Phenomenal Wrestling Federation

Fédération de lutte simulée sur le Web
 
Site PWFSite PWF  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Show TNT 4!!!!!!

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Show TNT 4!!!!!!   Dim 24 Déc 2006 - 17:15

Désolé, il n'y a pas de couleur mais je dois me dépecher de partir!!!!

Le prochain show aura lieu le 14 janvier et la carte sortira cette semaines

Joyeux Noel a tous
Max aka Sean Martin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show TNT 4!!!!!!   Dim 24 Déc 2006 - 17:16

(Le sigle de la PWF passe en animation flash à l’écran alors qu’un scintillement fait disparaître la clareté nous faisant passer du même coup dans les coulisses de l’aréna. Les murs aux poutrelles de fer apparentes et légèrement rouillée, quoique parsemées d’une peinture rouge craquelée. Les néons envoient leur lumière au travers d’une pellicule plastique qui renvoie de manière floue les rayons et qui, encrassée, accumule l’énergie qui s’en dégage, tout en assombrissant considérablement la pièce avec une lueur diffuse, par certaines accumulations de saleté. L’endroit exposé par la caméra est parfaitement symétrique. De chaque côté, une poutrelle verticale donne un point de fuite ascendant qui rend parfaitement l’illusion de troisième dimension, comme dans un tableau finement composé et longuement pensé par quelque grand maître Italien de la Renaissance. De cette poutrelle plus que visible, d’autre partent, par ci par là, en oblique, donnant une allure très industrielle à l’endroit. Au milieu de ce fin assemblage gît une chaise, pas parfaitement centrée, mais bientôt bifurquant vers la droite de la caméra, comme si quelqu’un l’avait quittée de manière plus que précipitée, accrochant de ce fait la base métallique de la structure. Cette chaise est dans les tons de bleu et écorchée. Elle semble avoir auparavant servi sur un ring, et être de facture assez pittoresque, la peinture industrielle étant usagée et la tôle du dossier légèrement cabossée, tout comme les barres du squelette métallique. Au-delà des poutres partiellement rouillées parsemées de divers clous, il y a un grand mur de tôle argentée, et un labyrinthe de très nombreux tuyaux au plafond, destinés probablement à la circulation de l’air dans l’édifice. Derrière cet enchevêtrement, une frénésie de canalisations laisse entrevoir de petits filets de vapeur et un nombre très impressionnant de compteurs et de diverses pompes. Personne cependant ne s’aventure à cet endroit, et le plancher de béton, craquelé par endroits, est partiellement mouillé par les gouttes d’eaux qui s’échappent par les fissures à la jonction des tuyaux, parfois usagés et même rouillés, encore plus que les poutrelles du fond. Rayer arrive lentement, dans un toxedo blanc cassé, avec haut de forme et boutons de manchette assortis, pis avec une démarche suave et fluide se pose doucement sur la chaise, le droit très droit et la tête haute. Il tourne lentement la tête vers la droite pour fixer directement l’objectif de la caméra, prenant de ce fiat une position qui est assez peu naturelle qui rappelle un peu un tableau de Bronzino, puisque la chaise étant tournée vers la droite de l’écran, Rayer est légèrement débalancé sur le plan structural et anatomique de base. Il parle à la caméra.)

Rayer (d’un ton décidé) : J’ai décidé de faire un discours digne de la grandiloquence de Robin Colk.

(Le temps passe durant de longues minutes, et à part l’eau qui s’écoule lentement et qui s’éteint dans un bruit sourd sur le sol de béton, rien ne se passe, sinon quelques clignements des yeux de Rayer. Après environ cinq minutes à ne rien dire, il pouffe de rire en regardant la caméra.)

Rayer (avec un semblant de sérieux et un grand sourire, se retenant de rire, et avec un petit ricanement avant de dire) : Robin Colk… (il recommence à ricaner du nez, puis éclate bientôt dans un grand rire presque incontrôlable.)

(Fade-Out)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show TNT 4!!!!!!   Dim 24 Déc 2006 - 17:16

(Le Show commence et Draven est déjà sur le ring avec deux bancs et des bouteille d’eau à côté. Il y a un Crâne avec la bouche ouverte en haut tenu par une corde et dans la bouche il y a un télé où il est marqué Under The Draven’s Spotlight. La Chanson de Draven Joue et la foule est vraiment présente et geulent vu la première du show de Draven. Draven est au milieu du ring et a un micro, la chanson arrête…)

Draven : Bienvenue dans le nouvel air du Télé spectaculaire… Le Show de Draven! Hey oui je parle Bien sûr de TNT!!!!! Mais aussi le Segment le plus important du TNT, qui appartient déjà a Draven, est le… UNDER THE DRAVEN’S SPOTLIGHT!!!! Tout d’abord je doit répondre à la question que tout le monde se pose… Pourquoi Draven avoir attaquer un pauvre vieillard sans défense ainsi que son acolyte attardé?

(La foule se met a rire et Draven prend le temps que les rires soit entendu…)

Draven : Hey bien la réponse est simple! Moi, Jeff Draven, qui est un Straight Edge Superstar… Moi qui ne prends aucune chose qui pourraient nuire à mon corps, organisme, mon système vital… bref qui dit non à l’Autodestruction que plusieurs on déjà engendré!!! Moi qui me bats pour mes convictions et mes passions et cela de façon pure… Je ne tolère pas qu’un rat vienne jouer de façon aussi malhonnête dans ma carrière et il devait payer! Ils trichent et mentent et le feront sûrement toujours car la vérité est qu’ils ne sont rien et cela ils ne peuvent l’accepter! Ils sont jaloux de moi et c’est pathétique! Alors c’est loin d’être fini et tant qu’il y aura des merdes pareilles je serai là pour leurs faire voir la vérité!

(Draven prend une bouteille d’eau par-terre et en boit une gorgé d’eau puis continu…)

Draven : Mais bon ce soir est un Grand soir et ne nous laissons pas abattre par des choses futiles inutile! Le premier invité du UNDER THE DRAVEN’S SPOTLIGHT en est tout un! Je suis très fière de l’accueillir comme premier invité! La bio… Il lutte depuis bientôt près de 7 ans!! Ce qui fait qu’il est un incontournable dans le monde de la lutte! Il a été dans la AWF, GBW, WWW,CWF, NMW,UWO,UMW, LUM et bien-sûr la PWF!!!!!! Il a porté douze fois l’or autour de sa taille plus précisément… 4 fois champion du monde, 3 fois champion intercontinental, une fois champion tag-team et 4 fois champion hardcore! Tel que moi il a créé tout un émoi au premier PPV de la PWF en trahissant Dom au profit d’un… Vieux sénile! Mais avant de juger les actes de mon invité il faut d’abord écouté ce qu’il a à dire!!!

(Les lumières ferme et un gros projecteur s’allume à l’entré. La chanson Metallingus d’Alter Bridge se fait entendre et l’arrivé de Sex Bomb se fait attendre. Nous le voyons finalement arrivé, encore avec ses béquilles. Sex Bomb marche quelques pas et s’arrête soudainement. Un gros sourire s’affiche sur son visage. Il regarde derrière lui et fait signe de la main de venir le rejoindre. Une dizaine d’agent de sécurité sort du back stage et commence à descendre la rampe avec Sex Bomb. Mais nous ne parlons pas de petit agent de sécurité. Non!!! Nous parlons d’agent de sécurité prêt pour une émeute. Le casque, la vitre teinté, la matraque et le bouclier…….Ils sont prêts pour la guerre. Sex Bomb monte finalement dans le ring, prend le micro sur le petit banc et s’assoit! Les gardes restent en bas du ring et entour celui-ci!)

Savoie : Il a amené sa meute de loup avec lui ou quoi!

Gunner : Veux-tu bien te taire. On va enfin savoir pourquoi Bomb à fait ça!

Draven : Wow! Tu es venu bien accompagner Bomb!

Bomb : Écoute, connaissant Dom je sais qu’il va essayer de se pointer le nez ici et va essayer de me remettre la monnaie de ma pièce.

Draven : Justement, parlons en de l’incident. Bomb tout le monde se pose la même question... Pourquoi Bomb, Pourquoi?

Bomb : Hé hé! Pourtant c’est si simple comme réponse. Tellement évident que moi je vais te poser une question.

Draven : Je veux bien mais c’est mon show……

Bomb coupant Draven : Écoute le jeune…..Si tu veux que je réponde à tes questions, tu va me laisser parler compris?!?!?!

(La foule se met à huer Sex Bomb et Draven lâche un petit sourire mesquin)

Savoie : Son instinct de lutteur baveux lui revient vite je trouve

Gunner : Il a pourtant raison

Savoie : Franchement!

Draven : Je t’écoute Bomb.

Bomb : Pourquoi devrais-je m’associer à Dom?

Draven : Parce qu’il est ton ami?

Bomb: Un ami? Dom un ami? Pourquoi un lutteur de ma trempe voudrait s’associer à un pareille perdant? Dom est en perte de vitesse immense depuis l’ALNF. Il se fait avoir par tout le monde et n’est pas assez vite pour s’en rendre compte. C’est pourquoi j’ai décidé de lui montrai qu’il ne valait plus grand chose comme lutteur. L’heure de la retraite a bien sonné pour lui, même s’il ne veut pas l’admettre. J’ai réussi à l’enrouler et lui faire croire que je voulais son amitié. Il était tellement désespéré qu’il n’a jamais vu claire dans mon jeu. Pauvre looser. Maintenant que je me suis retourné contre lui, je pourrai enfin lui confier un secret que je garde depuis fort longtemps. Tu veux des primeurs dans ton show Draven?

Draven : Ben c’est sur que je cracherai pas la dessus.

Bomb : Dom à toujours chialer que ça carrière a failli se terminer lorsqu’un homme a essayé de le frapper avec une voiture. Il essayait de nous faire à croire qu’il trouverait un jour l’auteur de crime. Non, ne pensez pas que je suis l’homme qui était derrière le volant. Je crois que j’ai fait pire. JE SUIS CELUI QUI A PAYÉ CET HOMME!!!!

Savoie : Oh my god!!!

Gunner : ???

Savoie : Il a réussit à te clouer le bec……Ça prouve à quel point c’est une nouvelle choquante!!

Draven : Wow!!!! Toute un annonce!!

Bomb : Dom l’aurait jamais trouvé et c’est pourquoi j’ai décidé de le dire se soir. Oui Dom j’ai essayé de terminer ta carrière. Pour moi tu n’es plus qu’un poids. J’ai toujours été considéré comme le lutteur derrière Dom. Tu as toujours volé mon spot light et non parce que tu le méritais. J’ai décidé de te montrer que je suis un meilleur lutteur que toi et SURTOUT plus intelligent. Tu te dis fort dans les ‘minds games’ eh bien je t’ai eux en crisse sur celle-la! Et si tu crois que je vais m’arrêter là tu te trompe. Ce n’est que le début des………

(Helena de My Chemical Romance se met à jouer. Sex Bomb se lève à l’aide de ses béquilles et regarde vers le titantron. La chanson de Dom résonne partout dans l’aréna et Sex Bomb fait signe à ses gardes du corps d’aller voir ce qui se passe près de la sortie des lutteurs. Sex Bomb semble sacré, ne sachant pas ce que Dom fait et ne sachant pas où il est. Sex Bomb est dans le ring avec un garde sécurité…….Qui enlève son casque……..C’EST DOM!!!!! DOM SAUTE À LA GORGE DE SEX BOMB ET LE MATTRAQUE DE COUP DE POING!!!!!!! Il arrête après une vingtaine de coups de poing, se lève debout et la foule est purement en délire. Les gardes du corps ne sont toujours pas revenus de l’arrière scène. Dom en profite……NECK CRASH!!!!! Il ne perd pas de temps par la suite pour frapper la cheville de Sex Bomb avec la béquille de ce dernier…….Les gardes du corps arrivent finalement!!! Il saute sur Dom et réussit à le maîtriser. Ils lui passent des menottes au poignet et s’en vont avec lui vers l’arrière scène en le traînant. Dom affiche un gros sourire de satisfaction sur son visage. Sex Bomb est dans le ring avec les médecins de la PWF. Il semble avoir terriblement mal à sa cheville qui était déjà amoché. Il finit par sans aller avec l’aide des médecins.)

Savoie : Wow…….Quel début de TNT!

Gunner : Dom devrait être renvoyé sur-le-champ!!!!

Savoie : Et Bomb lui? Il a failli tuer Dom en engageant un homme pour frapper Dom avec une voiture!!!

Gunner : Peut importe…..Ce qu’il vient de faire est purement dégueulasse!!! Sex Bomb en aura encore pour un bout avant de pouvoir revenir dans le ring!

Savoie : De toute façon je vais arrêter d’en parler avant de me fâcher……Avec toi on peut jamais avoir raison!!!

Gunner : Au moins tu le sais!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show TNT 4!!!!!!   Dim 24 Déc 2006 - 17:16

#1 Contender Match pour le titre Hardcore à TNT 5
PKG Vs John Dough Vs Kamikaz Vs Chris Shelley Vs Single H Vs Tha Iceman
(Booké par Dom)

(Avant même que le combat ne débute, on voit le Tron séparé en 4 parties alors que 3 de ces parties mous montre Jonh Dough, PKG et Kamikaz qui sont escortés par la sécurité à l’extérieur de l’amphithéâtre et l’autre nous montrant Jason Wild, bien assit confortablement sur son grad fauteuil dans sa loge…)

Jason Wild : PKG, Dough et Kamikaz, c’est assez! Je vous ai assez endurer pour savoir que vous ne ferez rien de bon pour la PWF alors je résigne sur le champs vos contrats respectifs pour non-respect des règlements! Je ne veux plus jamais vous revoir ici et sortez-moi les vidanges car le vieux bois mort, ça pourrit et ça finit par puer et embêter un peu tout le monde!

(Les 3 autres fenêtres en parrallèle à celle du Président disparaîssent, laissant Mr.Wild, maintenant seul sur le Tron…)

Jason Wild : Bon, là vous aller sûrement me demander, qu’est-ce qu’on fait avec le combat qui suit et qui étais supposé avoir lieu entre 6 adversaires? C’est simple, on le modifie en triple menace et le titre d’aspirant no1 pour le titre hardcore et donc une chance de compétitionner contre le champion Spaz à TNT 5, sera toujours en jeu!!!

Mike : Ca c’est tout un Président! Un homme avec de la colonne, c’est ce que ça prenait à la PWF!!!

Luc : Martin et Wild sont en effet des dirigeants qui ont la mèche courte!

(Take The Lead de Akon , Sean Biggs et Topic commence et après 23 secondes , Chris Shelley arrive en marchant tranquillement. Il donne quelques tappes dans la main des fans et recommencent a marcher. Il s'arrête devant le ring puis pointe la foule avec sa main gauche l'index et le majeur sont collés.Il saute sur le rebord du ring et des pyros explosent de chaque coin du ring. Il enlève ses lunettes puis entre dans le ring ensuite il enlève son manteau de fourrure.)

Jones : Nous venant de Boston aux USA, mesure 5 pieds 11 pouces pour un poids de 180 livres…….CHRISTOPHER SHELLLLLEEEYYYYYYYYY !!!!

Mike : Shelley est un jeune lutteur très prometteur ! Il donne toujours son 100% au moins !

Luc : Tout à fait ! Un jeune excellent prospect !

(Les feu de pyrothecniques sortent des 4 coin de ring en bleu et Lloyd Banks - Iceman commence. Tha Iceman se rend sur la rampe, donne la main a certains fans et se dirige vers le ring entrant dans ce dernier en sansant un peu pour se réchauffer!)

Jones : Mesurant 6 pieds et 3 pouces pour 220 livres, venant de Montréal, Québec, Canada……..THA IIIIIICCCEEEMMMMAAANNNNNNN !!!!

Mike : On ne l’a pas vu ça fait 3 semaines !

Luc : Ouais mais le show a été repoussé quand même !

Mike : On ne l’a pas vu c’est çca le problème et pour un combat aussi important, il aurait dû être au rendez-vous !

Luc : Ca je ne peux le nier par exemple.

(Voilà SingleH qui arrive à la course, sans musique et grimpe dans le ring sautant immédiatement sur Iceman qui a été le premier à tomber en face de lui !)

DING !!! DING !!! DING !!!!

*Triple threat match for the No1, Hardcore Title, Contenderslot at TNT5
-The Iceman Vs Chris Shelley Vs SingleH
(Booké par Dom)

(SingleH continue de marteler de coups au visage d’Iceman qui ne voit rien aller en ce début de match! SingleH y va de coups solides aux tempes et ne voit pas venir Shelley qui aprèes s’être projeté dans les câbles, revient vers SingleH avec une basse corde à linge derrière la nuque de ce dernier qui plante à pleine face au plancher! Iceman reprend ses esprits quelque peu alors que Shelley relève SingleH et fonce dans un coin en venant frapper 3 fois plutôt qu’une, le visage de SingleH dans le coin. Iceman se relève et veut retourner Shelley mais ce dernier se retourne tellement vite que Iceman ne voit jamais le coup venir…Spinning heel kick en plein visage!!! Chris se laisse tomber sur Iceman après ce retentissant coup…)

……………….1


…………..


………2


….


….NON!!! SingleH vient donner un coup de pieds dans le dos de Shelley pour briser le compte avant de le relever et lui faire un scoopslam, directement sur ICEMAN!!!!)

Mike : Ayoye!!! Un bon début de match quand même et après que Shelley aille pris le momentum, voilà SingleH qui fait sa marque et coupe ce momentum assez vite merci.

Luc : C’est la qualité d’un bon lutteur, pouvoir revenir de l’arrière!

Mike : En effet.

(On sent la douleur et l’atrocité dans le visage de Iceman qui vient de recevoir un poids considérable sur la poitrine! Shelley est tombé à côté de Iceman alors que SingleH fait des signes à la foule pour se faire encourager avant de relever Shelley et lui faire un european uppercut avant d’y aller de coups d’avants-bras au visage et lui saisir le bras pour l’envoyer dans les câbles et revenir avec un coup de coude renversé qui arrache presque la tête de Shelley au passage! SingleH a vraiment le momentum du combat alors qu’il grimpe rapidement sur le top turnbuckle et après avoir fait un signe à la foule, il s’élance…SPRINGBOARD MOONSAULT…MANQUÉ PAR LA BOTTE DE SHELLEY DIRECTEMENT A LA GUEULE DE SINGLEH!!!)

Luc : Je crois que le vent vient de tourner!

Mike : Ce n’est pas finit, attend, regarde Iceman, qui est le premier debout!

(Iceman qui s’est remis du scoopslam plus tôt, s’est relevé à l’aide des câbles et vient assener quelques coups de peids au corps de SingleH et Shelley encore au sol! Il relève SingleH et dans un élan incroyable, il propulse ce dernier épaule contre poteau du coin du ring!!! SingleH demeure là quelques instants en criant sa douleur et en se pognant l’épaule alors qu’Iceman attrape SingleH par la nuque et lui mets sa tête en dessous de son bras, près pour un DDT inversé mais Shelley arrive lui-même derrière Iceman lui attrapant la tête rapidement et FLATLINER!!! Iceman qui n’avait pas briser la prise sur SingleH termine par le même instant, son DDT inversé! Shelley qui fait un Flatliner à Iceman et ce dernier fait un DDT inversé sur SingleH! Seul Shelley est debout maintenant!!!)

Mike : Quelle belle manœuvre!!!

Luc : Une manœuvre comme ça fait presqu’un combat!

Mike : C’est clair! On voit pas ça souvent!

(Shelley pousse SingleH à l’extérieur du ring et relève Iceman avant de le lever dans les airs et le laisse retomber durement directement sur la nuque pour le CRAKER JACK!!!!....Shelley met son bras rapidement sur le torse de Iceman…)

……………….1


…………..


………2


….


3!!!!!!
Jones : Le gagnant de ce triple menace et aspirant no1 pour le titre hardcore de la PWF lors de TNT5…Chris Sheeellllleeeeeyyyyy!!!

Luc : Chris Shelley remporte ce triple menace!!!

Mike : Pas étonnant, il été le plus constant dans ce combat qui a été quand même. très bon!

Luc : Pour une des rares fois, je suis d’accord avec toi 2 fois dans le même match hehe.

Mike : On me dit que la belle Maria Sanchez nous attend backstage!

Luc : Elle va peut-être répondre au géant Soul concernant un management possible!

Mike : Ca se peut!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show TNT 4!!!!!!   Dim 24 Déc 2006 - 17:18

(Maria est dans son lockeroom, assit confortablement sur un divan, un sourire de satisfaction apparaît à son visage. On remarque qu'elle n'en est pas à sa première consommation. Elle a les yeux rougis par la drogue. Elle replace ses cheveux derrière ses épaules.)

" À No Limits, j'ai eu une offre pour devenir la manager d'un lutteur de la
PWF... À première vue y r'semblait plus à un monstre qu'à un lutteur. Si vous êtes trop cons pour avoir vu No Limits, j'vous annonce donc que ce lutteur n'est nul autre que Soul, le géant."

(Elle sourit, puis prend une puff de son joint, inspire longuement, attend
plusieurs secondes avant d'expirer.)

" Ben sûr si j'me fies à son apparance, j'devrais pas hésiter avant
d'accepter... "

(Elle s'arrête en souriant, puis continue son discours.)

" Mais en r'gardant des vidéos d'anciens matches disputés par le géant, à la
PWF, ou à d'autres fédérations, j'ai pû voir que les talents de Soul comme lutteur sont presqu'aussi impressionnants qu'sa taille... Pi que le potentiel est bon. "

(Elle sourit, regarde la foule, part quelques secondes dans sa bulle, puis
revient à son annonce.)

" C'est pour ça j'ai décidé d'accepter l'offre de Soul et de devenir la
manager du géant. "

(Elle regarde vers le back, prenant une autre puff.)

" Soul, j'voudrais ben qu'tu viennes me r'joindre ici dans ma loge... "

(Quelques secondes plus tard, on entend Soul qui cogne à la porte, entrant également avec un sourire de sadique en coin ! Il s’approche de Maria et lui tend la main, ce que cette dernière fait mais Soul approche Maria de lui en continuant de lui tenir la main…)

Soul : Tu ne regretteras jamais cette décision petite !

Maria : Je l’espères bien.

(Fade-Out)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show TNT 4!!!!!!   Dim 24 Déc 2006 - 17:18

Gunner : Une association du tonnerre que celle-là !

Savoie : Nous sommes maintenant rendus au combat opposant justement, Morticia Skellington à Soul.

Gunner : J’ai bien hâte de voir comment la petite Morticia va faire pour venir à bout du gros géant Soul.

Savoie : Un grand et gros défi attend mademoiselle Skellington. Je veux bien croire qu’elle croit être capable de battre des hommes, mais Soul n’est pas un homme…..Il est un géant!!!!

Gunner : Ne vendez pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué!!

Savoie : Taboire mon Mike, tu as appris de nouveau proverbe cette semaine.

Gunner : Ouais……..Mais je ne sais pas plus ce que ça veut dire!

Savoie : Esprit que tu es pathétique!!!

Gunner : Pourquoi?

Savoie : Laisse faire……Justement voilà mademoiselle Skellington!!

(Tout devient noir, on entend du tonnerre puis une éclaire traverse la salle. A Gothic Romance de Cradle Of Filth commence et elle arrive vêtue d’une longue cape noire et d’un capuchon qui lui couvre la tête. Arrivé près du ring elle enlève son capuchon qui nous laisse voir ses longs cheveux noirs et son visage. Elle monte dans le ring par les escaliers et se rend au milieu du ring ou elle enlève sa cape, la lance au dehors du ring, elle pointe le ciel et une grosse éclaire traverse la salle de nouveau)

Savoie : Surprenant comme entré…….

Gunner : Normale…..Regarde le genre de fille qu’elle est. Pas le choix d’avoir un entré spéciale!

Savoie : Je ne vois vraiment pas le rapport de ton dernier commentaire mais faisons comme si de rien était et enchaînons avec la suite du spectacle.

(Stick the fucking flag up your goddamn ass de Propaghandi résonne partout dans l’amphithéâtre et Une grosse explosion retentit dans l'aréna alors que Soul marche tranquillement en levant le bras vers la foule tout en regardant droit devant lui! Maria Sanchez le suit de près et semble très fière de son géant! Il arrive près du ring, monte tranquillement les escaliers, passe par-dessus le troisième câble et grimpe dans un coin du ring pour saluer la foule pendant que Maria reste en bas du ring!)

Savoie : Encore une fois, je crois que Soul à vraiment une longueur d’avance sur Morticia Skellington.

Gunner : Attendons de voir comment Morticia se comportera dans les premiers instant et par la suite nous pourrons la juger!

Savoie : Tu as raison, mais Soul à quand même pratiquement 2 pieds de plus que la madame.

Gunner : Ouais, mais……..En tout cas!!

Savoie : C’est ça tais-toi si tu n’as rien de bon à dire.

DING! DING! DING!

Soul Vs Morticia Skellington
(Booké par Sex Bomb)

(Soul et Morticia sont dans le ring et aucun ne décide de bouger. Les deux se fixe du regard et ne bronchent pas. Soul finit par lâcher un gros sourire. Morticia n’aimant pas cette réaction part en direction de Soul et s’arrête à deux pieds de lui et se lève la tête pour pouvoir le regarder en plein visage. Soul affiche toujours sont sourire et Morticia lui envoie une gifle directement au visage…..de peine et misère. Soul arrête de rire quelques instants, regarde en bas du ring Maria Sanchez qui lui crie quelques mots et s’élance pour une gauche……NON Morticia lui fait un drop kick directement au genou, ce qui envoie le géant au sol! Elle ne perd pas de temps et elle y va de 3 descentes du coude très rapidement à la poitrine de Soul. Cela ne semble pas trop l’affecter et se relève rapidement et envoie la jeune femme vers les câbles. Il lève sa botte pour lui faire un big boot, mais Skellington passe sous la botte et continu son chemin vers les câbles et lors de son retour elle se projète dans les aires pour faire tomber Soul, mais ce dernier l’attrape au vol. Il l’a tiens qu’à une seule main, marche quelques pas dans le ring et……Fall Away Slam!!!! Morticia Skellington roule jusqu’à l’extérieur du ring tout près de Maria.)

Savoie : Tu vois, la force de Soul est trop grande pour que la pauvre Morticia Skellington puisse venir à bout de lui.

Gunner : Tu as peut-être raison, mais je crois…..

Savoie coupant Mike : Regarde Maria est très près de Morticia!

Gunner : Elle semble lui gueuler après lui disant qu’elle est LA diva de la PWF!

Savoie : C’est sur que les deux doivent penser qu’elle LA diva ici!

(Pendant ce temps Soul dit quelques mots à Maria et celle-ci relève Morticia Skellington et l’envoie dans le ring. Soul la relève tranquillement et lui donne une chop directement sur la poitrine. La foule se met à rire en même temps que Soul remarque ce qu’il vient de faire. Morticia ce tort de douleur. Soul regarde la foule, fait un sourire, lève les épaules en voulant dire pourquoi pas et redonne à nouveau une chop à la poitrine de Morticia Skellington. Cette dernière tombe par terre après l’impact. Soul la relève une fois de plus et l’envoie vers un des coins. Comme elle arrive près du coin, elle saute sur le troisième câble et fait un moonsault directement sur Soul qui la suivait!!! Les deux lutteurs sont étendus au sol.)

Savoie : Wow! Quelle agilité de la part de Morticia Skellington!

Gunner : Je te l’avais dit qu’il ne fallait pas la compter battu.

Savoie : Tu as raisons

(Les deux lutteurs se lèvent pratiquement en même temps et Morticia y va d’une fois de plus d’un drop kick au genou du géant qui a maintenant un genou au sol. Morticia s’élance dans les cordes et revient avec un solide coup de genou directement au visage de Soul qui s’écroule au sol. Elle tente le tombé……

UNNNNNN………………….

DEUUUUUUXXXXX………………………..Kick Out de Soul!!!

Morticia chiale un peu à l’arbitre et donne quelques coups de pied aux côtes du gros géant. Elle tente de le lever, mais Soul est trop lourd pour Morticia et elle décide donc de lui faire une clef de bras à la tête pour tenter de faire abandonner le géant. Elle met beaucoup de pression sur la tête de Soul et ce dernier semble éprouvé quelques problèmes respiratoires. On peut le voir qui semble affaiblir quelque peu.)

Savoie : Est-ce que Morticia réussirait l’impossible et ferait taper Soul?

Gunner : Je ne sais pas mais on dirait que la foule s’est rangée derrière lui!

(En effet, suite aux encouragements fait par Maria Sanchez, la foule appui maintenant le géant de la PWF pour qu’il puisse regagner ses énergies. Cette technique car Soul commence à bouger. Morticia crie à la foule d’arrêter de l’encouragement mais sans vain. Le géant est maintenant sur un genou mais Morticia ne lâche pas prise. Soul est maintenant rendu debout et il a toujours la jeune femme accrochée à son cou. Il prend ses mains, prend la tête de Morticia et l’envoie directement au tapis en lui faisant faire une culbute. Soul ne perd pas de temps et y va d’une descente de la jambe directement sur Morticia. Il la relève et y va d’un BELLY TO BELLY OVERHEAD SUPLEX!!!! MORTICIA VOLE JUSQU’À UN COIN DU RING ET S’EFFONDRE SUR CE DERNIER!!!!)

Savoie : Ouch!!! Quel impact!!!

Gunner : Pauvre petite!

(Soul ne perd pas de temps et y va immédiatement pour le tombé………….

UNNNNNNN………………

DEUUUUUUXXXXX………………

……….L’arbitre arrête le compte car Morticia a le pied dans les câbles. Soul n’ait pas vraiment heureux de la décision mais décide de ne pas perdre de temps. Soul fait signe à la foule que la fin approche. Il relève Morticia et l’envoie dans les câbles…….THE EFFECT…….NON…..MORTICIA SKELLINGTON RENVERSE LE TOUT EN SUPERBE DDT!!! Les deux lutteurs sont au sol et ne bougent pas beaucoup.)

Savoie : Quel manœuvre de la part de Morticia Skellington pour renverser la prise de Soul !

Gunner : Je suis vraiment surpris par le rendement de madame Skellington.

(Skellington se relève tout juste avant Soul et pendant que ce dernier se relève…….Elle y va d’un immense coup de pied au visage qui fait tomber Soul à nouveau. Morticia pointe vers le ciel et va vers un des coins près de Soul. Elle monte sur le troisième câble et……..360 SHOOTING STAR PRESS DIRECTEMENT SUR SOUL!!! Elle y va pour le tombé……

UNNNNN………………

DEUUXXXXXXX……………………

TROIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII……….NON….KICK OUT DE SOUL!!!!! Skellington n’en revient tout simplement pas!!)

Savoie : Bon dieu, je croyais que la fin était arrivée.

Gunner : Même chose pour moi. Skellington démonte de très belles qualités!

Savoie : Bien d’accord avec toi. Mais que doit-elle faire pour venir à bout de Soul?

Gunner : Ça je ne le sais vraiment pas!!!!

(Morticia, vraiment frustré, sort du ring et va voir le gars derrière la cloche, le tasse et prend sa chaise. Elle remonte dans le ring et attend que Soul se relève. L’arbitre tente d’enlever la chaise à Morticia mais cette dernière pousse l’arbitre au sol. Soul fini par se lever après plusieurs secondes………BANG!!!! SOUL IS BUTED WIDE OPEN!!!! L’arbitre se relève, voit le dégât causé par Skellington et fait sonné la cloche immédiatement.)

Alicia : Le gagnant du combat par disqualification…………SOUL!!!!!

(Morticia n’arrête pas la et envoie un coup de chaise de plus à la tête de Soul!!!! Maria s’empresse d’entrer dans le ring pour se mettre devant Morticia pour que cette dernière arrête. Morticia retient son geste et s’en va vers les câbles pour sortir. Pendant ce temps Maria tente de s’informer de l’état de santé de son protégé………BANG…..COUP DE CHAISE DE LA PART DE MORTICIA SKELLINGTON SUR MARIA SANCHEZ!!!!! Maria et Soul sont étendu au sol pendant que Morticia est au-dessus d’eux avec la chaise pleine de sang dans les aires!!)

Savoie : Mais elle est folle!!!!!

Gunner : Peut-être, mais elle vient de détruire le géant de la PWF!!!!

Savoie : Détruire? Tu crois vraiment que Soul et Maria vont se laisser faire comme ça?

Gunner : Pourquoi pas?

Savoie : Parce qu’on parle du géant de la PWF qui a une réputation à garder et je suis sur qu’il va vouloir mettre la main sur Morticia Skellington au cours des prochaines semaines pour lui faire payer ce geste.

Gunner : Elle va encore être capable de s’en sortir j’en suis sur!

Savoie : Seul le temps nous le dira. Oh, on me dit que nous devons aller back stage!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show TNT 4!!!!!!   Dim 24 Déc 2006 - 17:19

(Nous sommes dans le bureau de Sean Martin et Single H est présent aussi.)

Single H : Tu me voulais me voir?

Martin : Ouais……

Single H : Ok ben fait ça vite car j’ai pas juste ça à faire t’écouter!!

Martin : Hé hé!!!

Single H : Pourquoi tu ris?

Martin : Écoute Single H, ça fait des semaines que tu es ici et ça fait des semaines que je t’entends dire à quel point la direction de la PWF est mauvais et tout ton tralala. Comme tu sais, ton contrat est maintenant dû et il serait temps pour nous deux de s’asseoir et de négocier un nouveau contrat pour toi.

Single H : Effectivement, je mérite le contrat que j’ai demandé à mon arrivé ici il y a de ça plus d’un mois!

Martin : Et tu en es sur?

Single H : Effectivement!

Martin : C’est la que le problème se pose. Nous on est prêt à te signer, mais nous ne croyons pas que tu mérites tes demandes. Mais te signer à bas rabais n’aurait pas plus d’allure. C’est pourquoi j’ai peut-être trouvé un terrain d’entente pour nous deux.

Single H : Lequel?

Martin : Eh bien nous voulons que tu performe encore plus alors nous te donnons un challenge qui fera en sorte que tu n’aura pas le choix de bien performer.

Single H : Explique?

Martin : Ça s’en vient, ça s’en vient! Nous t’offrons un concept qui fera en sorte que tu pourras avoir le contrat que tu as demandé. Pour ce faire, tu devras gagner au moins 2 de tes 3 prochains combats. Ce 2 de 3 sera fatale pour ton contrat. Si tu parviens à gagner 2 combats sur 3, tu auras le contrat que tu demandais depuis le début. Par contre si tu ne réussi pas, tu devras signer à NOS termes. Je ne dis pas que je vais te donner 50 000$ pour un an loin de la, cependant tu auras moins que ce que tu demandais! Alors qu’en penses-tu? Un gars confiant comme toi ne devrait pas avoir peur non?

Single H : Non je n’ai pas peur et je vais vous prouver que je mérite mon salaire!!!

Martin : Je n’ai pas de problème avec ça. Cela amènera juste plus de challenge au sein de la PWF. Et au fait en terminant…….Les combats que tu effectueras seront……..Un peu spéciale hé hé!!!

Single H : Spéciale?

Martin : Tu verras bien!!!!

(Fade out de la caméra)

Mike : Ah! J’aime bien l’idée de Martin! D’après lui, Single H en demande trop alors voyons s’il mérite ce qu’il demande!

Luc : Une bonne fâçon de savoir si SingleH peut livrer la marchandise quand il le faut!

Mike : On doit retourner en backstage ça de l’air.

Luc : Okidou! Allons-y!


(On voit SpAz marchant backstage et il aperçoit au loin Justin Danger en train de faire des étirements d’avant match…SpAz s’approche et lui adresse la parole ce qui fait stopper net les étirements de Danger!!!)

SpAz : Hey la grande geule, tu m’affrontes et tu parles dans mon dos mais la vraie question demeure est-tu capable de me dire toute ça dans la face???

Justin Danger : … (Ne dit rien mais fixe SpAz intensément)

SpAz : Ouais c’est ça regarde moi avec tes petits yeux menaçants de straight edge fif, c’est ben ce que je pensais, pas capable de backer ce qu’il dit, t’est rien mec et tu seras jamais rien, tu n’est qu’un minable et en plus…

(Sur ce, Danger se jette sur SpAz et les deux se mettent à brawler!!! Une gang d’agent de sécurité arrive pour séparer les deux hommes et c’est un SpAz en colère maintenu par les agents de sécurité qui crie humilié…)

SpAz : T’EST MORT DANGER, ON SE VOIT DANS LE RING ET T’ES PAS MIEUX QUE MORT, TU FETERAS PAS NOEL CETTE ANNÉE (Cris de colère et de frustration)

(Caméra fade-out)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show TNT 4!!!!!!   Dim 24 Déc 2006 - 17:19

Mike: La tension monte entre le champion hardcore et Justin Danger!!!

Luc : Ce sont des choses qui arrivent, surtout quand on est champion !!! Ca semble commencer à être personnel par contre !

Mike: Un champion a toujours quelqu’un pour tenter de lui prendre une partie de lui-même.

Luc : C’est vraiment toi qui a dit ça ?

Spaz/Docteur Zitomaris acc. d'Orval Ménard Vs Justin Danger/Jeff Draven
(Booké par Thunder Storm)

(La belle histoire d’Alain Lefebvre se fait entendre pour l’arrivée d’Orval Ménard qui précède l’entrée de son poulain, le Docteur Zitomaris. La foule hue le mesquin et hautain Ménard comme à l’habitude. La volume augmente à mesure que la foule hue si bien que les gens finissent par se taire et se boucher les oreilles à la place.)

Savoie : Je sais pas comment tu fais pour endurer ça, dire qu’il a un jet privé ce gros plein là.

Gunner : Tu sais pas apprécier les subtilités de Lefebvre espèce de fond de rang.

Savoie : Subtilité mon cul, c’est du piano calvaire.

(Zitomaris entre dans le ring et attend l’arrivé des autres participant à son combat. Il l’air quasiment aussi hautain que son manager. Ça n’a aucun sens.)

Savoie : Pis voir un frais chié arriver sur cette câlisse d’endormitoire musical là, ça me mets le feu au cul.

Gunner : Relaxe un peu là…

(Les premières riffs de guitare de Animal that I have become débutent pour l’arrivée de Spaz.)

Savoie : Bon enfin de la musique. C’est pour l’arrivée d’un agressif chronique mais quand même.

Gunner : Trou de cul tu trouves pas que tu y vas un peu fort ? T’es pas mal irritable ces temps-ci mon Lucky Luke, ta femme est pas dans sa semaine toujours ?

Savoie : Si ça durait juste une semaine… ah pis mêle toi donc de tes affaires.

(Spaz entre dans le ring et regarde Zitomaris avec des gros yeux. Il monte sur les quatre coins du ring en jetant toujours un œil suspicieux sur Zitomaris au passage. )

Gunner : Ouin la confiance a l’air de régner dans cabane !

Savoie : On sait tous que Spaz voulait un partenaire présent et digne de confiance et que Zitomaris n’a pas été souvent vu à la télévision au cours des dernières semaines. On va voir si ces deux là vont pouvoir co-exister dans ce match.

(What If de Creed retentit dans l’aréna pour l’arrivé de Justin Danger. Tout devient rouge et bleu . Après quelques instant Danger sort sous le titantron en bougeant sa tête dans tout les sens. Il s'arrête au millieu de la rampe, croise ses avant bras de facon a faire un X et lorsqu'il relève sa tête ainsi que ses bras, un gros explosion surgit. Ensuite Justin Danger part à courir et glisse sous les câbles pour entrer dans le ring. Une fois a l'intérieur du ring, il fait le tour des coins en faisant les mêmes X avec ses bras. Il voit la tension qu’il semble y exister entre Zitomaris et Spaz et sourit au passage.)

Savoie : Danger a l’air confiant en ce début de combat.

Gunner : S’il croit que la victoire est dans la poche, il se fourre le doigt dans l’œil.

(Un compte à rebours en même temps que le début de la chanson commence. Le comptes à rebours arrive à zéro et des Pyros explosent et Draven entre sur les paroles '' Wake Up, Wake Up My God, This Is Not A Test...'' Il entre et regarde la foule a gauche puis a droite avant de partir a courir vers le ring et glisser a l'intérieur. Il monte dans le coin et fait un Backflip. Et se fait accueillir par un coup d’avant-bras à la nuque du Docteur Zitomaris. )

Savoie : Quel coup traître ! C’est pas possible, la cloche est même pas sonnée. C’est quoi son problème à lui.

(La foule hue à tue-tête. Les deux partenaires s’en vont chacun dans leur coin et c’est Zitomaris et Draven qui commencent le combat. Zitomaris s’attaque à la nuque de Draven à grand coup d’avant bras et de genoux. Draven est sur le dos. Le londonien se met par-dessus lui et l’étrangle jusqu’à ce que l’arbitre l’avertisse. Et il recommence à l’étrangler. L’arbitre s’y prend à deux mains pour tasser Zitomaris de là. Spaz sourit dans le coin voyant l’agressivité que montre Zitomaris en début de combat.)

Gunner : Ouin, ça rend violent du Alain Lefebvre.

Savoie : Tu vois ben que c’est pas juste ma femme.

Gunner : C’est une bonne tactique quand même !

(Zitomaris envoie Draven dans les cordes tente un coup de poing mais Draven se baisse, flying forearm en plein visage du Docteur. Zitomaris se relève, et se fait accueillir d’un drop kick de Draven puis d’un autre, et termine la combinaison avec un enzuguri parfaitement exécuté. Draven monte sur la deuxième corde les bras dans les airs sous les applaudissements de la foule.)

Savoie : Mes amis, ça c’est du talent.

Gunner : Non, pantoute, je te gage un deux qu’il se fait casser la gueule.

(Draven descend des cordes et se trouve face à face avec … Spaz. Zitomaris a fait le relais pendant que Draven célébrait. Draven y va d’un coup de poing, puis d’un autre, et un autre, pour se faire mettre les doigts dans les yeux par Spaz. Il s’élance dans les cordes, coup de genoux à la mâchoire de Draven qui tombe sur le dos.)

Gunner : Du talent que tu disais ? Ouin, je t’engagerais même pas comme dépisteur pour mon équipe de hockey pee-wee.

Savoie : Ah veux-tu ben !

(Spaz se dirige vers son coéquipier, qui est en train de parler à Orval Ménard. Il lui tape sur l’épaule et sort du ring. Zitomaris surpris se retourne en se demandant ce qui se passe. Spaz lui fait signe d’aller battre Draven qui relève tranquillement. Le Docteur enjambe les cordes et court vers Draven, trop tard. Draven a déjà fait le relais. Danger est en furie et frappe Zitomaris à qui mieux mieux. Spaz intervient mais Danger frappe tour à tour le Docteur et Spaz. Danger s’élance dans les cordes mais se fait enfarger par nul autre qu’Orval Ménard.)

Savoie : On s’en sortira pas, ce vieux crisse là va encore trouver le moyen de foutre la merde dans le combat)

(La foule hue Orval aussi fort qu’elle peut. Spaz lui fait une descente du coude derrière la nuque en disant assez fermement à Zitomaris de faire une bonne job sur Danger. Docteur Zitomaris donne trois coups de pieds au visage de Danger et va faire le relais à Spaz.)

Savoie : Yé ben paresseux lui verrat.

Gunner : Voyons donc, il est riche. Il a pas à se salir les mains sur ces deux punks là .
( Spaz jette un look agressif à Zitomaris et se met à l’assaut de Danger qui était à deux poils de faire le relais à Draven. Il l’envoie dans les cordes, belly to belly over the head suplex de Spaz. Spaz s’élance, descente de la cuisse à la gorge de Danger. Il le prend ensuite en collier de tête. Danger entraîne la foule avec lui pour lui donner la force de continuer. Au moment où Danger semble se relever, Spaz lui met les doigts dans les yeux, s’élance dans les cordes, et lui envoie un foudroyant coup de la corde à linge qui passe à deux poils de le décapiter.)

Savoie : Quelle fougue de Spaz ! Danger voit des étoiles en ce moment.

(Spaz monte sur la troisième corde, il tente le Sky High mais reçoit le pied de Danger en pleine figure. Les deux lutteurs sont au tapis. Draven est dans le coin et encourage la foule à crier pour Danger. Pendant ce temps Docteur Zitomaris jase avec Orval Ménard.)

Savoie : Voyons calvaire, c’est pas le temps de jaser de vente d’immeuble t’as un combat le cave !

(Spaz est rendu à son coin mais Zitomaris est de dos et n’attend pas du tout son relais. Pendant ce temps, Danger rampe de peine et de misère jusqu’à Draven et prend le relais. Draven court vers Spaz et l’empêche de taguer. Draven envoie Spaz dans les cordes croc en jambe pendant que Danger s’élance pour une descente de la cuisse. )

Savoie : Quelle manœuvre !

(Les deux punks montent maintenant sur la troisième corde à des coins opposés. Au signal de Draven, les deux sautent. Draven y va d’un Swanton Bomb pendant que Danger fait une descente du coude au visage de Spaz pour le tombé. L’arbitre compte. 1……….2…………………….3 !!)

Savoie : Draven et Danger gagnent leur combat.

Gunner : Spaz s’est fait baisé.

(Zitomaris se retourne et voit Spaz couché par terre et les deux en train de célébrer en retournant vers les vestiaires. Il se met les deux mains sur la tête en signe de culpabilité.)

Savoie : Peut-être qu’il n’a simplement rien vu après tout.

(Zitomaris s’approche de Spaz et se met à genoux devant lui en lui expliquant la situation et en suppliant de le pardonner. Le Docteur lui tend la main. Spaz répond par l’affirmative quand BANG ! Orval Ménard envoie un coup de canne directement dans les parties de Spaz qui se retrouve à genoux par terre. Zitomaris s’élance dans les cordes avec la canne de Ménard et lui swing dans la gorge. Spaz est sur le dos et crache le sang.)

Gunner: Oh yeahhhhhh!!! Là, ça devient intèressant!

Savoie: Aye le cave, notre champion hardcore crache du sang!

Gunner: Bien là! Qu’est-ce que tu veux que je te dises, il n’avait qu’à esquiver !

Savoie: Non mais tu es drôle toi hein ? Tu l’aurais esquivé peut-être ?

Gunner : …

Savoie : C’est ce que je pensais aussi. On me dit que le champion mondial de la PWF, Hans-Jakob Rayer, a quelque chose à nous dire !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show TNT 4!!!!!!   Dim 24 Déc 2006 - 17:20

Gunner : Sûrement pour faire passer un message ! C’est notre champion quand même et l’arbitre invité de notre main event de ce soir, faut l’écouter !

(On retrouve Rayer dans la même pièce que celle présentée en introduction de ce TNT, à l’exception près que la chaise est disposée différemment, le lutteur s’étant probablement levé et rassit, lui faisant faire un léger dérapage sur le sol de béton lisse et légèrement mouillé, une nappe d’eau empêchant toute friction entre le pied de la chaise et le plancher.)

Rayer (sur un ton peu énergique) : Je n’ai pas envi de parler vraiment, mais on m’en a fait la demande, alors je me lance, et cela même si je me dois d’effleurer certains idéaux, plus faibles, qui malheureusement ne sauraient rivaliser avec ma grandiloquence et avec ma prestance. Premièrement, je tiens à traiter de ma victoire et de ma ceinture, que j’ai obtenue sans trop de peine.

En fait, je m’attendais à beaucoup plus de mes adversaires : surtout de Craig en fait, car j’avais une idée évasive de ses capacités, qui m’effrayaient un tant soit peu plus que celles de Messiah, qui n’a pu suivre bien longtemps le bateau. C’est le signe que je mettais ma machine à un niveau qui excédait le sien. Et si ce n’est pas ça, la supériorité, je me demande bien ce que c’est. Mais je n’ai pas vraiment douté de ma victoire. Car oui, je savais que Craig pouvait rivaliser, mais à une toute petite échelle, et j’étais aussi en la connaissance qu’il préférait et de loin me voir l’emporter que laisser l’autre énergumène récupérer les honneurs. Au moins aura-t-il chance de survie lors de mon ascension, même si je n’ai pas encore droit de vie et de mort.

Je suis cependant très déçu de la performance de la majorité des lutteurs au sein de la ligue, car j’osais penser que certains avaient mon niveau, et pouvaient espérer une chance de me vaincre, dans les limites de l’humainement possible. Je suis dans le regret de constater que les chances sont complètement nulles pour la grande majorité des lutteurs de la ligue et que ce n’est pas un petit gosse de riche qui pourra me prendre mon titre, surtout avec des commentaires aussi absurdes et des pourparlers si inutiles. Mon mot d’ordre quant à Colk serait : « Ça vous prend tellement de temps pour ne rien dire! ». Utilisez les images, elles valent à elles seules mille mots, ce qui me soustrait à vos palabres sans le sens. Je vais donc poursuivre ce message à l’aide d’un support visuel, pour me faire comprendre des plus arriérés de la ligues, comme par exemple ceux qui ont les neurones bouchés par des pièces de cinquante centimes.

(Rayer montre une image avec une arène tout ce qu’il y a de plus banale)

Rayer : Ça c’est la ligue en ce moment : elle est comme la majorité des ligues, sauf que ses athlètes en sont pratiquement absents pour la plupart, et certains autre de véritables nullités qui ne sont pas capable de comprendre qu’il y a un autre message à passer en onde que « Je vais te battre, je suis meilleur que toi! » Cet autre message, c’est tout simplement un songe, une idée, quelque chose de global qui ferait avancer le monde. C’est pour cela que le tout est assez stagnant, car même avec différentes périodes, quelques menus remous, rien ne se passe véritablement.

(Rayer montre une photo de camp de concentration avec une grande cheminée et des volutes de fumée noire qui s’échappe de celle-ci pour aller encrasser le ciel.)

Rayer : Ça, c’est ma vision. Un monstre de centaines de milliers de tonnes de fer et d’acier qui crache sa fureur dans le ciel. Elle ne passe pas inaperçue et personne ne peut éviter sa présence évidente. De plus, elle permet l’objectif global de ma quête spirituelle, soit une épuration progressive par un acte génocidaire, quoique je préfèrerais encore la voie la plus compliquée, soit celle de l’entendement, qui consiste à convaincre le monde de mon point de vue et qu’ils se rangent sous ma bannière dans l’entière compréhension de leur infériorité. Car trop de personnes ont peur puisqu’elles prennent pour acquis que sans le corps, la perfection leur est soustraite.

Ils ont raison, cela va de soi. Par contre, ces personnes peuvent s’approcher de la perfection et ne pas finir dans la plus grande disgrâce en épurant leur esprit, ce qui est aussi important que le reste du corps. Donc, gens de partout, cessez de vous cacher de la plus grande des évidences puisque la sélection naturelle a toujours été présente et qu’elle favorise de tous temps les aryens – à part quelques exceptions – sur tous les plans. Joignez-vous à moi pour éviter la mort et ainsi construire un tout nouveau camp de réhabilitation humaine, qui devra venir à bout des cas les plus récalcitrants.

Quant à la prochaine image…

Non, définitivement, pas à vous. Vous ne comprendriez pas, je la garderai pour moi et pour ceux qui voudront véritablement mettre en doute mes propos de manière plus constructive que : « Je vais te mettre les dents dans l’asphalte pis te rouler dessus avec ma Harley! ». Cet argument aussi pourrait venir à bout des cas les plus récalcitrants. Viens avec moi, Hans, nous avons autre chose à faire.

(Hans-Jakob fils sort de la noirceur de manière macabre et se glisse comme une ombre derrière son père.)

Père : Dis-leur, Hans…

(Après s’être éclairci la voix, le fils bafouille quelques mots en Allemands, puis en Anglais avant de massacrer un peu le Français et prendre un ton normal sur lequel il baragouine de manière gênée quelques propos inintelligibles que la caméra ne capte pas.)

Père (sur un ton autoritaire) : Je t’ai dit de parler, alors vas-tu aligner plus que quelques inutilités et réellement t’exprimer, comme un être humain? Ou sinon veux-tu retourner au stade animal et ne rien faire de plus que grogner sans qu’on puisse prendre conscience de ta faculté de langage? Est-ce que c’est ça que tu veux?

Fils (silencieux, il baise les yeux au sol et baisse les épaules, comme s’il avait perdu le peu de fierté qui lui restait) : …

Père : C’est bien ce que je croyais. Comment veux-tu bien paraître si tu n’es pas convaincu de ce que tu veux dire. Tu le sais, tu le sens, et ces songes qui sont en toi sont valables pour le reste du monde. Tu es bien meilleur qu’eux et tu dois t’en convaincre, sinon le physique parfait que je t’ai légué ne sera qu’une pure perte. Reprends tes sens, si tu ne veux pas que je lève la main sur toi!

Fils : …

(Rayer s’approche pour frapper son fils et le caméraman lâche une exclamation de surprise. Rayer se retourne et le regarde sans sourire, les yeux animés d’une lueur folle. Rayer lance ensuite la chaise à bout de bras, et celle-ci résonne sur la tuyauterie au loin dans des palpitations d’acier.)

Rayer : Tu vas parler, oui?

Hans (voyant son père dans une grande frustration, lève la tête, puis la bouche) : Il était un temps, où seul un peuple était sur la terre. Des caucasiens, mais l’usage du terme était inutile parce qu’on n’avait aucune autre race comparative et que de ce fait, il n’y avait que des hommes. Ces blancs étaient blonds et avaient les yeux bleus, l’exemple même de la pureté et de la rareté. Ce sont eux qui ont tout créé, mais une tare parmi eux a fait courir un problème comme une peste. Ce trouble, c’est une aliénation du sang qui s’est soldée par une coloration, la perte de la blanche pureté. Notre but est de retourner à ce monde où seul les être purs méritaient de vivre, et où les autres servaient ou luttaient pour leur survie. Nous voulons établir…

Rayer : Plus de conviction, bon sang!

Hans (une larme à l’œil) : Nous voulons établir…

Rayer : Tu ne vas pas te mettre à chialer en plus! C’en est trop. Tu cesses de faire les chochottes ou alors je te renie. Tu ne sembles pas avoir la maturité nécessaire pour porter mon nom et accepter sa force et son bagage.

(Hans fils part à la course vers la caméraman pour le dépasser. Suite aux pas rapides sur le béton, on entend une grande porte de métal se refermer. Rayer, lui, n’a levé qu’un sourcil, les bras croisés, et fixe la porte par laquelle son fils a fuit.)

Rayer : Il est trop prévisible et devrait penser à long terme. J’ai des hommes postés à l’extérieur… Il devrait se réhabiliter si il veut sortir à nouveau. Néanmoins, je suis déçu de cette petite incartade. Sur ce, je quitte, j’ai un enfant à éduquer, contrairement à la majorité des personnes présentes dans cette ligue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show TNT 4!!!!!!   Dim 24 Déc 2006 - 17:20

Special Guest Referee Match
Robin Colk Vs Craig Simmons
*Guest Referee* PWF Champion: Hans-Jakob Rayer
(Booké par Dylem)

Gunner : Ouin bien Rayer vient d’éduquer Mr.Colk et un peu tout le roster de la PWF!

Savoie : Rayer joue bien son rôle de champion à date!

Mike : Il sera l’arbitre spécial dans ce combat entre Colk et Simmons, notre main event de ce TNT 4!!!

Savoie : Parlant de main event, nous sommes déjà rendu à l’événement principal de ce TNT 4!

Gunner : Jusqu’à présent, la carte est bonne et je suis certain que ce prochain combat ne devrait pas décevoir!

(Alicia Jones grimpe dans le ring, un micro à la main. Elle salut un peu la foule à droite et à gauche puis se place en plein milieu du ring pour enfin ouvrir la bouche et dire les paroles suivantes.)

Jones : Le prochain combat sera un combat un contre un avec un seul tombé.

(Benzin de Rammstein se met à jouer et des lumières de couleur rouge et jaune s’ébranlent tels des stroboscopes. Une fois que la passe de batterie achevée et que le rythme commence vraiment, Rayer fait son apparition sur le plateau sus-jacent à l’arène. Des hués retentissent aussitôt.)

Jones : De Leipzig en Allemagne, mesurant cinq pieds et six pouces et pesant 180 livres, votre « guest referee », le champion mondial de la PWF, Hans-Jakob Rayer!

(Les stroboscopes cessent leur rythme rapide puis deviennent une simple lumière d’ambiance, rouge et jaune. À l’écran apparaissent diverses images. Des camps de concentration; des juifs qui se font lancer, parfois vivant dans les fours crématoires; une armée qui marche au pas, le bras droit levé, le visage tourné vers un chef à leur droit; une foule d’étudiants chinois qui sont la proie des char d’assaut; Hitler lors d’un de ses véhéments discours; le bombardement de l’Angleterre; bref, tout y passe. Au fil de ses images, Rayer regarde une fois à droite, une fois à gauche, puis avance tout droit, le bras droit levé et les jambes droites, se levant presque à 90°, soit selon la mode de la marche militaire allemande. Rayer descend l’allée des lutteurs sous les huées de la foule et monte sur le ring. Il monte dans le coin opposé à l’endroit où il est entré et fait un salut militaire nazi. Il redescend, puis va se poser dans un coin, les lumières apaisent leur lueur pour que le noir se fasse.)

Gunner : Et bien! S’il réserve ce genre de réaction à l’arbitre, imaginez ce qu’ils réservent aux lutteurs!

Savoie : C’est ce que nous allons savoir sous peu!

(La chanson Some Kind of Monster de Metallica résonne dans l’aréna. Alors que retentissent les premiers accords de guitare dans l’arène, des projecteurs rouges et orange s’allument et commencent à envoyer leurs faisceaux partout dans la salle, entrecoupés par un struboscope jaune projetant sa lumière sur les murs entourant l’écran géant. Craig Simmons fait son entrée au début des lyrics, dans son costume de lutteur.)

Jones : De Québec au Canada, mesurant six pieds et cinq pouces et pesant 275 livres, Craig Simmons!

(Simmons se contente de descendre calmement la rampe, claquant parfois dans quelques mains, avant de monter sur le ring, de vérifier l’état des cordes et d’envoyer un poing levé à la foule son poing levé. Une fois qu’il rebaisse le poing, Simmons se dirige aussitôt vers Rayer qui se tient en plein milieu du ring, prêt à arbitrer ce match. Les deux hommes commencent d’ailleurs à se parler et à argumenter l’un contre l’autre.)

Gunner : Ce match promet! Il n’est même pas commencé et la tension est déjà très élevée!

Savoie : Simmons jouera le favori de la foule dans ce combat où les trois hommes seront plus ou moins appréciés!

(Le thème ''I love my sex'' résonne dans l'amphithéâtre et l'intensité des lumières diminuent de 90%. Un projecteur pointe l'entrée et c'est à ce moment que Robin Colk fait son entrée. Il est sous le projecteur et incline la tête en signe de respect pour les spectateurs présents, mais ceux-ci le huent.)

Jones : De Paris en France, mesurant six pieds et un pouce et pesant 210 livres, le charmeur de femmes, Robin Colk!

(Colk poursuit sa marche vers le ring, regardant à droite et à gauche lançait des regards supérieurs à foule qui n'aime pas du tout. Au même moment, la si jolie Alicia Jones quitte le ring pour retrouver sa place aux côtés du preneur de temps. Colk grimpe les marches d'acier et se pose dans un coin après avoir retirer sa cape d'un geste très sensuel. Colk redescend du coin et se prend les poignets, prêt à affronter son tout premier adversaire de la PWF, le colosse Craig Simons. Toutefois, les deux autres hommes présent dans le ring avec lui ne semblent se soucier guère de ce nouvel arrivant.)

Gunner : Ils agissent comme s’ils étaient les deux seuls hommes dans l’aréna! Il se foutte complètement de Colk qui vient de les rejoindre!

Savoie : Colk semble outré du peu d’attention qu’on lui porte et il se dirige d’ailleurs vers Simmons et Rayer pour leur dire sa façon de penser!

(Colk marche d’un pas sûr vers son rival et l’arbitre de son combat. Il arrive à proximité et les deux hommes font encore mine de rien et continuent à argumenter l’un contre l’autre sans se préoccuper de Colk. Celui-ci fait quelques signes vers les deux hommes pour leur mentionner qu’il est prêt et qu’il n’attend que Simmons pour prouver au monde entier qu’il est le meilleur lutteur. Cependant, les deux hommes ne bronchent toujours pas en sa direction. Il se fâche finalement et repousse les deux athlètes avec une main sur l’épaule de chacun. Ceux-ci s’arrêtent sèchement et, en même temps, assène un coup de poing au visage de Colk.)

Gunner : Et le match qui n’est même pas commencé!

Savoie : Colk vient d’apprendre qu’il faut être respectueux ici quand on est une recrue. Bienvenue à la PWF!

(Colk est au sol s’accotant sur un bras, il se tient la mâchoire de l’autre, et regarde ses deux assaillants qui sont repartis de plus belle et qui, on dirait, ne se souviennent même plus de ce qu’ils viennent de faire à l’homme qui est au sol, à côté d’eux. Colk se relève tranquillement, mais cette fois-ci ne se contente pas d’une poussée sur l’épaule. Il assène un violent coup de poing directement au visage de Simmons qui se retrouve projeté dans les câbles. Il continu à affliger Simmons de coups de poing au visage qui, à chaque reprise, atteignent la cible. Rayer sonne la cloche signifiant le début du combat.)

Savoie : Rayer devrait commencer à compter jusqu’à cinq! Colk n’a pas le droit de frapper ainsi un lutteur qui est dans les câbles!

(Rayer commence à compter jusqu’à cinq, mais prend une pause de trois à cinq secondes entre chaque compte.)

Gunner : Et bien voilà! Tu es content maintenant Luc? Rayer effectue un compte de cinq.

Savoie : Oui mais ils pourraient aller plus vite!

(Rayer atteint le compte de cinq après cinq secondes et décide alors de repousser Colk un peu plus loin, alors que Simmons est abattu au sol par tous les coups de poing qu’il vient de recevoir. Rayer explique à Colk qu’il n’a pas le droit d’attaquer un homme ainsi dans les câbles et que la prochaine fois il devra briser le compte quand il aura compté jusqu’à quatre. Colk fait un signe de « je m’en fou » à Rayer et se redirige vers Simmons qui est toujours au sol. Toutefois, Simmons, en tenant fermement le troisième câble, réussit à avoir assez de puissance pour envoyer des coups de pied directement au ventre de Colk qui recule un peu à la suite de ces attaques de Simmons.)

Savoie : Contre attaque de la part de Simmons, je pensais qu’il allait être un peu plus amoché à la suite des attaques de Colk!

Gunner : Ils sont fait fort les lutteurs de la PWF!

(Simmons se relève et applique un coup de tête directement au visage de Colk qui se retourne le visage en douleur en plein milieu du ring. Simmons lui aggripe fermement les cheveux et Colk s’écrit de douleur. Colk en vient à plier un peu vers l’arrière. C’est à ce moment que Simmons lui place le cou sous le son bras et lui applique un reverse DDT. Il y va ensuite pour le compte, mais Rayer prend tout son temps si bien que Colk se sort du compte avant même que Rayer ait compté jusqu’à un. Simmons se relève et applique deux descentes du coude directement sur le cou de Colk toujours au sol en douleur. Il se relève et retourne engueuler Rayer.)

Savoie : Simmons est une fois de plus dérangé par la présence de Rayer dans le ring!

Gunner : Il n’est pas seulement dérangé, il ne peut même pas compter sur un match juste et équitable, Rayer ne comptant pas lorsqu’il effectue des tombés!

(Dans son engueulade, Simmons oublie que Colk est au sol depuis un moment maintenant. Il continue tout de même à envoyer promener Rayer qui ne se gène pas pour lui renvoyer des paroles tout aussi vulgaires. Colk se relève, reprend ses esprits et court vers Simmons qui est dos à lui. Il le saisit et la taille et effectue un German Suplex. Une fois au sol, Colk maintient la prise et place les épaules de Simmons au tapis. Rayer, toujours aussi lent, se penche légèrement pour vérifier si les épaules de Simmons sont bien au sol, puis décide de se coucher pour faire le compte. Évidemment, Simmons se déprend du tombé. Colk se relève et repousse violemment Rayer en lui criant des bêtises.)

Gunner : Au moins, l’arbitre ne semble pas avoir de favoris dans ce combat!

Savoie : Tu as raison Mike! On dirait qu’il veut simplement que les deux lutteurs se donnent à fond!

(Le même manège qui vient de s’effectuer avec Simmons se répète avec Colk. Il chiale tellement contre Rayer qu’il en vient à oublier que Simmons ne restera pas au sol pour toujours. Comme de fait, Simmons commence à se relever et aperçoit Colk qui s’obstine avec Rayer. Il se place derrière lui à une certaine distance et attend. Rayer à beau expliquer à Colk que quelque chose l’attend derrière lui, rien à faire il ne veut rien entendre. Enfin, Colk en a assez de bavarder avec Rayer et se retourne en direction de Simmons. Au même moment, Simmons se met à courir et frappe Colk directement à l’abdomen avec un puissant spear.)

Savoie : Colk a semblé casser en deux! Il ne s’attendait vraiment pas à recevoir une telle manœuvre de la part de son adversaire!

Gunner : Et maintenant Simmons qui se dirige vers un des coins du ring.

(Simmons se dirige vers un des coins du ring et enlève le coussin protecteur sans que Rayer n’intervienne.)

Savoie : Rayer devrait intervenir dans un pareil cas! Tout bon arbitre sait ça!

Gunner : Oui mais il te répondra qu’il est un bon lutteur et non un bon arbitre!

(Simmons relève Colk qui se tient le ventre, visiblement amoché par le puissant spear de son adversaire. Il le propulse dans le coin en face du coin qui n’a plus de coussin puis court vers Colk pour lui appliquer une clothesline dans le coin. Il se met à courir vers le coin adjacent et monte sur le deuxième câble pour saluer la foule qui le reçoit avec une réaction mixte, mais il est plus hué qu’autre chose. Simmons envoie donc un doigt d’honneur à la foule et retourne avec Colk. Il lui prend le bras et commence son mouvement pour le lancer vers le coin sans coussin, mais Colk renverse la manœuvre et Simmons se retrouve le dos premier dans le coin de métal. Il s’en dégage un peu en se prenant le dos et revient tranquillement vers Colk qui le reçoit avec un over the head belly to belly suplex.)

Savoie : Peut-être que Simmons va se souvenir de ce moment la prochaine fois qu’il voudra effectuer une manœuvre à l’aide d’un coin dénudé de son coussin!

Gunner : Dénudé de son coussin?

Savoie : Suit le match à la place…

(Au sol, Colk applique un sleeper à Simmons qui semble être dans les vapes. Soudainement, il semble que Simmons retrouve toutes ses fonctions et commencent à trembler de tout son corps. Il se relève sur un genou, puis sur deux. Il place un pied au sol, puis un deuxième. Les deux adversaires sont désormais debout mais Colk tient toujours Simmons en sleeper. Simmons commence à appliquer des coups de coude directement à l’abdomen de Colk qui le laisse tranquillement partir. Puis, de nulle part, Simmons effectue un backdrop et les deux hommes sont au sol.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Show TNT 4!!!!!!   Dim 24 Déc 2006 - 17:21

Savoie : Un excellent combat ruiné par un mauvais arbitrage!

Gunner : Ne soit pas si sévère, c’est son premier match en tant qu’arbitre à la PWF!

(Les deux hommes se relèvent presque en même temps. Ils s’échangent des coups de poing jusqu’à ce que Simmons applique un autre violent coup de tête au visage de Colk. Simmons pousse ensuite Colk vers la câble derrière lui et se penche pour le recevoir en surpassement. Toutefois, Colk prévoit la manœuvre et envoie un coup de pied directement au sternum de Simmons qui se déplie d’un seul coup. Colk s’élance dans les câbles d’où il arrive et revient à la charge, mais Simmons le suprend avec un spinebuster.)

Savoie : Quel spinebuster! On a presque senti l’impact sur la table!

Gunner : Simmons est un homme imposant avec une force incroyable! C’est normal que ses attaques soient aussi impress…Simmons y va pour un tombé!

(Bien entendu, Rayer prend encore bien son temps, vérifie qu’il est incapable de passer une main au moins en dessous de chaque épaule de Colk. Il compte jusqu’à un et Colk se déprend du tombé. Simmons se place à genou les bras sur les hanches et n’en revient tout simplement pas. Il se met à rire en regardant Rayer qui se relève du « compte » qu’il vient d’effectuer. Simmons se relève et se dirige vers Rayer qu’il prend au colet. Rayer lui fait signe qu’il est un arbitre et qu’il peut disqualifier l’homme si jamais il s’en prend à lui. Simmons relâche Rayer et se fait surprendre par derrière par un roll-up de la part de Colk. Pour taquiner Simmons, Rayer décide de faire un compte très rapide à son endroit et Simmons a tout juste le temps de libérer une épaule avant que Rayer donne un troisième coup au sol.)

Savoie : Si au moins il pouvait être constant…

Gunner : Il est constant, il fait chier tout le monde!

(Les deux adversaires sont au sol côte à côte. Simmons se relève le premier et décide de sortir du ring. Il se dirige vers les cordes alors que Colk commence à se relever. Il les traverse, mais au même moment Colk lui saisit les cheveux et lui envoie les doigts dans les yeux ce qui a pour effet de déstabiliser Simmons qui était rendu sur le apron. Ce dernier se tient aux câbles alors que Colk décide de les traverser lui aussi pour aller rejoindre Simmons sur le apron. Sur les abords du ring, Colk afflige Simmons de coup de poing, mais Simmons ne semble pas vouloir tomber en bas du ring. Colk le place alors entre le deuxième et le troisième câble, le dos courbé sur le deuxième câble et les pieds sur le apron. Simmons se tient au troisième câble et tente de se relever tant bien que mal, étourdi par les coups de poing que Colk vient de lui affliger. Colk se place aux côtés de Simmons, il prend son élan, surpasse le troisième câble en « slingshot » et applique une descente de la jambe directement à la gorge de Simmons qui tentait tant bien que mal de se relever de sa fâcheuse position.)

Savoie : Quelle agilité du technicien Colk! Dommage qu’il soit aussi vaniteux!

Gunner : Ce n’est pas grave, moi je l’apprécie pour son art…

Savoie : O….K…..

(Colk tente un tombé mais en vain : Rayer lui tourne le dos et fait semblant de ne rien voir. Les deux hommes sont exténués après de telles manœuvres.)

Savoie : Le combat ne se terminera pas de si tôt si Rayer ne voit pas les tombés.

Gunner : Il était simplement distrait, donne lui une chance, tu es sur son cas depuis le début du combat!

(Afin de reprendre un peu son souffle, Colk applique au sol un bear hug avec les jambes autour du corps de Simmons qui semble souffrir le martyre tout juste devant le coin du ring qui n’a plus de coussin. Toutefois, après plusieurs secondes, Simmons n’abdique toujours pas. Colk se relève un peu et profite du temps où Simmons souffre au sol pour penser à sa prochaine manœuvre. Il se dirige alors vers la jambes de Simmons. Il en prend une et commence à appliquer plusieurs coups de pied à l’intérieur du genou de cette jambe. Il tourne alors la jambe autour de sa propre jambe pour effectuer un figure four leg lock mais, lorsqu’il fait dos à Simmons, celui-ci le propulse avec sa jambe libre directement sur le coin sans coussin.)

Savoie : Le visage de Colk vient heurté le coin en métal! Quel impact!

Gunner : Oui quel impact! Je crois avoir aperçu quelques gouttes de sang…

(En effet, Colk saigne abondamment d’une plaie qu’il semble s’être infligé lorsque son front à frapper sur le coin en métal. Il a le visage parsemé de lignes ensanglantées et l’on peut voir le sang couler sur ses joues et sur son front. Il en a même un peu sur le torse. Simmons se relève tranquillement en ayant un peu de difficulté au début à mettre du poids sur la jambe que travaillait Colk. Après quelques temps, la douleur semble supportable et Simmons marche comme il faut.)

Savoie : Rayer devrait aller vérifier l’état de Colk plutôt que de rester là à ne rien faire!

(Simmons se dirige vers Colk ensanglanté et l’étrangle. Rayer ne fait rien pour l’empêcher d’étrangler l’homme qui commence à tourner au mauve malgré le rouge qui lui couvre le visage. Il décide finalement d’arrêter Simmons pour ne pas que celui-ci tue Colk qui commençait réellement à tomber dans les pommes.)

Gunner : Je dois admettre que cette fois-ci, la négligence de Rayer aurait pu coûter la vie à un homme!

Savoie : Et il est notre champion mondial!

(Au même moment, Simmons se dirige vers l’extérieur du ring. Il fouille sous le rideau à la recherche d’une arme en particulier. Il sort une chaise et la montre en l’air pour signifier à la fouler qu’il va assommer Colk avec elle. Un fan haïssant Colk envoie des messages positifs à Simmons qui commence à bavarder avec lui de comment il compte en finir avec Colk. Colk se relève au même moment et, voyant une opportunité, s’élance vers Simmons qui le voit arriver à la dernière minute. Simmons se retourne vers Colk qui lui envoie un baseball slide directement au sternum. Colk descend lui aussi en bas du ring. Colk relève Simmons et lui prend la main. Il le projette ensuite directement dans les barricades entourant l’arène de combat. Simmons s’effondre sur le sol en se prenant les dos dans la douleur. Colk le relève encore et le projette cette fois-ci le dos premier dans les escaliers de métal permettant d’entrer dans le ring. Celle-ci se déplace significativement sous la force de l’impact. Colk relève Simmons une fois de plus et l’approche de la table des annonceurs.)

Savoie : Les escaliers de métal semblait en papier! Elles se sont déplacées comme si de rien n’était!

Gunner : Crois moi Luc! À voir le visage en douleur de Simmons, je t’assure qu’elle n’était pas en papier!

Savoie : Et Colk qui se dirige vers nous en tenant Simmons à la tête…Mais aye qu’est-ce que tu fais pour l’amour?

(Colk frappe la tête de Simmons directement sur la table des annonceurs et le fait glisser dessus par la suite. Luc et Mike se tasse de leur position de commentateurs, mais continue tout de même à décrire l’action. Colk grimpe sur la table et relève Simmons. Il lui place la tête sous l’épaule, lui prend une jambe et se prépare à le soulever en fisherman suplex.)

Savoie : Non! Pas sur la table des annonceurs! Pas ici!

(Colk soulève Simmons dans les airs mais celui-ci bouge l’autre jambe ce qui déstabilise grandement Colk qui se doit de le relaisser tomber. Une fois les deux hommes ayant leurs pieds sur la table, Simmons réussit à se déprendre de l’emprise de Colk et, vif comme l’éclair, lui envoie un coup de pied dans le ventre puis suit avec un DDT au travers de la table des annonceurs. Les deux hommes sont au sol, en douleur, avec des morceaux de bois sur le corps.)

Savoie : OH….MON….DIEU! Ils ne bougent plus! Ça y est! Le match va prendre fin la dessus!

Gunner : Non regarde Rayer dans le ring. Depuis tout le temps où l’action se déroule en bas du ring, il n’est seulement rendu qu’à trois.

(Rayer dans le ring ne compte vraiment pas vite. De plus, il ajoute des quarts de secondes à chaque fois qu’il compte. Bref, il passe de un à un et un quart, un et une demie, un et trois quart, etc. Très tranquillement, au compte de neuf, Simmons remonte dans le ring avec trois lacérations dans le dos, résultat de sa chute au travers de la table des annonceurs. À neuf et trois quart, Colk remonte aussi dans le ring. Les deux hommes se relèvent péniblement et en sang, la chute ayant ravivé la blessure qui commençait à cicatriser dans le front de Colk. Simmons applique un autre vicieux coup de tête sur la blessure de Colk qui recule un peu. Simmons prend alors Colk en suplex, le soulève, mais ce dernier bloque en croisant sa jambe autour d’une des jambes de Simmons. Il effectue une suplex à son tour mais renvoie Simmons ventre premier sur le troisième câble. Il maintient la prise quelques secondes puis commence à faire rebondire Simmons. Une fois la force voulue atteinte, Colk soulève Simmons dans les airs et le maintient dans cette position pendant près de cinq secondes.)

Savoie : Quelle force de la part de Colk! Ce n’est pas tous les jours que l’on voit une personne de 210 livres être capable de tenir sur ses épaules une personne de 275 livres!

Gunner : Je sens que quelque chose de gros se prépare…

Savoie : La Souplesse de Colk! Parfaitement exécutée! Le tombé : un…..deux…..NON! Simmons réussit à se sortir du tombé, mais c’est à se demander si Rayer aurait compté jusqu’à trois!

(À la suite de ce compte de deux, Rayer quitte le ring et récupère la chaise que Simmons avait sortie auparavant. Dans le ring, Colk prend ses jambes et les place autour du coup de Simmons pour ensuite tirer sur les deux bras de celui-ci.)

Savoie : Les Bijoux de Paris! Ça sent la fin!

Gunner : Comment veux-tu que ça se termine si Rayer reste en bas du ring

Savoie : Dans le ring, l’action se poursuit, Simmons semble sur le point d’abdiquer….IL ABDIQUE …IL DONNE DES COUPS SUR LE RING À PLUSIEURS REPRISES…mais Rayer ne voit rien!

(Colk n’en revient pas : il réussit à faire abdique Simmons et Rayer n’est même pas présent pour valider le tout. Il lâche prise et descend du ring pour faire savoir sa façon de penser à Rayer. Il l’engueule comme il ne l’avais jamais engueulé auparavant dans le combat. Rayer ne bouge toutefois pas. Il se contente de regarder la foule et de ne rien dire. Colk commence à le pousser et à l’insulter. Rayer décide donc de s’élancer et de donner un coup de chaise à Colk, mais il arrête son élan à quelques centimètres à peine de son visage. Apeuré, Colk remonte dans le ring en continuant d’insulter Rayer sans se méfier de Simmons debout derrière lui.)

Savoie : Colk de retour dans le ring. Il se retourne et quel coup de pied de la part de Simmons! On aurait cru que Colk allait casser en deux!

Gunner : Ça sent la dernière chance!

Savoie : En effet, Simmons qui soulève Colk facilement en suplex et retombe en jackhammer pour appliquer parfaitement le Last Chance. Il couvre Colk.

(Rayer remonte dans le ring avec la chaise à la main. Il regarde attentivement Simmons, couché sur le corps meurtri de Colk qui ne se relèvera probablement pas de si tôt. Simmons se retourne et voit que Rayer l’observe. Il se relève et lui demande pourquoi il ne compte pas puisqu’il a visiblement la victoire dans la poche. Rayer lui fait alors des signes signifiant qu’il veut qu’il frappe Colk avec la chaise et qu’ensuite il fera le compte de trois sans problème. Simmons prend la chaise alors que Rayer court se placer derrière les câbles derrière l’action se déroulant dans le ring sans que Simmons ne s’en rende compte. Colk se place péniblement sur un genou et commence à se déplier, il a toujours une main au sol. Au même moment où sa deuxième main quitte le sol, Simmons lui assène un violent coup de chaise directement sur la tempe. Colk est au sol et à quelques convulsions suite au violent impact.)

Savoie : Quelqu’un arrêtez ce combat avant que quelqu’un ait des séquelles permanentes!

Gunner : Je me demande que fait Rayer de l’autre côté des câbles ainsi, il semble prendre son élan…

(Simmons ayant effectué son mandat, il se retourne, chaise à la main vers la direction où il pense trouver Rayer pour lui signifier de faire le compte maintenant que Colk est au sol. Toutefois, une surprise de taille l’attend : de l’autre côté des câbles se trouve Rayer qui saute sur le troisième câble, avec un peu de difficulté. Il utilise ensuite le câble comme moyen de propulsion pour faire un dropkick directement au visage de Simmons, le tout amplifié par la présence de la chaise entre les pieds de Rayer et le visage de Simmons. Simmons tombe immédiatement au sol.)

Savoie : Il n’aurait pas du faire confiance à son ennemi de la sorte! Mais que fait Rayer?

Gunner : Il ne va tout de même pas…mais oui…il place Colk sur le corps inanimé de Simmons!

Savoie : Rayer se place pour faire le compte : UN…..DEUX…..TROIS! Quel fin de match imprévisible. Après tant de souffrance et tant de sacrifice, le combat se termine sur cette note!

Gunner : Je présume que Rayer à eu ce qu’il voulait! Ses adversaires principaux se sont détruits l’un l’autre dans un combat qui devrait marquer et Simmons, et Colk pour un moment encore!

Savoie : Amenez des docteurs maintenant, ces deux hommes sont en sang et en état de choc…

(Les dernières images de ce TNT sont Colk encore couché sur Simmons alors que le champion mondial de la PWF quitte le ring et monte vers les vestiaires, un méchant sourire aux lèvres alors que la transmission coupe…)

- FIN -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Show TNT 4!!!!!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Show TNT 4!!!!!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retro Taco Show.
» Rétro Taco Show 2011.
» Armée démon best of show peinture Throne Of Skulls
» Chris Sabin Vs Big Show
» The Uchuu Show e Youkoso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phenomenal Wrestling Federation :: PWF Story board :: Archives :: Section archives/shows 1-
Sauter vers: