesser comme premier show!!

Savoie : Tu le dis!

Bomb : Mais parlons maintenant de ce combat si vous le voulez bien.
Savoie : Bien d’accord. Jeff Draven est le premier à faire son entré……

( Underoath – In regards to myself se met jouer et un compte à rebours en même temps que le début de la chanson commence. Le comptes à rebours arrive à Zéro et des Pyros explosent et Draven entre sur les Parole '' Wake Up, Wake Up My God, This Is Not A Test...'' Il entre et regarde la foule a gauche puis a droite avant de partir à courir vers le ring et glisser à l'intérieur. Il monte dans le coin et fait un Backflip. Draven fait un peu d’intervention avec la foule et commence à s’étirer dans le ring en attendant son adversaire.)


Dernière édition par le Dim 3 Déc 2006 - 17:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show No Limits!!!!   Dim 3 Déc 2006 - 17:26

Alicia : Mesurant 5 pieds 11 pouces, pesant 225 livres, venant de Rimouski au Québec………JEFFFFFFF DRAVENNNNNNN!!!!

Gunner : Le pauvre il ne sait toujours pas dans quel type de combat il devra faire face au docteur et Orval Ménard

Savoie : Je sais…… Mais voilà que le docteur fait son entré…….

( La Belle Histoire d’Alain Lefebvre résonne au Madison Square Garden et le Dr. Benjamin Zitomaris apparaît sous le TitanTron en compagnie de son gérant Orval Ménard. Sous les huées du public, les deux hommes se rendent avec fierté jusqu'au ring. Et plus les huées sont fortes, plus le son de la musique est augmenté, gracieuseté d'un pot-de-vin du détestable gérant. Une fois dans le ring, les deux hommes regardent Draven avec un gros sourire.)

Alicia : Mesurant 6 pieds 2 pouces, pesant 240 livres, venant de Londres en Angleterre, il est accompagné d’Orval Ménard……….. LE DOCTEUR ZIIIIITTTOOOOOMARISSSS!!!!!

Bomb : Ça sent la confiance à plein nez et j’aime ça!

Savoie : Tu veux dire ça sent la CROSSE à plein nez

Gunner : Aussi……. Et j’aime encore plus ça!!!

Savoie : Reste que nous ne savons toujours pas quelle stipulation nous aura pour ce combat.

Bomb : Je crois que nous allons le savoir à l’instant!

( Social Disgrace de Supernova retenti dans le Garden et le co-président de la PWF, Sean Martin, fait son apparition sous le Titantron.)

Martin : Bon…..Bon…..Bon!!!!! Après vous avoir écoutez au cours des deux dernières semaines j’ai finalement choisi la stipulation du combat. Jeff en premier lieu tu voulais un combat où tu ne serais qu’avec le Docteur Zitomaris. De l’autre côté je suis certains que cette idée déplaisait à M. Orval Ménard.

(Orval Ménard acquiesce en hochant la tête de façon affirmativement)

Martin : Ensuite Draven tu as demandé un combat où une canne aurait été accrochée à un poteau et il ne pourrait pas y avoir de tombé tant et aussi longtemps que la canne n’aurait pas été utilisée. Mais je trouvais qu’il y avait un petit ‘hic’ dans cette stipulation.

(Nous voyons très bien dans le visage de Draven que ce dernier se pose quelques questions)

Martin : Tu veux affronter le Docteur dans un combat one on one pour savoir qui est le meilleur de vous deux, mais tu veux qu’une canne vienne décider du vainqueur. UN peu contradictoire non? J’ai donc décidé d’équilibrer les choses dans la balance et M.Ménard pourra rester aux abords du ring. Cependant tu auras ton one on one Jeff! Ce Soir nous aurons droit à un HONOR RULE MATCH entre Jeff Draven et le Docteur Zitomaris. Bon spectacle!!!!!

(Sur ce le co-président retourne en arrière scène)

Savoie : WOW, un Honor Rule Match à No Limits!!!

Gunner : Effectivement nous aurons tout un combat.

Savoie : Sex Bomb, pour avoir participé à quelques match de ce genre, peux-tu nous expliquer en quoi il consiste?

Bomb : Avec plaisir mon cher Luc. Ce combat est fait en sorte pour avoir un combat clean, en théorie. Ce combat n’est pas vraiment différent d’un match régulier à l’exception d’une seule chose. Pour qu’on déclare un vainqueur, un lutteur devra faire le tomber sur son adversaire ou le faire abandonner. Une fois que cela sera fait, la reprise des derniers moments sera remontrée au Titantron et ainsi l’arbitre pourra renverser sa décision s’il voit qu’il y a eu tricherie pour la finale du combat.

Gunner : Fuck…… Orval Ménard est faite……Sa y’est…….On va perdre!!!!

Savoie : C’est la que nous verrons si le docteur est en mesure de gagner sans l’aide d’Orval!

Bomb : J’ai bien hâte de voir ça!

Savoie : L’arbitre nous fait signe que le combat est prêt à débuter.

DING! DING! DING!

( Nous pouvons voir le Docteur qui parle de stratégie avec Orval qui lui est en bas du ring. Les deux sembles vraiment être surpris de la décision du co-président de la PWF d’avoir fait de ce match un Honor Rule Match. Jeff feinte la course vers le docteur et ce dernier se retourne immédiatement. Les deux lutteurs tournent pendant quelques instants pour s’étudier. Il entre finalement en contact et la grandeur du docteur donne avantage à ce dernier et il projète Draven directement dans le coin. Il le regarde par la suite avec un gros sourire)

Gunner : C’est ça, fait-y mal mon gars!!!

Savoie : Calme-toi la sa viens juste de commencer!

Bomb : N’empêche que le docteur semble avoir garder sa concentration malgré l’annonce de la stipulation qui n’est vraiment pas en sa faveur.

(Jeff Draven se relève et s’avance vers le docteur pour entrer en contact à nouveau avec le docteur. Encore une fois le même résultat et Draven se retrouve une fois de plus au tapis. Il se relève une fois de plus pour aller faire le contact avec le docteur, mais y va d’un drop kick directement au genou de ce dernier. Il ne perd pas de temps et y va d’un elbow drop directement à la poitrine du docteur. Il prend ensuite les jambes du protégé d’Orval Ménard et y va d’un leg drop directement dans les parties. L’arbitre vient le voir et l’averti de ne plus recommencer.)

Gunner : Hey il n’a pas le droit de faire ça!!!

Savoie : C’est pourquoi l’arbitre est venu le voir aussi!

Bomb : Orval n’aime vraiment pas l’arrogance du jeune Draven.

(En effet, Orval Ménard est déjà monté sur les abords du ring et engueule Draven. Jeff lui rit en plein visage et lui dit qu’il ne pourra pas rien faire s’il veut que son poulain gagne. Draven se retourne et reçoit un joli drop kick directement au visage. Le docteur relève Draven et l’envoie dans les cordes. Lorsque ce dernier revient, il y va d’un surpassement vraiment haut qui fait tomber Draven durement sur le dos. Le docteur y va ensuite d’une pression en mettant son genou directement sur le dos de Draven et en tirant la tête de ce dernier vers l’arrière.)

Bomb : Belle stratégie de la part du docteur. Draven est un high flyer et si son dos est en compote, il ne pourra pas vraiment sauter partout.

Gunner : Oui très belle stratégie du docteur!

Savoie : Écoute il fera n’importe quoi que tu approuverais son geste.

Gunner : Ouais et alors?

Savoie : Laisse faire.

(Le docteur met toujours de la pression sur le dos de Jeff Draven. Draven grimace de douleur, mais ne semble pas vouloir abandonner. Le docteur lâche finalement prise. Il relève Draven et lance de toutes ses forces vers un des coins du ring. Draven arrive tellement vite qu’il tombe au sol immédiatement après son arrivé. Zitomaris affiche un gros sourire sur son visage et marche tranquillement vers son adversaire. Rendu près de lui il lui donne quelques taloches derrière la tête. Il se met par la suite à l’étrangler à deux mains. L’arbitre lui demande le bris, amis Zitomaris ne veut rien savoir. L’arbitre commence donc un compte et se rend jusqu’à 4 avant que le docteur lâche prise.)

Gunner : C’est ça, continu à fesser dessus mon gars!!

Bomb : Le docteur est prêt à tout pour gagner….

Savoie : Même étrangler ses adversaires!

( Zitomaris soulève finalement Jeff Draven et le soulève en position de souplesse. Il tient la prise pendant quelques secondes et BANG l’envoie durement au tapis. Orval crie quelque chose à son protégé et ce dernier lui fait un signe de tête affirmatif. Il assit Draven, se place derrière lui et lui met deux doigts directement sur des nerfs dans le cou de ce dernier. Draven grimace énormément et tente de se débattre, mais à chaque fois Zitomaris lui envoie un solide coup d’avant bras sur les pectoraux. Orval semble vraiment content de son poulain et crie pleins d’injure à Jeff Draven.)

Bomb : Le docteur semble savoir ce qu’il fait en faisant cette prise.

Gunner : C’est certains. Il n’est pas docteur pour rien!

Savoie : Je dois donner raison à Mike. Le docteur utilise ses cours de biologie pour affaiblir Jeff Draven.

(Le docteur continu toujours la pression avec ses doigts sur le cou de Draven. La foule semble être derrière Jeff en criant son nom à tue tête. Cela semble lui donner un regain d’énergie. Il tape avec son pied sur le ring pour que la foule l’encourage encore plus. Orval crie comme un fou aux fans d’arrêter. Cependant, les fans ne semblent pas écouter Orval et crient encore plus fort. Jeff Draven est maintenant sur un genou. La foule continue toujours de l’appuyer dans sa remonté. Il est maintenant presque debout. Il envoie un coup de coude directement à l’abdomen du docteur. Il répète l’action en lui en envoyant un deuxième et finalement un troisième. Le docteur lâche finalement prise et Draven se met à courir vers les cordes. À son retour Zitomaris tente une corde à linge mais Draven esquive la manœuvre et revient avec un superb spinning wheel kick!!! Les deux lutteurs sont étendus au sol.)

Savoie : Wow, quelle manoeuvre de la part de Jeff Draven!

Bomb : Effectivement Luc, il sait bien sorti de l'embarra. Écoutez la foule qui scande son nom!

Gunner : Ils connaissent rien à la lutte. C'est le docteur le meilleur!

Savoie : Ils connaissent rien à la lutte ou c'est toi qui voit Orval Ménard comme un dieu?

Gunner : Les deux pourquoi?

Bomb : Héhé!

Savoie : Pathétique!!

(Les deux lutteurs commencent à se relevé. Le docteur semble être le premier qui sera debout. Draven est quand même debout pratiquement en même temps et va rejoindre Zitomaris au centre du ring. Le Docteur envoie une droite au visage de Draven, qui lui en renvoie une aussitot. Le docteur balance une autre droite et encore une fois Draven réplique avec une droite pratiquement aussi vite qu'il l'a reçu. Draven envoit une autre droite! Et puis une autre. Il projète Zitomaris dans les cables et l'acceuille avec un magnifique huricaranna fait à la perfection pour le tomber.........

1.................

2....................

Dégagement de la part de Zitomaris. )

Savoie : Bien tenté de la part de Draven

Gunner : Il va en falloir plus pour battre le protégé d'Orval!

Bomb : Ouais, mais c'est un bon début!

(Draven ne perd pas de temps, relève Zitomaris et l'envoie dans un des coins. Il part à courir vers lui et lui donne un coup de pied sur les pectoraux et se donne un élan par le fait même pour faire un back flip avant de revenir avec un coup d'épaule directement aux côtes de Zitomaris. La foule est en délire après cette manoeuvre de la part de Draven. Il prend Zitomaris et le lance au sol près du coin. Il vvient pour monter sur le troisième câble, mais son dos semble lui faire atrocement mal. Il prend beaucoup de temps à monter en haut et il y arrive finalement. Mais le docteur est en train de se relever et Draven est dans une position facheuse. Il décide quand même de se lancer dans les airs vers Zitomaris qui l'attrape au vol. Il marche quelques pas avec Draven dans ses bras et y va pour un Fall Away Slam, MAIS NON......Draven tombe derrière Zitomaris et y va d'un sleeper hold slam!!!! Draven tente le tomber......

1........................

2.................................

Dégagement une fois de plus pour Zitomaris.)

Savoie : Draven montre beaucoup de fougue se soir

Bomb : Comme tout les soir d'ailleurs

Gunner : Arrêtez donc, vous portez malheure à Zitomaris!

(Draven semble en avoir assez et fait signe à la foule qu'il va en terminer. Il attend que Zitomaris se relève.........CHOKE TREATEMENT!!!! CHOKE TREATMENT!!!!!!! Le Docteur est dans une facheuse position.)

Bomb: Doc Zitomaris est vraiment sur le bord de tapper......

Gunner: NONNNNNNNNNNNNNNNNNNNNNN!!!!!!!!

Savoie: OUUUUUUUUUUUU......QUOI???? QU'EST-CE QUE FAIT ORVAL SUR LES ABORDS DUR RING!!!!

Gunner: Merci bon dieu!!!

(L'arbitre déplace maintenant son attention vers Orval qui est sur les abords du ring et qui semble vouloir entrer. Il lance même sa canne vers l'arbitre. Le pauvre arbitre tente de faire de son mieux pour empêcher le vieux gérant d'entrer, mais pendant ce temps.......ZITOMARIS TAPPE MAIS L'ARBITRE NE LE VOIT PAS!!!!!! Draven en a assez et lâche prise. Il va vers Orval et tente de lui mettre la main et l'arbitre est entre les deux tentant de les séparer. Zitomaris se relève tranquillement, voit la canne sur le ring.........CANE SHOT DIRECTEMENT SUR LE DERRIÈRE DE LA TÊTE DE DRAVEN!!!!! Draven s'écroule au sol et l'arbitre n'a rien vu. Zitomaris tente le tombé.........

1.....................

2.......................................

33333333333333!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Gunner: OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!!!!!

Savoie: INJUSTICE!!!! INJUSTICE!!!!!

Bomb: Pas de panique, l'arbitre va revoir la reprise.

(Comme Sex Bomb vient de le dire, l'arbitre regard la fin du combat sur l'écran. Voyant que Draven a été frappé par la canne, il ordonne que le combat continu. Orval Ménard crie pratiquement au vol, mais réalisant que Draven est presqu'inconscient, il se met soudainement à rire. Zitomaris se relève et relève en même temps Jeff Draven. Il le prend par les cheveux et lui envoie quelques taloches au visage. Draven semble revenir à lui petit à petit. Draven l'envoit dans les câbles......DRAVEN SAUTE PAR DESSUS LA TROISIÈME CORDE ET ATTÉRIT DIRECTEMENT SUR ORVAL MÉNARD!!!! IL LUI BALANCE PLUSIEURS COUP DE POINGS AVANT QUE ZITOMARIS VIENT L'ASSOMER DERRIÈRE LA TÊTE ET L'ENLÈVE DE SUR SON GÉRANT!!!!!!!!!)

Gunner: Comment ose-t-il faire ça à un génie qui a les papiers pour le prouver?

Savoie: Il a décidé de se faire justice lui même!!

Bomb: Orval est couché au sol et ne bouge pratiquement pas.

Gunner: Draven va tellement le payer!!!! Il n'a tellement pas idée comment en plus!!!!!

(Zitomaris prend Draven et le traîne aux a l'entour du ring, mais Draven se défait et lui balance toute une droite au visage. Il prend ensuite la tête du docteur et l'envoie sur la barricade, ce qui fait tomber Zitomaris au sol. Il le relève et le lance directement dans les escaliers. L'arbitre est maintenant rendu à 5 dans son compte. Draven vient tout près de la table des commentateurs et Mike Gunner en profite pour lui lancer des injures. Draven se met à rire et prend une chaise qui est tout juste à côté. Il s'en va près de Zitomaris et attend qu'il se lève.........CHAIR SHOT DIRECTEMENT SUR LA TÊTE DE ZITOMARIS QUI EST COMPLÈTEMENT BUSTED OPEN!!!!!!! L'ARBITRE ARRÊTE LE COMBAT!!!!!)

Alicia: Le gagnant du combat par disqualification......Le docteur Zitomaris!!!!

Savoie: Mais qu'est-ce qui a prit à Draven? Il savait très bien qu'il serait disqualifier.

Gunner: Il savait qu'il n'était pas de taille!

Bomb: Je crois plus qu'il a voulu se rendre justice lui-même!
Savoie: Mais il ne semble pas vouloir arrêter là....

(Jeff Draven continue à marteller Zitomaris de coup de chaise, même si l'arbitre lui dit d'arrêter. La cloche se fait entendre à plusieurs reprise et nous voyont plusieurs agent de sécurité arriver pour tenter de contrôller Draven qui à maintenant assommer Zitomaris d'au moins 5 bon coup de chaise. Les agents finissent par arrêter Draven et ils sont plusieurs à l'ammener de force en arrière scènes. Pendant tout ce temps, Jeff Draven à un sourire au visage voyant le Docteur Zitomaris et Orval Ménard au sol, recevant chacun des soins des médecins de la PWF!!!!!)

Savoie: Wow.....Quel dénoument......Je ne m'attendais vraiment pas à cette genre de fin de combat.

Bomb: Moi non plus!

Savoie: Une chose est certaine, c'est que cette rivalité ne se terminera pas se soir!

Gunner: C'est garantie qu'Orval Ménard ne se laissera pas frapper comme ça sans rien faire!!!

Savoie: On nous dit que Jason Wild est dans son bureau en compagnie des 3 aspirants pour le championnat mondial de la PWF qui se jouera dans quelques minutes dans un Monster Glass match!!!

Bomb : Bien allons-y! Qu’attendons-nous?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show No Limits!!!!   Dim 3 Déc 2006 - 17:28

(Le Président de la PWF, Jason Wild est debout devant Rayer, Messiah et Simmons…Les 3 ne se regardent même pas et se contentent de regarder Wild qui va prendre la parole…)

Wild : Les gars, je vous ai convoqués ici avant votre combat pour vous dire comment je suis fier de vous! Je sais que vous vous détester et que le main event de ce soir devra montrer qui est le meilleur mais à cèoté de tout ça, vous êtes un esemple parfait de ce que je veux pour la PWF dans le futur..de la prestance, de l’intelligence et de la dévotion pour cette compagnie! Depuis votre arrivée, vous donner tout pour vous démarquer de la masse et c’est très bien réussit car ce soir, chacun de vous 3, aurez la chance d’être le premier champion mondial incontesté de la PWF! Je vous rappelle pas comment ce combat doit être compétitif et avec le nouveau Monster glass match et vos désirs individuels de l’emporter, je veux que ce combat soit une réussite sur toute la ligne! Votre destin est en votre possession ce soir alors à vous de tout donner afin de vous surpasser! No limits les boys, No limits!!!

(Wild vient ouvrir la porte de son bureau alors que les 3 lutteurs du main event sortent en file indienne prenant chacun une direction différente!)

MAIN EVENT
*3 Way Monster Glass match*
- PWF World Heavyweight Championship –
Messiah Vs Craig Simmons Vs Hans-Jakob Rayer
(Booker par (Dylem)

Savoie : Mesdames et messieurs, nous sommes rendus à l’événement principal de la soirée : un Three Way Monster Glass Match afin de déterminer qui de Messiah, de Craig Simmons ou de Hans-Jakob Rayer aura la chance de rentrer chez lui le champion mondial de la PWF!

Sex Bomb : Ces gars là sont extrêmement chanceux que je ne sois pas dans ce match, sinon ils n’auraient eu aucune chance!

(La caméra survole la foule présente dans le Madison Square Garden de New-York puis elle cadre la plafond jaunâtre de l’amphithéâtre alors que les lumières de l’endroit sont tamisées. Des projecteurs bleus et blancs projettent leur lumière en alternance à une rapide vitesse contre la surface de verre qui pend au dessus de l’arène de combat depuis le début de No Limits. Puis une petite mélodie se fait entendre et la structure amorce sa descente vers le ring. Cette dernière est composée de quatre côtés et d’un toit de verre. Dans chaque coin se trouve une petite plate-forme, accessible grâce à des marches entaillées à cette effet dans la structure de glace, et dans laquelle on retrouve une clef suspendu tenant par un cable. Au milieu de la cage es suspendu, à environ 12 pieds au dessus du ring, une boîte de verre contenant le titre mondial de la PWF, mais le contenant est refermé à l’aide d’un cadenas. À mi-chemin entre le ring et le plafond, la structure s’arrête, puis la charmante Alicia Jones fait son entrée sous les sifflement des hommes présents dans le Garden et sous les remarques un peu plus controversées des personnes ayant peut-être pris un verre de trop.)

Jones : Le prochain combat déterminera le tout premier champion mondial de la PWF et ce combat sera un Three Way Monster Glass Match!

(La foule hurle de joie et d’anticipation suite à l’annonce du combat.)

Jones : Les règles sont simples. Chaque participant débutera dans le ring alors que dans chaque coin de la cage vitrée se trouvera une clef. L’une des quatre clefs permettra d’ouvrir la boîte de verre se trouvant suspendue au milieu de la cage de verre. Le premier à la trouver et à ouvrir le contenant suspendu sera déclaré le vainqueur et le nouveau champion mondial de la PWF!

(La foule hurle de joie et d’anticipation à nouveau. La chanson Benzin de Rammstein retentit dans l’aréna ce qui a pour effet de changer radicalement le tempérament des parisans présents dans le Madison Square Garden. Ces derniers se mettent à huer le lutteur qu’ils verront sous peu sur le stage. Des lumières de couleur rouge et jaune s’ébranlent tels des stroboscopes. Une fois que la passe de batterie achevée et que le rythme commence vraiment, Rayer fait son apparition sur le plateau sus-jacent à l’arène.)

Jones : Mesurant 5 pieds 6 pouces et pesant 180 livres, de Leipzig en Allemagne, Hans-Jakob Rayer!

(Les stroboscopes cessent leur rythme rapide puis deviennent une simple lumière d’ambiance, rouge et jaune. À l’écran apparaissent diverses images. Des camps de concentration; des juifs qui se font lancer, parfois vivant dans les fours crématoires; une armée qui marche au pas, le bras droit levé, le visage tourné vers un chef à leur droit; une foule d’étudiants chinois qui sont la proie des char d’assaut; Hitler lors d’un de ses véhéments discours; le bombardement de l’Angleterre; bref, tout y passe. Au fil de ses images, Rayer regarde une fois à droite, une fois à gauche, puis avance tout droit, le bras droit levé et les jambes droites, se levant presque à 90°, soit selon la mode de la marche militaire allemande. Rayer descend l’allée des lutteurs sous les huées de la foule et monte sur le ring. Il monte dans le coin opposé à l’endroit où il est entré et fait un salut militaire nazi. Il redescend, puis va se poser dans un coin, les lumières apaisent leur lueur pour que le noir se fasse. Tout à coup, de la fumée sort du sol. Welcome to the Black Parade de My Chemical Romance commence puis un follow spot s’allume et suit Messiah de l’allée jusqu’aux abords du ring sous les hués de la foule.)

Jones : De Las Vegas aux États-Unis, mesurant 5’10 et pesant 220 livres : Messiah!

(Aux abords du ring, les lumières reviennent puis Messiah se retourne, baisse ses lunettes fumées et fixent ses disciples qui le suivaient. Ceux-ci baissent les yeux de crainte et recule lentement puis s’en vont. Messiah entre ensuite dans le ring et s’asseoit sur le coin du ring en attendant son adversaire. Lorsque que celui-ci arrive, Messiah l’applaudit avec dédain. Il redescend ensuite et enlève sa toge pour être prêt au combat. Some Kind of Monster de Metallica se fait alors entendre dans l’aréna avec une réaction partagée de la foule.)

Gunner : Je crois que Simmons sera le préféré de la foule dans ce combat!

Savoie : Il semble bien que oui, il est le seul à ne pas recevoir une pluie d’insultes!

(Alors que retentissent les premiers accords de guitare dans l’arène, des projecteurs rouges et orange s’allument et commencent à envoyer leurs faisceaux partout dans la salle, entrecoupés par un stroboscope jaune projetant sa lumière sur les murs entourant l’écran géant.)

Jones : En provenance de Québec, Canada, mesurant 6 pieds et 5 pouces et pesant 275 livres : Craig Simmons!

(Ce dernier fait son entrée au début des paroles, dans son costume de lutteur, et se contente de descendre calmement la rampe, claquant parfois dans quelques mains, avant de monter sur le ring, de vérifier l’état des cordes et d’envoyer un poing levé à la foule. Alicia Jones quitte tranquillement l’arène de combat, toujours sous les remarques et les sifflements de la foule. La cage recommence sa descente vers le ring pour finalement toucher le sol et, par le fait même, enfermer les trois hommes et un arbitre dans cette structure en verre imposante. L’arbitre fait signe au preneur de temps de faire sonner la cloche pour signifier le début du combat.)

Savoie : Ça y est, Monster Glass Match pour décider du tout premier champion mondial de la PWF, le match est en cours, bon combat tout le monde!

Sex Bomb : Oui ça risque d’être bon, mais ça ne sera pas excellent puisque je n’y suis pas…

Savoie : Arrête avec ta vantardise! Tu es simplement jaloux parce que tu sais que même à 100% tu ne pourrais peut-être rien faire contre eux!

Sex Bomb : Non, peut-être pas, mais à 75%, je peux quand même te fouttre une bonne vollée!

Gunner : Messieurs, écoutez plutôt le match qui devrait être très prometteur.

(Dans le ring, les trois adversaires s’étudient. Ils ne se projettent pas les uns sur les autres et songent aux actions qu’ils entreprendront. Cer derniers tourne de façon circulaire sans vraiment s’approcher les uns des autres. Tout à coup, Simmons se dirige à tout allure vers Messiah pour lui affliger plusieurs coups de poing, mais Rayer s’en mêle et assène de violents coup d’avant-bras directement sur les omoplates de Simmons qui s’écroule sur un genou alors que ses deux adversaires l’affligent de plusieurs coups de toute sorte – poing, pied, bras – à une vitesse fulgurante.)

Savoie : Il fallait s’en douter, Messiah vient de s’allier à Rayer pour mettre Simmons hors de service!

Sex Bomb : Oui mais de ce genre de combat, il n’y a pas d’alliés. Il s’agit encore d’une simple question d’opportunités!

(Simmons est couché au sol en douleur. Rayer regarde en direction de Messiah et le langage corporel des deux hommes nous fait savoir qu’ils tenteront une manœuvre à deux. Comme de fait, Messiah relève Simmons, puis lui et Rayer le lance dans les cordes se trouvant devant eux. Lors de son retour, Simmons est accueilli par un double hip toss et il reste étendu au sol alors que ses deux adversaires se relèvent, fiers d’eux. Maintenant, c’est Messiah qui regarde en direction de Rayer. Tout porte à croire qu’ils tenteront une fois de plus une manœuvre à deux. Messiah relève Simmons, puis lui et Rayer le lance une fois de plus dans les cordes se trouvant en face d’eux. Toutefois, Messiah, avant que Simmons soit revenu, envoie un coup de pied dans l’estomac de Rayer, et accueille Simmons avec une puissante clothesline avant de s’élancer dans les cordes derrière lui et de revenir appliquer un swigning neckbreaker à Rayer, toujours plié du coup de pied soudain qu’il vient de recevoir.)

Savoie : Et voilà un autre exemple « d’opportunités »! Est-ce que c’est bien dit comme ça?

Sex Bomb : C’est parfait comme ça! Un jour, tu pourras atteindre mon calibre!

Savoie : Messiah se dirige déjà vers un des quatre coins.

(En effet, Messiah marche vers le coin du fond droit de la cage, confiant de lui-même. Au même moment, Simmons commence à se relever. Messiah traverse les câbles et fait signe à la foule qu’il se dirige vers une plate-forme qui contient la clef. Il ne voit toutefois Simmons qui se dirige à toute vitesse vers lui et qui le frappe avec un shoulder block, ce qui envoie Messiah face première directement dans la vitre devant lui. Simmons descend du ring et relève péniblement Messiah, visiblement amoché par la colision. Il lui envoie un suite un coup de pied dans le ventre, et prend Messiah en suplex, qu’il exécute parfaitement directement sur le sol.)

Savoie : Directement sur le sol! Messiah, après s’être fait estampé le devant du corps directement dans la vitre, vient de se faire écraser le dos contre le sol!

Gunner : Simmons devrait faire attention à lui, car Rayer est debout!

(Rayer s’élance dans les câbles derrière lui et en revenant surpasse le troisième câble pour appliquer un body press à Simmons en bas du ring. Toutefois, Simmons attrape le léger lutteur comme s’il allait effectuer un fall away slam. Il se met à courir vers le côté droit de la cage et plaque Rayer contre le verre en le gardant dans ses bras. De son côté, Messiah se traîne de peine et de misère dans le ring. Simmons se retourne et se met à courir vers le côté gauche de la cage et plaque une fois de plus Rayer contre la cage de verre. Puis, lentement, Simmons revient en plein milieu de l’arène mais toujours sur le sol. Il va appliquer un fall away slam, mais aperçoit du coin de l’œil Messiah qui court vers lui à l’intérieur du ring. Simmons se retourne donc face à son adversaire dans le ring. Messiah s’élance en drop kick au travers de cordes et ses deux pieds atterrissent dans le dos de Rayer qui était dans les bras de Simmons. Sous la force de l’impact, Simmons et projeté contre un mur de verre et laisse tomber au sol Rayer. Messiah surpasse ensuite le câble et atterrit directement sur Simmons.)

Savoie : Quelle agilité que nous démontre une fois de plus le jeune Messiah!

Sex Bomb : Oui peut-être mais il sacrifie son corps également et les trois hommes sont au sol au même moment!


Dernière édition par le Dim 3 Déc 2006 - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show No Limits!!!!   Dim 3 Déc 2006 - 17:30

(Le premier homme à se relever est Rayer qui n’a reçu que les pieds de Messiah dans le dos. Le suit de très près Messiah. Rayer ne le laisse toutefois pas être le premier alors que les deux hommes commencent à s’échanger de violents coups de poing. Rayer prend tranquillement le dessus alors que les deux hommes se dirigent vers un des coins de verre de la cage où se trouve une plate-forme et une clef. Rayer tente un coup de pied dans le ventre de Messiah qui bloque et qui lui donne un coup d’avant bras directement sur le genou. Rayer, plié en deux et se tenant le genou, se fait ensuite propulsé par Messiah visage premier dans le pilier de verre formant un 90 degré qui tient la plate-forme de verre. Toutefois, Messiah ne fait pas attention à lui et se voit accueilli par Simmons avec un german suplex directement sur le plancher.)

Savoie : Ouch! Directement sur le plancher, déjà que dans un ring avec la puissance de Simmons ça ne doit pas faire du bien, êtes-vous capable d’imagine la douleur que ça doit causer!

Sex Bomb : C’est à peu près équivalent à lutter contre moi, mais une coche en dessous, peut-être deux même…

(Simmons revient pour prendre Rayer qui semble encore en douleur du dernier coup qu’il a reçu de la part de Messiah, mais il se fait plutôt accueillir par des doigts dans ses yeux. Simmons fait un petit 360 sur lui même et Rayer le surprend avec un german stunner.)

Savoie : The german stunner! Simmons est au sol!

Gunner : Oui mais Rayer semble s’être blessé légèrement au dos en atterrissant au sol directement comme ça, mais il se relève plutôt vite!

(Rayer se relève en se tenant le bas du dos et commence l’ascension de la première échelle située dans le coin droit du ring. Il la grimpe lentement et atteint la plate-forme avec que ces deux adversaires sont très lents à se remettre sur pied. Il décroche la première clef sans trop de difficulté et recommence sa descente. Ses adversaires sont en train de se relever alors il va vers eux et leur assène plusieurs coups de pied à chacun afin que ceux-ci restent au sol un peu plus longtemps. Il grimpe dans le ring, la clef à la main. Il regarde attentivement la boîte qui flotte au dessus de lui. Un seul moyen permet de l’atteindre : une échelle. Il redescend en bas du ring et fouille sous le rideau. Enfin il trouve son échelle parfaite, la sort difficilement, et la fait glisser dans l’arène. Il la place directement sous la boîte de verre suspendu au même moment où Messiah fait un retour dans le ring. Rayer commencer à monter l’échelle qui le mènera peut-être vers son tout premier titre de champion mondial à la PWF. De l’autre côté de l’échelle, Messiah commence lui aussi à monter les marches. Les deux hommes, une fois au sommet s’échangent quelques coups de poing alors que c’est au tour de Simmons de revenir dans le ring.)

(Simmons commence à monter du même côté de l’échelle que l’a fait Messiah et ce si bien qu’il place sa tête entre les jambes de ce dernier et le soulève de l’échelle alors que lui et Rayer s’échangeait encore quelques coups de poing. À l’aide de sa force, il propulse Messiah gorge première sur le troisième câble alors que Rayer tente désespéramment d’atteindre le cadenas retenant le couvercle de la boîte. Cependant, Messiah, suite à l’impact de sa chute sur le troisième câble, rebondit directement dans l’échelle qui bascule sur le côté, faisant tombé Simmons l’entrejambe sur le troisième câble et Rayer en bas du ring. Messiah retombe assis en plein milieu du ring.)

Savoie : Oh mon dieu! Nous assistons à un match brutal qui laissera probablement des séquelles à chacun de ces participants!

Sex Bomb : Dit nous donc quelque chose qu’on ne sait pas! Ces hommes là se fouttent bien des séquelles en autant qu’ils ressortent de ce combat avec le titre autour de la taille!

(Messiah est le premier à retrouver ses esprits. Il replace l’échelle et ramasse la clef échappée par Rayer dans sa chute. Il monte, lentement mais surement, jusqu’au sommet de l’échelle et tente d’ouvrir le cadenas, qui refuse catégoriquement de s’ouvrir. Dans un moment de déception et de fatigue, Messiah s’appuie la tête sur le dessus de l’échelle.)

Gunner : Et bien! Ce n’est visiblement pas cette clef qui permettait d’ouvrir la boîte contenant le titre mondial de la PWF! Mais Messiah ne devrait pas rester dans cette fâcheuse position…

(Sur ces mots, Simmons se relève alors que Rayer reprend ses esprits en bas du ring. Avant que Messiah n’est relevé la tête, Simmons est déjà en train de monter de l’autre côté de l’échelle. Messiah lui assène quelques coups de poing, mais rien à faire : Simmons est rendu à la même égalité que lui. Simmons prend la tête de Messiah et la frappe contre le dessus de l’échelle. Il prend ensuite ce dernier en suplex.)

Savoie : Qu’est-ce qu’il va faire….Un superplex du haut de l’échelle de dix pieds directement sur le ring! Oh….mon…dieu!

(Rayer est maintenant sur ses pieds en bas du ring alors que ses deux autres adversaires sont au sol en douleur suite à leur chute du haut de l’échelle. Il cherche sous le rideau du ring afin de trouver des objets qu’il pourra utiliser dans le cadre du combat. Il trouve une chaise et la lance dans l’arène. Il continue à chercher et trouve une deuxième chaise qu’il lance également dans le ring. Il monte ensuite dans le ring alors que Simmons se lève tranquillement dos à lui. Rayer s’élance alors dans les cordes derrière lui.)

Savoie : Rayer s’élance dans les câbles alors que Simmons commence à se retourner vers lui. Rayer se lance dans les airs et s’exécute : Das Vollbluten! Quel agilité de l’allemand!

Gunner : Mais il ne s’arrête pas là! Il place une chaise sur le visage de Messiah qui est toujours au sol sur le dos et se dirige vers le coin.

(Rayer revient sur lui-même et assène quelques coups de pied sur le visage de Messiah par l’intermédiaire de la chaise. Il continue par après sa route vers le coin du ring. Il monte sur le troisième câble et semble très confiant. Il s’élance pour faire un splash directement sur le visage de Messiah et d’appliquer plus de douleur à son adversaire grâce la chaise.)

Savoie : Rayer dans les airs…NON…quelle esquive! Messiah a roulé hors de la porté de Rayer et a placé la chaise directement à l’endroit où Rayer s’en allait atterrir!

Sex Bomb : Bien fait pour Rayer! Il n’avait qu’a ne pas être si confiant.

Gunner : Ce qui est certain, c’est que Rayer ne bouge plus beaucoup, lui qui était tout feu tout flamme il y a quelques minutes!

(Après quelques secondes d’inactivité, les deux premiers hommes à se relever sont Messiah et Simmons. Simmons envoie un coup de poing au visage de Messiah qui bloque et qui lui envoie un coup de poing. Le petit jeu reprend quelques fois jusqu’à ce que Messiah prenne le dessus et envoie plusieurs coups de poing directement sur les tempes de Simmons. Messiah envoie Simmons dans les câbles et se penche lorsque se dernier revient. Simmons lui envoie un coup de pied directement au sternum et Messiah se redresse d’un coup. Simmons court dans les corde d’où il vient mais Messiah le surprend avec un flapjack. Simmons se relève tranquillement alors que Messiah fait un signe de la fin. De son côté, Rayer commence à se relever, une chaise à la main.)

Savoie : Et Messiah qui annonce sa prise de finition! Sera-t-il en mesure de l’appliquer?

Gunner : Je ne sais pas Luc! Mais il ne semble pas se rendre compte que Rayer est presque debout avec une chaise à la main!

(Messiah attend, attend et attend toujours. Rayer s’avance sournoisement derrière lui pour lui appliquer un coup de chaise dans le dos, mais Messiah l’entend et se penche juste au moment où Rayer laisse aller son coup. Le violent coup de chaise atteint directement Simmons au visage.)

Gunner : Je vous l’avait dit!

Sex Bomb : Crédit à Messiah d’avoir su esquiver ce coup de chaise!

Savoie : Rayer n’en revient tout simplement pas alors qu’il envoie un deuxième coup de chaise qui rate une fois de plus Messiah! Messiah se relève et place son bras autour du cou de Rayer et effectue The Amen!

(Simmons est au sol, assommé par le violent coup de chaise de Rayer qui lui est au tapis à cause de la dernière manœuvre de Messiah. Messiah se relève à genou et se traîne lentement mais surement vers le deuxième coin droit du ring où se situe une deuxième clef. Il roule en bas du ring et se dirige vers l’échelle incrustée qui mène à une deuxième plate-forme. Il commence son ascension se souciant peu de ses adversaires qui sont toujours couchés dans le ring. Il arrive au somment de celle-ci alors que Simmons commence à reprendre vie dans le ring et se traîne tranquillement vers les abords du ring. Messiah décroche la clef se trouvant au dessus de la plate-forme alors que Simmons roule en bas du ring et que Rayer est à genou dans le ring. Messiah prend bien soin de placer la clef dans ses vêtements et se place sur le bord de la plate-forme de verre devant Simmons qui se relève en bas du ring.)

Savoie : Messiah est dangereusement sur le bord de la plate-forme et….il saute en cross body….mais rate complètement son coup alors que Simmons esquive en se penchant.

Gunner : Et Rayer qui est debout et commence à courir vers les câbles pour appliquer un baseball slide qui projette Messiah dans le verre devant lui alors qu’il venait tout juste de se relever de sa manœuvre avortée!

(Messiah, ébranlée, se dirige vers un pilier de verre en 45 degrés qui permet à une troisième plate-forme, cette fois-ci à gauche, de tenir en place et accote une main contre celui-ci alors que Simmons commence à courir dans sa direction.)

Savoie : Simmons qui court en direction de Messiah!

Sex Bomb : Ça ne sent pas bon du tout!

Savoie : Messiah qui se retourne et reçoit un spear de Simmons….QUI FRACASSE LE PILIER DE VERRE! OH MON DIEU! Il y a de la vitre partout!

(En effet, en appliquant son spear, Simmons a repoussé Messiah contre le pilier de verre qui s’est fracassé sous le choc de l’impact. Cette plate-forme n’a maintenant plus de pilier pour la retenir, alors qu’une clef pend toujours au dessus d’elle. Rayer est donc le seul lutteur encore debout dans le ring et il place l’échelle qui avait été utilisée précédemment pour tenter de capturer le titre dans le coin contre deux câbles, ce coin où vient de se produire, en bas du ring, la collision. Il descend en bas du ring, relève Simmons, lui aussi ébranlé par le choc de sa dernière manœuvre, et lui applique un ddt directement sur le sol sur la vitre en morceau. Il relève ensuite Messiah, mou comme une guenille, et le transporte jusqu’au abords du ring pour ensuite le pousser dans le ring. Il remonte avec lui, alors que Simmons est complètement étendu sur le sol en bas du ring. Il traîne Messiah jusqu’au coin où il a placé l’échelle et le relève péniblement entre ses jambes. Il le soulève en power bomb, mais est incapable de terminer sa mamoeuvre, puisque Messiah le soulève en Last World, mais une fois de plus cette manœuvre rate. Lorsque les deux hommes se retrouvent en position de départ, Rayer applique un double axe handle directement dans le dos de Messiah puis le soulève une fois de plus en power bomb.)

Savoie : Rayer qui soulève Messiah en power bomb…directement dans l’échelle, puis Messiah d’écroule au sol!

Sex Bomb : Et Rayer fouille les vêtements de Messiah pour trouver la clef qu’il a cachée sur lui!

(Rayer trouve la clef après peu de temps et s’empare de l’échelle qui vient de servir d’instrument de torture pour l’Allemand. Il la place très bien en dessous de la boîte de verre qui contient le titre et commence à la monter. Il atteint le sommet assez vite, aucunement gêné par Messiah qui est toujours en douleur au sol ou par Simmons qui commence à se relever, le visage en sang en bas du ring. Il tente tant bien que mal d’ouvrir la boîte, mais la clef ne semble pas être la bonne.)

Gunner : Une clef de moins! Il n’en reste plus que deux!

(Rayer descend tranquillement de l’échelle et se dirige vers la troisième plate-forme, celle de gauche qui tient toujours à l’aide de son pilier mais aperçoit Messiah qui commence à bouger et Simmons qui commence à remonter tranquillement dans le ring. Il se retourne alors vers Messiah et le relève pour lui appliquer quelques coups de poing. Simmons remonte sur le ring et se joint au duo. Les trois hommes commencent à se donner des coups de poing et des coups de pied diverses, mais Messiah et Simmons semblent s’allier un peu et projettent Rayer dans les câbles derrière eux. Au retour de Rayer, ils tentent un double clothesline mais Rayer évite. Lorsqu’il revient à nouveau, les deux lutteurs se penchent pour effectuer un double surpassement, mais Rayer leur tient la tête et applique un double ddt en retombant. Il place ensuite côte à côte les deux hommes en face du coin de la plate-forme qui n’a plus de pilier. Il monte sur le troisième câble et semble vouloir effectuer un moonsault mais oublie que ses adversaires sont au sol depuis un moment. Ceux-ci se relèvent et se dirigent vers lui, sans qu’il ne le sache.)

Savoie : Messiah et Simmons se dirigent vers Rayer qui ne semble pas se rendre compte que ceux-ci sont derrière lui. Mais que vont-ils tenter?

Gunner : Bonne question, je me demande s’ils se sont rendus compte de l’avantage qu’il pourrait avoir s’il…

Sex Bomb : POUSSAIT RAYER VERS LA PLATEFORME SANS PILIER!

Savoie : IMPOSSIBLE! Rayer vient de fracasser la plate-forme qui ne tenait plus qu’à un fil alors que ses deux adversaires l’ont poussé vers celle-ci! Il est maintenant plongé dans une montagne de fines particules de vitre!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show No Limits!!!!   Dim 3 Déc 2006 - 17:32

(Messiah et Simmons sont donc les deux seuls dans le ring et n’ont plus vraiment besoin de se préoccuper de Rayer avant un bon bout de temps. Les deux hommes s’échangent quelques coups de poing mais Simmons prend le dessus lorsqu’il donne un violent coup de tête à Messiah. Il lui donne ensuite un coup de pied dans l’estomac et lui applique un neckbraker puis se dirige vers la dernière plate-forme qui contient une clef, l’autre clef pendant au dessus du vide n’ayant de plus de plate-forme. Simmons descend en bas du ring et commence à grimper les échelons le menant vers la troisième clef alors que Messiah se relève dans le ring. Simmons atteint le sommet de la plate-forme alors que Messiah monte sur le troisième câble du coin adjacent à la plate-forme. Simmons porte ses bras vers la clef et Messiah saute du coin sur la plate-forme vers un Simmons qui ne l’attendait pas du tout.)

Savoie : Quelle agilité une fois de plus de Messiah!

Sex Bomb : Oui mais Simmons est beaucoup plus stable et il prend vite le dessus dans l’échange de coups entre les deux hommes.

(Simmons, ayant l’avantage, tourne Messiah et le plaque durement contre le verre. Lorsque celui-ci revient, il le lève sur ses épaules et regarde le ring.)

Savoie : Il ne va tout de même pas….

Gunner : Simmons s’élance vers le ring en ayant Messiah sur ses épaules : Dynamo Backbreaker du haut de la plate-forme dans le ring!

Savoie : Comment ces hommes vont-ils pouvoir continuer à lutter par la suite!

(Ébranlé lui aussi, Simmons se traîne vers le coin où se trouve la clef qu’il tenait dans ses mains il y a de cela quelques secondes à peine. Cependant, Messiah recommence déjà à bouger sans représenter un très grand danger toutefois tout comme Rayer qui semble retrouver un peu ses esprits dans l’autre coin de la cage de verre. Simmons prend vraiment tout son temps, si bien que Messiah le suit de très peu. Simmons commence difficilement à grimper les échelons de l’échelle le menant vers la troisième clef. Il atteint le sommet et à énormément de difficulté à se lever. Messiah commence lui aussi l’ascension des échelons et atteint aussi le sommet de la plate-forme, ce qui mène une fois de plus à une guerre de coups de poing. Mais Messiah, à bout de souffle, se met à genou et donne un coup dans les parties de Simmons qui, sous la douleur, recule sur le bord de la plate-forme et se laisse choire dans le ring. Messiah reste à genou un petit bout de temps alors que, dans l’autre coin, Rayer aussi est maintenant à genou. Il saigne de plusieurs endroits de son corps suite à sa chute dans les morceaux de verre.)

Savoie : Messiah seul sur la plate-forme se relève et décroche la troisième clef!

Gunner : Est-ce que ce sera finalement la bonne clef?

(Messiah est maintenant debout, la clef bien en main et, avec son agilité, il s’élance vers le coin du ring, à la jonction des câbles. Bien qu’en déséquilibre, il réussit à atterrir les deux pieds sur le coin alors que Simmons se relève. Simmons tasse l’échelle en plein milieu, et commence à courir vers un Messiah en déséquilibre. Rayer se trouve aux abords du ring et il commence à y pénétrer)

Savoie : Simmons qui court…et qui grimpe le coin à une vitesse fulgurante…pour appliquer un over the head belly to belly suplex à un Messiah en déséquilibre! Combien de manœuvre de la sorte verrons-nous encore d’ici la fin de ce combat?

(Messiah laisse tomber la clef dans le ring alors que les deux hommes sont couchés, presque tête contre tête, en plein milieu du ring. Rayer est maintenant dans le coin et il se relève en se tenant grâce aux câbles. Il se dirige vers une chaise qu’il avait jeté dans le ring auparavant et la place sur le visage de Simmons. Puis, il prend la deuxième chaise qu’il avait placé en début de combat sur le ring et la dépose sur le visage de Messiah. Il regarde ensuite le coin et il se dirige vers lui pour en commencer l’ascension.)

Savoie : Rayer sur le troisième câble s’élance….DOUBLE LEG DROP DIRECTEMENT SUR LES CHAISES! Les deux autres lutteurs sont complètement immobiles sur le ring alors que Rayer se relève en se tenant le bas du dos! Il se dirige vers l’échelle!

(Rayer se dirige vers l’échelle qu’avait placée plus loin Simmons avant d’effectuer sa manœuvre de tout à l’heure. Il place le barreau du bas d’un côté de l’échelle sur le torse de Simmons et place ensuite le haut du corps de Messiah coincé sous le barreau du bas de l’autre côté de l’échelle. En fait, il fait le tout au même moment, en plaçant l’échelle par dessus ses adversaires. Il ramasse la clef laissée dans le ring par Messiah et commence à monter les barreaux de l’échelle. Ses deux adversaires sont toujours immobiles.)

Savoie : Rayer grimpe les échelons lentement, mais Smmons et Messiah ne bougent pas!

Gunner : On ne sait jamais ce qui pourrait arriver! Simmons et Messiah devrait peut-être commencé à faire quelque chose!

Savoie : Rayer est de plus en plus près de la boîte contenant le titre…

Sex Bomb : Mais Messiah et Simmons commence à reprendre conscience, mais ils sont coincés sous les barreaux de l’échelle!

Savoie : Rayer place la clef dans la serrure du cadenas qui retient le couvercle de la boîte alors que Messiah et Simmons assistent impuissant à ce qui se déroule devant eux! Et la boîte….S’OUVRE!

(La cloche signifiant la fin du combat se fait entendre alors que Rayer plonge les mains dans la boîte pour prendre SON titre de champion mondial de la PWF.)

Savoie : Ça y est mesdames et messieurs! Vous avez devant vous votre nouveau champion mondial de la PWF!

Sex Bomb : Tout un combat qui aurait été tellement meilleur si j’y avais participé!

Gunner : Il s’agissait en effet de tout un combat dont plusieurs se rappèleront, même dans plusieurs années! Un véritable classique!

Savoie : Après tant de sacrifice, de sang et de sueurs, Rayer est champion à la suite d’un combat mémorable! Mesdames et messieurs, la PWF a été fier de vous présenter No Limits et on vous dit à TNT 4 et portez vous bien!

Gunner : Tchaow tout le monde!

Bomb : Vive la PWF!!!

(Le PPV se termine sous une image de Rayer, le nouveau champion mondial de la PWF, brandir son titre en l’air, en dessous du Tron avant de quitter backstage!!!)


- FIN -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Show No Limits!!!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Show No Limits!!!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Hillywood Show
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» Chris Sabin Vs Big Show

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phenomenal Wrestling Federation :: PWF Story board :: Archives :: Section archives/shows 1-
Sauter vers: