Phenomenal Wrestling Federation

Fédération de lutte simulée sur le Web
 
Site PWFSite PWF  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TNT 1

Aller en bas 
AuteurMessage
Dom
PWF General Manager
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 38
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: TNT 1   Dim 16 Nov 2008 - 23:28



PWF TNT 1


On peut voir des extraits des derniers évènements passés de la PWF. Des images du premier show, du premier championnat hardcore et de celui pour le titre mondial au premier PPV de l’histoire. Les images défilent et soudainement, le tout arrête. Ca gèle là et l‘image se met à s’embrouiller de plus en plus et on ne finit par ne plus rien voir. Par contre, cet effet ne dure que quelques instants alors que maintenant plusieurs visages, connus et non, nouveaux à la PWF ou non sont montrés. Des gars comme Jason Deacon, James Steen, Damien Stivers, Rayer et Simmons, suivit du visage de Dom et de celui des commentateurs, Mike Gunner et Luc Savoie , finissant par la belle Alicia Jones, son micro en main. L’image de l’ancien sigle de la PWF apparaît et qu’un autre immédiatement vient écraser l’ancien avec un look plus beau et plus dynamique. La Phenomenal Wrestling Federation est de nouveau dans l’industrie et ce soir, nous fêterons son retour.

BANG !!! BANG !!! BANG !!!

Trois explosions monstres retentissent dans le PWF Arena et que TNT de AC/DC se mets à jouer lourdement alors que presque une vingtaine de mille de personne sont réunis et étendus partout dans l’amphithéâtre, brandissant des pancartes de toutes sortes à l’effigie de leur lutteur favori ou non favori. L’ambiance est incroyable, ça crie, ça hurle, ça saute et l’anxiété est à son comble alors que la caméra balaie la foule sans égard. La sécurité est très présente et on retrouve nos commentateurs favoris à leur table...

Luc : Merci beauc….aille les lumières !

Mike : Bon, ça commence bien, déjà une panne de courant.

(Les lumières s’éteignent dans la salle et la foule commence à pousser de grands cris. Des murmures affolés se pressent progressivement. Alors que la rumeur s’estompe peu à peu et que la tension monte, deux lumières blanches s’allument de chaque côté de l’écran. Ce n’est qu’à l’allumage d’une troisième lumière, située en plein milieu de la plate-forme d’entrée des lutteurs et pointant vers le bas qu’ouvre le Rienzi de Richard Wagner, avec des notes tonitruantes et des grands renforts de trombones, en plus des violons qui s’essoufflent. Rayer sort, sans que rien n’apparaisse à l’écran, et se dirige calmement vers l’arène, sans pourtant reprendre la marche militaire allemande, ce qui est commun lors de ces apparitions. Il ne salue pas la foule, mais la regarde d’un air suffisant, monte les marches et passe entre la deuxième et la troisième corde. Une fois au centre de l’espace de combat, il regarde autour de lui et attend que la musique s’estompe. Rien ne se passe. Il tousse dans le micro et, aussitôt, la lumière sur la plate-forme d’entrée s’éteint, celle qui éclairait faiblement le ring monte en intensité et la musique cesse. Rayer tient le micro parallèlement à l’arène et parle clairement et avec force, comme pour s’assurer que sa voix enterre les tons réprobateurs que l’on cerne dans la salle.)

Rayer : Il est étonnant, n’est-ce pas, que je n’aie pas fait parler de moi davantage dans les dernières semaines? Je dois dire que je suis le premier étonné par ce comportement. L’une des raisons est celle-ci. J’ai quitté pour me rendre en Allemagne, récemment, ce grand et beau pays, afin d’y récolter des documents d’archive. Je vous en ai fait un montage, que vous pourrez voir à l’instant même. Serviteur de la régie, vidéo!

(L’écran s’allume dans un clignotement de pixels et une série de séquences s’alternent : camps de concentration, parades militaires, puis on passe à une vidéo aux apparences plus amateurs. On voit Rayer qui déroule sur une table de travail un immense plan, lequel représente dans les plus menus détails l’un des fours crématoires d’Auschwitz. On observe le lutteur qui pointe certains éléments plus problématiques de la structure. Changement de scène, il est maintenant dans la cour de sa maison principale, celle en face du domicile de Craig Simmons, et il regarde des employés empiler les sacs de béton, le charbon et d’autres matériaux de construction. L’écran s’éteint.)

Rayer (d’un ton resplendissant) : Je ne pouvais pas laisser la ligue engager des racailles semblables à ce kamikaze japonais qui veut se huiler dans du sang de poulet! Faire du mal aux animaux n’est jamais une bonne chose, si on fait exception du fait que la plus vaste majorité des êtres humains ne sont rien de plus que des animaux. Une autre raison qui motive mon absence, cependant, n’est pas une quête mystique et réaliste au point de vue biologique, mais une recherche de style, dirait-on. Le fait est que l’on n’a que peu parlé de moi, et, dans ma grande gentillesse, j’ai décidé de ne pas m’imposer, de sorte que j’ai accumulé mes idées, sinon les ai mises en suspend. Ceux qui ne peuvent constater mon importance en ce qui a trait à la ligue ne peuvent peut-être sentir mon influence indirecte et invisible, mais je suis toujours là, à tirer les ficelles. Je ne peux pas nier aussi que j’observais ce qui se passe, afin de juger de tout et ne rien prétendre à mal. Je suis, néanmoins, plus fort que jamais, et demeure le champion à battre. J’attends simplement de savoir lequel de vous tentera, dans sa folie, de me ravir mon titre. Serait-ce celui qui ne peut maintenir son ménage, celui qui s’est créé une religion non religieuse ou un des autres dont je n’ai pas conservé trace. De fait, je ne nommerai vos noms que lorsque vous le mériterez, car je ne garde en mémoire que quelques individus. Je vous souhaite chacun un bon combat, à la limite de vos talents, cela va sans dire, et si vous ne me cherchez pas, je ne serai pas dans ma loge. Et si vous me cherchez, je vous laisse vous expliquer au garde du corps de mon fils, il vous indiquera le chemin de la décharge la plus proche.

Vous avez tous tort, et je vous montrerai bientôt pourquoi, si vous y êtes toujours. Je ne m’attends pas à une compréhension de la part de brutes aussi bornées, mais je ne détruis jamais sans renseigner d’abord. Alors que la perfection soit avec vous, et avec votre esprit, quelque réduit qu’il soit…

(Rayer lance en l’air le micro qui retombe sur le sol avec un important fracas. La pièce de Wagner ouvre à nouveau et il quitte le ring sans mot dire, puisqu’il n’a pas le micro, le dos droit et la position parfaite, avant de disparaître dans le gouffre au bout de l’allée. Les lumières s’éteignent derrière lui, pour plonger la foule dans un nouveau néant.)

Luc : Ouais bien Rayer ne se prend pas pour n’importe qui mettons.

Mike : C’est parce qu’il n’est pas n’importe qui, c’est le premier champion mondial de l’histoire de la PWF !

Luc : Je le trouve prétentieux.

Mike : Il a quelque chose pour être prétentieux, le talent pur et simple.

La musique de l’hymne russe commence et Ivan sort sur motivé des coulisses, Il va jusqu’au ring en trottinant, fait quelques échauffements à l’aide des cordes, puis au milieu du ring, lève les deux bras en poussant un énorme cri qui déclenche la réaction positive du public !

Evolution de Motorhead résonne et Samuel sort des backstages. Il est habillé avec un manteau noir, style sweet shirt, avec capuche et des lunettes de soleil. Son entrée est rapide, il monte dans le ring rapidement et avec quelques feux d'artifice sur la rampe. Sur le ring, il monte sur le turnbuckle, lève les bras et a se moment là, des flammes sortent des 4 poteaux. Il va de l'autre côté et se met sur les cordes en levant le poing. Il arbore sa ceinture de Street fight fièrement. Il regarde Rouchkov dans le ring et débarque finalement du coin.

The Prayer de Bloc Party démarre et Jaxon se dirige vers le ring avec un sourire moqueur et il injure tout les personnes qui sont près de lui dans la foule. Rendu sur le ring, il fixe ses 2 adversaires dans les yeux et fait un signe de ‘‘cut throat’’ tout en gardant son sourire moqueur et leur dit que la cérémonie peut enfin commencer.

Alicia : Le premier combat de cette soirée sera un combat triangle bataille de rue ! Les lutteurs pour ce match sont Ivan Vladimir Rouchkov, Samuel et Jaxon Deacon !

Triangle Street Fight :

Ivan Vladimir Rouchkov Vs Samuel Vs Jaxon Deacon

DING ! DING ! DING !

_________________
Je suis l'homme en charge ici à la PWF. Vous venez me voir quand ça vous enchante. Je suis toujours ouvert à une bonne discussion et y'a toujours moyen de s'entendre je crois mais avec certains, ça risque d'être assez dur. Têtes dures, coups durs...that's it! Essayez-vous pour voir car ce n'est pas à moi que ça risque de faire du tord Smile


Dernière édition par Dom le Jeu 27 Nov 2008 - 23:58, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dom
PWF General Manager
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 38
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: TNT 1   Dim 16 Nov 2008 - 23:31

Immédiatement, sans perdre une seconde et semblant tous les trois motivés à mourir pour leur premier combat, ils se foncent dessus ! Drôlement Jaxon et Sam sont à deux sur le géant russe lui envoyant d’abord gauches et droites et coups de pied qui finissent par mettre à genoux Ivan. Sam tient maintenant Ivan par derrière alors que Jaxon s‘envoie dans les câbles et veut y aller pour un big boot mais Ivan s’est enlevé et c’est Samuel qui reçoit le coup en pleine face !!! Jaxon se retourne vers Ivan mais ce dernier l’attrape et y va d’un belly to belly overhead suplex !!! Samuel est descendu en bas du ring et Ivan va pour le rejoindre mais Sam avait saisit une chaise et vient atteindre son adversaire avec un solide coup. Ivan tombe sur le dos dans le ring alors que Jaxon en profite pour mettre son bras sur le russe....

……..1

……..2

……..NON !!! Ivan lève l’épaule mais Samuel brise le compte en même temps avec une leg drop derrière la tête de Jaxon, avec saut sur les câbles. Ivan est au sol, Jaxon également, Samuel se relève et saisit Ivan par la nuque et le balance en bas du ring !

Mike : Ouais vas-y Sam ! Démolit-le, montre lui qui est le vrai maître du Street Fight !!!

Luc : Ah come on !!! Arrêter toute cette violence !

Mike : C’est un street fight. Qu’est-ce que tu comprend pas la dedans ?

Jaxon tente de se relever en se tenant sur les abords du ring et Samuel s’élance pour un side kick directe à la tête de Ivan mais ce dernier s’enlève de la circulation et Sam frappe de son pied le coin du ring et s’effondre au sol sous l’impact. Jaxon monte sur la table des commentateurs avec une chaise et va s’élancer dans les airs sur Sam au sol mais Ivan descend rapidement du ring et fonce dans les jambes de Jaxon qui tombe derrière la table, directement sur Luc Savoie et Mike Gunner et se pète la tête solide sur le petit muret.

Mike : Tabarnak ! Contrôlez-vous !!!

Luc : ZzZZzZZZz

Mike : Luc ?

Luc Savoie a mangé un coup de pied de Jaxon Deacon dans la manœuvre et est sonné au sol. Rouchkov vient chercher Samuel derrière la table et veut le ramener vers le ring mais en se retournant, arrivant comme une balle, avec les escaliers de métal en mains, Samuel atteint les 2 hommes !!! Ivan semble avoir été couper au front et pisse le sang. Son sang lui coule sur le visage et il aime ça ! Il sourit au sol ! Il est fou !!!

Mike : Ouch !!! Quel coup ! Il rit ? Il rit ? Il est malade !

Luc : Hein ? Qu’est-ce qui se passe là ?

Ivan se relève !!! Sam n’en croit pas ses yeux ! Le géant russe a le visage en sang et rit alors que Sam lui fonce dessus pour un cross body block, Ivan se penche et fait un surpassement sur Sam et ce dernier tombe le dos directement sur la barricades de sécurité !!! Il demeure debout et se pogne le dos alors que Jaxon qui était prêt de là, vient atteindre Sam d’une corde à linge qui le fait passer par-dessus les barricades, directement dans la foule ! Jaxon veut rejoindre Sam mais Ivan l’attrape par le cou et lui fait un chokeslam directement sur le sol !

Mike : Ouuuuuuuu ça, ça doit pas faire de bien mais pas du tout mais c’est HARDCORE !!!

Luc(reprenant un peu plus ses esprits) : Oh et Ivan tente un tombé sur Jaxon !

……..1


……..2



……..KICK-OUT DE LA PART DE DEACON !

Samuel qui est maintenant revenu est allé en dessous du ring et en sort un Kendo Stick !!! Il s’approche de Ivan et lui en sacre un coup dans le dos mais le géant se lève et ne semble pas réagir alors que Sam lui en donne un autre coup mais Ivan saisit le Kendo Stick, le lance au sol, attrape Samuel la tête entre ses 2 jambes et y va pour le Russian Finisher mais alors que Sam est rendu dans les airs, c’est Jaxon qui arrive à pleine course et fait un SPEAR à Rouchkov alors que Samuel lui prend le décor et vient frapper durement les barricades de sécurité en guillotine. Deacon tente le tombé sur Ivan qui ne semble pas vouloir bouger…

……..1

….


..

……..2

…….


…….

…..

………3 !!!!

Alicia : Le vainqueur de ce combat….JAXON DEACON !!!

Jaxon se lève de peine et de misère, se faisant lever le bras par l’arbitre alors que Samuel est encore au sol déçu et qu’Ivan est out cold !

Mike : Quel combat de ces trois lutteurs. Tout qu’une bagarre triple menace entre ces 3 gaillards.

Luc : Ouais tout a fait. Un combat durement disputer et qui aura un impact direct sur chacune de leur carrière ça c’est certain. Toute qu’une performance.

Mike : Aille, c’est Stifmeister !!! Qu’est-ce qui vient faire ici lui. Attention, Jaxon !

What A Fuckin' Kick !!!! Directement à la tête de Deacon qui s’effondre. Stifmeister remonte maintenant l’allée centrale sous les applaudissements monstres du public ! Pendant ce temps, c’est Ivan et Samuel qui ont recommencés à se battre et le tout se transporte jusque dans la foule !

Luc : Wow ! Stifmeister qui est venu passer un message directe à Jaxon Deacon je crois.

Mike : Oui et il le regrettera car je crois pas que Kotetsu soit bien content quand il se relèvera.

Luc : Puis la bagarre qui continue entre Samuel et Ivan. J’adore cette ambiance.

Mike : Une pause.

_________________
Je suis l'homme en charge ici à la PWF. Vous venez me voir quand ça vous enchante. Je suis toujours ouvert à une bonne discussion et y'a toujours moyen de s'entendre je crois mais avec certains, ça risque d'être assez dur. Têtes dures, coups durs...that's it! Essayez-vous pour voir car ce n'est pas à moi que ça risque de faire du tord Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dom
PWF General Manager
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 38
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: TNT 1   Dim 16 Nov 2008 - 23:33

-PUB-

Vous êtes tanné de toujours devoir vous battre avec votre chien pour lui faire prendre son bain ? Ey bien, on à la solution pour vous, le DogWasherMatic !!! Oui, vous n’avez qu’à mettre votre chien dans le DogWasherMatic et le bac attrape votre chien à l’aide de pinces solides et le maintient en place alors que des brosse, des peignes, de l’eau et du shampoing pour chien s’occupe de votre animal de compagnie comme jamais. Appelez au 617-444-6458 pour commander votre DogWasherMatic pour seulement un prix de fou qu’on ne vous dira certainement pas ici à la télé par peur de vous décourager.

Au retour de la pause, on voit James Steen, dans sa loge, entrain de faire quelques redressements assis sur un mince tapis. Voilà que sortant de nulle part, Damien Stivers ne cogne pas et entre dans la pièce. Steen qui réagit rapidement se lève et arrive face à face avec son ennemi.

Steen : On t’a jamais apprit à frapper avant d’entrer ?

Stivers : Moi c’est toi que je veux frapper. C’était quoi ton problème de venir parler à la SOW de ce qui s’est passé à la PWF. La SOW c’est la SOW et la PWF, c’est la PWF. Tu ne sais pas comment faire la distinction ou quoi ?

Steen : Ah oui je sais l’a faire c’est juste que j’ai un léger problème avec le fait d’être obliger de voir ta face à claque dans les deux fédérations.

Stivers se recule après cette réplique de James mais revient rapidement avec une droite au visage et une gauche et une droite encore sur James Steen qui tombe dans ses instruments d’entraînement. Stivers relève Steen et lui balance une solide gauche qui fait reculer Black Storm mais ce dernier revient avec un spear sur Stivers avant de monter à cheval sur Damien et le ruer de coups. La sécurité finit par arrivée, séparant les 2 hommes incontrôlables qui ne cessent de se crier par la tête.

Mike : J’aime ça moi du monde pas gêner comme Damien.

Luc : Ouin bien y faut au moins un minimum de respect quand même.

Mike : Bah, c’est secondaire ça. On me dit que le GM Dom a de la visite. Allons voir !

On est maintenant dans le bureau du GM de la PWF, Dom, qui parle à quelqu’un en face de lui mais on ne voit que lui qui parle…

Dom : Je vous ai fait venir ce soir car j’ai quelque chose à vous dire et quelques annonces également à faire. C’est juste drôle que je vous connaisse tous les deux

La caméra tourne et nous pouvons voir Chris Row et Thunder Storm qui sont là, les bras croisés. Dom se lève de derrière son bureau et vient se mettre en face des 2 hommes. Il pointe Chris Row.

Dom : Toi, tu mériterais que je te crisse une baffe directement ici mais je vais y aller de manière plus subtile. Pas parce que tu as réussit à me screwer une fois que tu seras capable à chaque fois Chris. Tu vois maintenant c’est moi ton boss alors tu as besoin de te tenir tranquille et me screwer serait comme screwer ta propre carrière alors n’hésite pas surtout.

Chris Row regarde Dom d’un air méprisant.

Dom : Puis regarde moi pas de même parce que j’ai un beau cadeau pour toi en plus, Mr. Honneur lui-même.

Chris regarde Thunder Storm à côté de lui et ce dernier en fait de même, alors que le GM retourne s’asseoir à son bureau.

Dom : Dites-moi, depuis la UWO, la LUM, vous étiez vous revus ? Sûrement pas. Ey bien je vais vous remémorez un peu vos bons moments là bas, car ce soir ce sera Chris Row contre Thunder Storm !!!

Les 2 semblent surpris mais ne semblent pas en désaccord avec cette idée.

Dom : Avez-vous vus Sex Bomb vous deux ? Qu’est-ce qu’il fait putain ? Je lui mets un ultimatum sur la tête et ce dès ce moment. Soit il vient signer son contrat et accepte de contribuer aux succès de la fédération comme il était supposé le faire, soit je lui donne le titre de looser no1 de cette industrie et il l’aura accroché au cul à jamais. Bien beau être champion de la SOW, un gars qui ne respecte pas ses paroles est un perdant né. Moi qui croyait qu’il lutterait pour le championnat de la PWF, wow, je me suis-tu trompé moi là ?

Justement, parlant de championnat, le titre hardcore de la PWF couronnera son nouveau champion hardcore au prochain TNT ! Oui, au prochain show, 3 combats auront lieu. Jaxon Deacon affrontera tout d’abord The Stifmeister dans un Empty School Brawl. Le gagnant de ce combat affrontera plus tard dans la soirée, le gagnant de l’autre combat qui sera Samuel contre Ivan Vladimir Rouchkov dans un NO DQ match. Les 2 gagnants de ces 2 combats s’affronteront en finale de ce mini tournoi pour le championnat hardcore de la PWF dans un Sadistic Madness match ! Je peux vous jurer que le champion hardcore sera vraiment le champion hardcore après avoir passé à travers de 2 combats aussi violents soient-ils !

Chris Row et Thunder Storm qui sont toujours là semblent commencer à s’impatienter car rien ne les concerne.

Dom : Quoi ? Vous vous demandez ce que vous faites encore ici ? Ey bien moi aussi je me le demande. Pourtant, je ne vous ai jamais empêchés de vous en aller et vous seriez mieux d’y aller car votre combat est NEXT !!!

Dom lance un sourire alors que Row et Thunder Storm ne semblent pas l’a trouvée drôle et tournant les talons, il quitte le bureau du General Manager.

-PUB-

Les pieds vous piquent sans arrêt ? Vous n’êtes plus capable de vous endurer et votre femme est sur le point de vous tuer ? Votre prochaine étape est le suicide ? La crème hydratante, Foot to Foot, est là pour vous. Vous en mettez une légère couche sur la peau du pied avant de vous coucher et au lever, plus de douleur car plus aucune peau sur les pieds. Cette crème désintègre la peau et enlève la douleur de la peau par la même occasion. Effets secondaires probants mais très efficace pour enlever le piquement des pieds. Reconstruction pygmée non comprise. Valeur de 5.95$ le pot de peinture ben plein. Une aubaine !

_________________
Je suis l'homme en charge ici à la PWF. Vous venez me voir quand ça vous enchante. Je suis toujours ouvert à une bonne discussion et y'a toujours moyen de s'entendre je crois mais avec certains, ça risque d'être assez dur. Têtes dures, coups durs...that's it! Essayez-vous pour voir car ce n'est pas à moi que ça risque de faire du tord Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dom
PWF General Manager
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 38
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: TNT 1   Dim 16 Nov 2008 - 23:36

Les lumières se ferment dans l'aréna, une lueur bleue éclaire toute l'allée alors que Klavier de Rammstein joue dans le PWF Arena. Thunder Storm descend dans l'allée avec un calme et une concentration hors du commun. Il entre dans le ring et s’en va dans son coin, attendant son adversaire. [/si

Bring Out your Dead de Strung Out démarre et Chris Row sort des backstages avec son arrogance légendaire. Il pointe Thunder dans le ring et rie alors que la foule s’en donne à cœur joie à le huer. Row descend l’allée en ne regardant personne et grimpe dans le ring rapidement en glissant en dessous des câbles. Il parle à Thunder et semble le trasher quelque peu avant le match. Thunder ne réagit point. [/size]

Alicia : Le prochain combat sera un combat singulier mettant en vedette, 2 anciens champions, Mr, Honneur lui-même, Thunder Storm et Chris Row !!! [/size]

Thunder Storm Vs Chris Row

DING ! DING ! DING !

Les 2 hommes se regardent et Row continue de trasher en paroles Thunder mais ce dernier ne semble plus vouloir l’écouter car il lui donne un european uppercut qui fait reculer Row et voilà que Thunder y va d’une série de droites au visage suivit d’un irish whip dans le coin opposé ! Thunder court vers Row mais ce dernier se lève la jambe au dernier moment et revient avec une forte corde à linge sur Thunder qui s’écroule sur le dos en se pognant la mâchoire !

Mike : Ouf, un dur retour à la réalité ça !

Luc : Ouais ça rentrait au poste quand même ce coup de pied et cette corde à linge.

Thunder se fait relever par Chris qui lui assène une méchante droite sur le côté de la face et Thunder recule mais réplique avec une droite. Row revient avec un coup de genou mais Thunder saisit les jambes de Row et le fait tomber sur le dos, il tente d’appliquer les LETTRES D’HONNEURS A ROW….mais NON….Row le repousse mais Thunder Storm revient et retente de saisir les jambes et en saisit une, Row se tient sur une patte et tente un coup de pied renversé avec l’autre pied mais Thunder le pousse par la même occasion entre le 2eme et le troisième câble et Chris Row tombe durement au sol en bas du ring !!!

Luc : Oh oh !!! Thunder nous montre qu’il a gardé toute son habiletés et sa rapidité surtout. C’est bon à savoir.

Mike : De quoi tu parles, il l’a juste sacré en bas du ring. C’est tout !

Row se relève en bas et voit Thunder sauter par-dessus les câbles et arriver en cross body sur Row qui mange un impact solide et tombe le dos directement sur le mince tapis au sol avec le poids de Thunder comme pression. Row est sonné et Thunder embarque par-dessus à cheval et se permet de lui foutre des baffes au visage en lui disant : T’es content qu’on se revoit hein ? Regarde-moi faire. Il donne un headbutt à Row avant de se relever et de relever Row. Il le saisit la tête entre ses 2 jambes pour le Canadian Destroyer mais Row esquive et se retrouvant derrière Thunder, pousse tout son corps directement sur le poteau du ring ! Thunder s’écroule au sol en se pognant l’épaule de douleur ! On peut sentir la douleur que Thunder a. Après ce coup, Row entre dans le ring pour briser le compte de l’arbitre qui était rendu à 9 !!!

Luc : On dirait que ce match a faillit se terminer par double count out !

Mike : Ça aurait peut-être été mieux pour Thunder remarque. Il est dans le trouble !!!

Thunder s’accote après le muret de sécurité et reçoit maintenant les coups de pieds à la poitrine que Row lui assène gratuitement. Le Great Row sourit et trash encore son adversaire avant de le relever mais Thunder attrape avec ses 2 bras Chris en powerbomb et lui en fait un DIRECTEMENT SUR LE SOL !!!

Luc : Hum là je penses que c’est Chris qui est dans le trouble.

Mike : Ouin peut-être !

Thunder s’approche de Row et lui saisit les jambes pour les LETTRES D’HONNEURS SUR CHRIS ROW !!! L’arbitre fait le décompte à l’extérieur mais Thunder ne lâche pas sa prise de finition même s’il entend bien le compte de l’arbitre. Chris Row tape et le compte arrive à 8 mais Thunder ne lâche toujours pas prise et Row continue de taper et le compte arrive à 10 !!!!

Alicia : Ce combat se termine en double compte à l’extérieur !!!

Mike : Incroyable ! Thunder ne voulait même pas gagner ce combat, tout ce qu’il voulait ce n’était même pas gagner ce combat, tout ce qu’il voulait c’était de faire mal à Row !

Luc : Pour une fois que quelqu’un tient son bout, tu ne lui en voudras pas pour ça. Good djob Thunder Storm.

La musique de Thunder Storm résonne malgré tout alors qu’il s’éloigne sous les applaudissements du public en délire. L’image fade out ensuite à une pub.

-PUB-

Vous êtes pauvres, vous avez jamais une criss de cent et vous quêter à longueur d’année ? Ey bien on vous dit, grouillez vous le cul, un peu de motivation et venez faire faire votre CV chez CV Experts. Trois gars qui sont prêts à faire votre curriculum vitae pour la modique somme de 250$ de l’heure seulement. Notre devise : On est tellement bons qu’on est pas capable de charger en bas de ça !

Au retour, le ring est décoré, tout est à l'image du jeune Stifmeister, on entend soudainement sa chanson thème, The Art of Losing de American Hi-Fi, la foule est debout! The Stifmeister sort des backstages deux jolies femmes l'accompagnent(C'est impressionnant le succès qu'il a avec les femmes!). Stifmeister sert la main de quelques fans en première rangée, son sourire montre à quel point il est heureux d'être là! Les trois jeunes gens entrent dans le ring et les demoiselles s'assoient sur le divan. Stifmeister, pour sa part, reste debout, microphone à la main, énorme sourire aux lèvres.

The Stifmeister: Wow! Le premier gala de la PWF et la toute première édition de mon petit "talk-show"! Ça fait un bon moment que j'attend ça, je ne suis pas le seul, je suis certain que tout ceux qui sont là, en arrière, avaient tous aussi hâte que moi de se retrouver sur ce ring et ça, sans même parler de vous nos très chers spectateurs et vous à la maison!
[/size]


La foule bondit de joie à nouveau!

The Stifmeister: Vous avez tous vu à peu près qui j'était lors de mes récentes apparitions à la télé. De mon lit, au concours de bière! Je crois que la plupart d'entre vous ont apprécié! Non?

Une autre réaction positive des spectateurs!

The Stifmeister: Honnêtement, je ne sais vraiment pas de quoi parler, je me suis présenté, j'ai parlé du roster... Mais j'aimerais revenir nos présentations, il n'y a pas si longtemps que ça en fait. Il y avait de l'électricité dans l'air, les rivalités commençaient déjà à faire surface. La tension était palpable! Mais... Une seule et unique question me passe par la tête, qui, sera le premier champion mondial? Ce soir, tout le monde tente de faire ses preuves. Mais qui ressortira du lot et obtiendra une première occasion à ce titre que tout le monde convoite tant? La réponse est peut-être dans le ring en ce moment, ou bien elle est backstage! Qui sait? Le choix du premier match de championnat de la PWF ne sera pas évident pour notre GM, espérons seulement qu'il fasse le bon!

Stifmeister se pointe semblant dire qu'il sera ce choix judicieux!

The Stifmeister: Bon, je vais y aller, bonne fin de gala!

La foule l'acclame alors qu'il retourne en arrière-scène.
[/size]


Mike : Ah je le déteste !!! Après son intervention sur Jaxon plus tôt, je ne suis pas capable.[/size]

Luc : Il a un énorme charisme pourtant ! Tout le monde semble l’aimer ![/size]

Mike : Ouin bien pas moi ! Une pause avant que je pogne les nerfs.[/size]

_________________
Je suis l'homme en charge ici à la PWF. Vous venez me voir quand ça vous enchante. Je suis toujours ouvert à une bonne discussion et y'a toujours moyen de s'entendre je crois mais avec certains, ça risque d'être assez dur. Têtes dures, coups durs...that's it! Essayez-vous pour voir car ce n'est pas à moi que ça risque de faire du tord Smile


Dernière édition par Dom le Lun 17 Nov 2008 - 12:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dom
PWF General Manager
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 38
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: TNT 1   Dim 16 Nov 2008 - 23:38

-PUB-

Vous voulez une chance de remporter le gros lot par mois et ainsi par année? Envoyez-nous 200$ et on vous envoiera la trousse de départ munit d’une boîte remplit d’un tas de cochonneries avec un manuel d’instruction en chinois. Vous montez, vous nous renvoyer ça monter puis on vous paye. Vous devrez attendre de 4 à 6 semaines avant de recevoir votre paiement. Paye en fonction de la beauté du montage. Argent garantit et le 200$ ne vous sera jamais remit.

Les lumières sont fermées, et seuls des projecteurs stroboscopiques rouges, oranges et jaunes s’allument lors des deux premières séries d’accords de guitare de la toune Stress de Godsmack. Puis, la batterie embarque, et l’écran géant s’allume, projetant des images des combats passés du lutteur, ses meilleures prises, ses titres remportés, des moments forts de ses entrevues à la PWF et ailleurs. Puis, comme les premières paroles commencent à retentir dans l’arène, Simmons fait son entrée, habillé de son chandail noir. Il descend sobrement la rampe, serrant les mains au passage ou répondant aux insultes, selon besoins. Descendant toujours seul, il emprunte les escaliers pour monter, passant une jambe par-dessus la troisième corde, avant de monter dans le ring, et de se jeter dans un câble, puis dans l’autre, afin d’en vérifier la solidité. Enfin, il s’en va dans un coin, finissant de s’étirer, répondant aux réactions de la foule, et attendre son adversaire ?[/size]

Mike : Qui ce sera ?[/size]

Luc : Hum j’ai une petite idée moi !!!

Benzin de Rammstein se met à jouer et des lumières de couleur rouge et jaune s’ébranlent tels des stroboscopes. Une fois que la passe de batterie achevée et que le rythme commence vraiment, Rayer fait son apparition sur le plateau sus-jacent à l’arène. Les stroboscopes cessent leur rythme rapide puis deviennent une simple lumière d’ambiance, rouge et jaune. À l’écran apparaissent diverses images. Des camps de concentration; des juifs qui se font lancer, parfois vivant dans les fours crématoires; une armée qui marche au pas, le bras droit levé, le visage tourné vers un chef à leur droit; une foule d’étudiants chinois qui sont la proie des char d’assaut; Hitler lors d’un de ses véhéments discours; le bombardement de l’Angleterre; bref, tout y passe. Au fil de ses images, Rayer regarde une fois à droite, une fois à gauche, puis avance tout droit, le bras droit levé et les jambes droites, se levant presque à 90°, soit selon la mode de la marche militaire allemande. Rayer descend l’allée des lutteurs sous les huées de la foule et monte sur le ring. Il monte dans le coin opposé à l’endroit où il est entré et fait un salut militaire nazi. Il redescend, puis va se poser dans un coin, les lumières apaisent leur lueur pour que le noir se fasse, Rayer observe Simmons attentivement.

Mike : Oh yeah !!! Le premier champion mondial de la PWF, MON FAVORI, est dans le main event. C’est clair messemble. Quel main event de la part de notre GM pour le premier TNT depuis la réouverture de la PWF ! Le même main event qu’à TNT 3 de la première ouverture et ça c’était terminé cette fois là par une victoire de Craig Simmons.

Luc : Tout a fait. Tout le monde veut voir ce combat encore une fois et ce soir, on l’a à TNT !

Alicia : Notre main event mesdames et messieurs. Regroupant pour ce combat deux des meilleurs éléments de la PWF depuis sa première ouverture. Deux types qui donneront tout et qui ont toujours tout donnés pour cette industrie. Deux piliers de la lutte professionnelle qui en sauront aujourd’hui à un ixième main event en carrière. Ce combat sera donc un combat singulier entre Craig Simmons et Hans-Jakob Rayer.

Mike : La dernière fois que ces 2 là ont été dans le même ring, Rayer faisait perdre Simmons contre un dénommé Messiah alors que le champion mondial à cet époque était l’arbitre spécial de ce main event !

Luc : Je penses pas que Craig l’aille oublier ça.

Mike: M'étonnerait..

Main Event :

Hans-Jakob Rayer Vs Craig Simmons

DING ! DING ! DING !

Les deux lutteurs sont au centre du ring et sous une foule très hostile et bruyante, ils font le contact alors que Rayer fait une prise de tête à Simmons qui se balance par en avant poussant Rayer dans les câbles et au retour les 2 hommes pensent à la même manœuvre, un cross body et les corps se frappent dans les airs retombant durement au sol.

Mike : Ouffff quel impact Luc ! T’a vu ça ?

Luc : Bien oui, je suis là moi aussi, juste à côté de toi, je le vois le main event à commencer en force.

Rayer se relève le premier et assène une droite à Simmons et une autre et encore une autre mais voilà que Simmons sur son genou, bloque le coup de pied de Hans-Jakob avant de le repousser vers l’arrière et Rayer tombe sur le dos. Simmons avance vers Rayer mais Rayer le repousse à l’aide de ses jambes et se relevant rapidement, fonce vers Simmons mais ce dernier avait devancer la manœuvre et vient atteindre d’un coup d’épaule incroyable, sur le bord du crâne de Rayer qui fait tomber sur le côté, l’ancien champion mondial de la PWF ! Les yeux de Rayer sont bizarres, il semble un peu perdu mais se relève alors que Simmons utilise son propre momentum et balance Rayer à l’extérieur à l’aide d’une corde à linge mais la perfecton incarné retombe sur ses deux pieds et saisit les jambes de Craig qu’il tire rapidement et d’un coup sec alors que Simmons tombe durement sur le dos et se pète la tête solidement au sol.

Mike : Mon dieu seigneur !!! C’est bon de revivre ces moments, c’est excellent ! Merci !

Luc : De rien.

Mike : Pas toi épais, le bon dieu. Let’s go Rayer !

Après quelques coups de pied, Rayer relève Simmons par la tête et balance son adversaire épaule contre poteau du ring et Simmons tombe à nouveau au sol. Rayer est satisfait et s’approche de Simmons qu’il saisit par le fond de culotte et roule dans le ring aisément. Simmons se remet tranquillement du dernier impact et de la dernière série devrait-on dire alors que Rayer entre dans le ring à son tour.

Mike : Ca ira pas bien pour Craig, je te le dis moi !

Luc : Bah, il va s’en sortir tu verras. C’est fascinant comment ces deux types peuvent se sortir de situations bien difficiles.

Simmons est à 4 pattes et veut se relever à l’aide des câbles mais Rayer se donne un élan et sous les huées du public, il assène un vicieux coup de pied dans le corps de Simmons qui lâche un cri de douleur aigu avant de s’écrouler sur le côté. Rayer est hué comme jamais malgré qu’il s’en foutre totalement et qu’il relève insoucieusement Craig mais ce dernier un coup debout, donne un coup de pied à Rayer et l’envoit épaule contre poteau du ring et quand il revient vers Simmons en se retournant, c’est le temps pour le Dynamite Slam, magnifiquement éxécuté par Craig Simmons qui prend les encouragements du public en délire fou après cette manœuvre incroyable.

Luc : Oh attention, Simmons vient d’éxécuter une prise d’impact et Rayer n’a toujours pas bouger mais alors que Simmons s’approche de Rayer, ce dernier le saisit par la gorge et se relevant, il vient atteindre Simmons d’un coup de genou au corps avant de l’envoyer directement dans le coin. Il se recule et revient devant Simmons et GERMAN ENZIGUIRI !!!

Mike : Oh attention !!! Mon dieu, un géant, vraiment géant s’amène mais mais…c’est le géant Soul !!!

Luc : Oui, Soul, qui a été à la WWF’n et à la PWF première ouverture, un bon ami du GM Dom, arrive à la course et embarquant sur le top turnbuckle, le géant de près de 7 pieds saisit Rayer par la gorge et CHOKESLAM !!! L’arbitre fait sonner la cloche et Simmons quitte rapidement alors que le géant s’envoit dans les cordes et revient avec un BIG SPLASH sur Rayer !!! Soul se relève sous les applaudissements d’une part et les huées de l’autre. Il revient vers Rayer et lui met son genou directe sur le côté du visage pour le tenir en place. Le visage de Rayer est tordu et en douleur.

Voix en backstage : Well well well Rayer ! On se retrouve.

Voilà que le GM de la PWF, Dom, sort des backstages, un micro en main et descend vers le ring avant d’entrer dans ce dernier. La perfection incarnée est tout à fait innofensive en ce moment.

Dom : Mr. Rayer. Votre idée sur mon cas me déplaît beaucoup et surtout la mnaière dont vous parlez de moi, le GM de la PWF, votre boss et j’ai décidé que tu serais mon exemple afin de montrer au monde entier, que tout comme Vince McMahon à la WWE, you don’t cross the boss, sauf que pour moi, c’est, YOU DONT CROSS, tout court ! Regardez le Tro chers fans afin d’expliquer la nature de mes agissements présents.

Le TiTanTron s’allume et nous pouvoir voir Rayer lors de sa première promo sur PWF TV avec Craig Simmons.

Rayer (remettant ses verres fumés devant ses yeux) : Il est de ces taches qui ne s’effacent pas, tu sais? En fait oui, tu sais, tu m’as poursuivi pendant un certain temps à cause de l’une d’entre elles. La plus prenant est toujours la tache cutanée. Elle est incrustée en toi comme un parasite. The Dom s’est trop longtemps fait aller le Gentlemen en public, et il a cultivé trop d’affinités avec Row (cri issu du boisé adjacent, les hommes frissonnent) pour que ça ne devienne pas louche. Tu as lu mon chef d’œuvre presque shakespearien (il pèse ce mot), non? Il ne vaut rien et ne pourra jamais diriger avec aplomb. Tout cela parce qu’il permet qu’on embauche, comme dirais-je? Ces gens dont on fait les pâtés, de par chez vous.

La foule hue ce dernier segment et semble vouloir encourager Dom, à y faire quelque chose. Dom dépose le micro et fait signe à Soul de relever le visage de Rayer et le GM s’élance de toute ses forces et vient assèner un coup de pied directement sur le bord du visage de Rayer qui coupe par la même occasion alors que la perfection incarnée tombe KO au sol.

Dom : On peux-tu appeler ça diriger avec applomb ça Hans-Jakob ? En tout cas le coup de pied était assez d’applomb merci haha alors SCREW YOU Rayer car avec moi comme patron, tu apprendras que YOU WILL RESPECT THE BOSS, BITCH.!!!

Le show se termine sous ue vue du corps de Hans-Jakob Rayer, innerte et ensanglanté au sol.

_________________
Je suis l'homme en charge ici à la PWF. Vous venez me voir quand ça vous enchante. Je suis toujours ouvert à une bonne discussion et y'a toujours moyen de s'entendre je crois mais avec certains, ça risque d'être assez dur. Têtes dures, coups durs...that's it! Essayez-vous pour voir car ce n'est pas à moi que ça risque de faire du tord Smile


Dernière édition par Dom le Lun 17 Nov 2008 - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dom
PWF General Manager
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 38
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: TNT 1   Lun 17 Nov 2008 - 11:17

PS: Désoler si c'est en petit mais quand j'ai fait copier-coller sur le forum, ça tout fucker la mise en page, je sais pas trop là.

Vous pouvez laisser vos commentaires si vous voulez ou au moins les donner avec votre lutteur dans la section promo! Ce qui j'espère sera fait hehe.

Bye
Dom

_________________
Je suis l'homme en charge ici à la PWF. Vous venez me voir quand ça vous enchante. Je suis toujours ouvert à une bonne discussion et y'a toujours moyen de s'entendre je crois mais avec certains, ça risque d'être assez dur. Têtes dures, coups durs...that's it! Essayez-vous pour voir car ce n'est pas à moi que ça risque de faire du tord Smile


Dernière édition par Dom le Lun 17 Nov 2008 - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sam77
Hardcore Championship #1 Contender


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: TNT 1   Lun 17 Nov 2008 - 11:19

Excellent show, le triple threat est trés hardcore (dommage que Samuel ne gagne pas mais c'est pas grave), Row vs Thunder Storm bon match, le segment de Stifmeister est un peu court, le Main-Event est EXCELLENT.

Presser de voir TNT 2.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dom
PWF General Manager
avatar

Nombre de messages : 144
Age : 38
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: TNT 1   Lun 17 Nov 2008 - 11:25

sam77 a écrit:
Excellent show, le triple threat est trés hardcore (dommage que Samuel ne gagne pas mais c'est pas grave), Row vs Thunder Storm bon match, le segment de Stifmeister est un peu court, le Main-Event est EXCELLENT.

Presser de voir TNT 2.....

J'suis content que tu prennes ta défaite de cette façon, j'avais un peu peur de la réaction des perdants, mais quand tu prend ta défaite de cette façon, ça me prouve que tu es vraiment ici pour t'amuser et pas seulement pour l'emporter. C'est sûr que gagner c'est le fun, mais parfois des concours de circonstances font qu'on ne gagnera pas toujours et d'avoir un esprit sportif comme tu le fais Sam, ça j'aime ça.

Puis tu as toujours une chance pour le titre hardcore. Faut voir ça de plusieurs façon une défaite et faut surtout pas se décourager. Vous avez tous été excellents et vous avez bien participé, ça c'est important. C'est grâce à la participation que tu réussiras à te faire respecter par la direction et c'est très bien partit pour la plupart!

C'est ça, c'est ce que j'avais à répondre.

_________________
Je suis l'homme en charge ici à la PWF. Vous venez me voir quand ça vous enchante. Je suis toujours ouvert à une bonne discussion et y'a toujours moyen de s'entendre je crois mais avec certains, ça risque d'être assez dur. Têtes dures, coups durs...that's it! Essayez-vous pour voir car ce n'est pas à moi que ça risque de faire du tord Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sam77
Hardcore Championship #1 Contender


Nombre de messages : 81
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: TNT 1   Lun 17 Nov 2008 - 11:46

On ne peut pas gagner à chaque fois.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan Vladimir Rouchkov

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 24/10/2008

MessageSujet: Re: TNT 1   Lun 17 Nov 2008 - 18:52

Bon premier TNT !!

Le match hardcore porte bien son nom excellent match, Ivan dans la division hardcore lui qui deteste ça, s'il en devien champion ça fera une belle ironie. Razz

Row vs Thunder Storm très bon match, inétérssan a suivre

Le segment de Stifmeister est drole, domage qu'il ne parle pas de son intervention plus tot, mais bon ca reste bien.

Ryer vs Simmons : Excellent main event entre les anciens, tres bon match.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TNT 1   

Revenir en haut Aller en bas
 
TNT 1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Phenomenal Wrestling Federation :: PWF Story board :: Archives :: Section archives/shows 1-
Sauter vers: